NORD MALI : Un camion burkinabè braqué

mardi 24 avril 2012 à 03h07min

Un véhicule d’immatriculation burkinabè appartenant à Issouf Savadogo a été confisqué par des hommes armés à Douna, localité située à une centaine de kilomètres de Mopti en territoire malien, le 20 avril 2012 aux environs de 14h.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Le marché de Douna, en territoire malien, a connu une scène digne d’un film hollywoodien le 20 avril 2012. En effet, selon les témoignages recueillis, il était un peu plus de 14h, quand plusieurs hommes lourdement armés, à bord d’un véhicule 4X4, ont débarqué dans le marché de Douna. Ces hommes sans foi ni loi bouclent les entrées principales du marché et commencent à piller les boutiques. Commerçants ou non, tout le monde est fouillé jusqu’aux parties intimes. Dans cette lourde atmosphère, un homme à moto, de nationalité malienne, est sommé par les assaillants de marquer un arrêt. Il refuse d’obtempérer et il est abattu sur-le-champ. Son corps, criblé de balles, est exposé au soleil alors que les malfaiteurs continuaient leurs rackets.

Après avoir dépouillé tant d’habitants les « envahisseurs » s’emparent du camion « 10 tonnes » garé non loin du marché. Ils cherchent vainement le propriétaire, qui, lui, a eu la vie sauve grâce à une vieille dame. Le chauffeur, lui, a remis promptement les clés du véhicule pour sauver sa peau. Selon toujours les témoins, le véhicule aurait été servi pour transporter toutes sortes de marchandises : des sacs de riz, du sucre, du maïs, des paquets de spaghetti, etc. Après son forfait, le groupe armé a pris la route de Gao. Une source douanière dit avoir aperçu le camion burkinabè dans la localité de Koba, à 80 km de Douna. La même source indique que les assaillants y sont tombés en panne de carburant. Ce problème sera vite résolu après qu’ils eurent récupéré, de force, 2 barriques de gazoil chez un commerçant.

Une autre source, contactée à Djanwélé, fait savoir que la voie empruntée par les assaillants est sablonneuse. Le véhicule a même failli, par moment, s’embourber. Issouf Savadogo dit Petit, habitant du secteur n°13 de Ouahigouya, est le propriétaire du véhicule immatriculé 29 GH 4390 BF Mercedes 17224 , de couleur blanche, emporté par les malfrats. Cet homme que nous avons rencontré, le 21 avril dernier dans la soirée, est complètement désemparé : « C’est un véhicule que je viens d’acheter à plus de 15 millions de francs CFA, il y a à peine deux mois. L’immatriculation a été faite jeudi dernier. Depuis 1996, je fais la navette entre Ouahigouya et Douna. Chaque vendredi, jour de marché de Douna, je transporte les commerçants de Ouahigouya, qui achètent sur place les sacs de mil et de maïs, pour les ramener à Ouahigouya afin de les vendre. J’ai vraiment frôlé la mort, puisque je partais vers le véhicule au moment même où ces gens me demandaient.

C’est une vieille qui voyait le danger qui me guettait, qui m’a sauvé la vie ». Aux dernières nouvelles, le camion confisqué et ses occupants seraient à 100 km de Gao dans le nord. A la date du dimanche 22 avril à 13h, au moment où nous tracions ces lignes, aucune lueur d’espoir ne pointait à l’horizon pour Issouf Savadogo. Il dit s’être consolé avec une déclaration au commissariat de Police de la commune rurale de Banh au Burkina. Interpool a été également saisi.

Hamed NABALMA

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 24 avril 2012 à 09:26, par Sambiga
    En réponse à : NORD MALI : Un camion burkinabè braqué

    En réalité ces sois disant rebels sont des bandits qui, ayant détourner les armes de Khadafi, tournent vers le Mali pour piller et voler les honnêtes citoyens travailleurs et producteurs de bien, contrairement à ces rebels. Ils se soucient très peu de la libération d’un Asawad qui n’est même pas sous occupation. C’est
    des fainéants à mater sérieusement.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2012 à 09:42
    En réponse à : NORD MALI : Un camion burkinabè braqué

    Bonjour,

    si vous voulez qu’on vous croit, et que l’immatriculation du véhicule a été faite la semaine dernière, évitez de nous donner une immatriculation "GH" qui date de plus de 3 ans. Si vous aviez dit "HG", on aurait pu vous croire.
    Merci et surtout bonne chance à Issouf Sawadogo.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2012 à 14:49, par BB
    En réponse à : NORD MALI : Un camion burkinabè braqué

    SAVADOGO BLAISE VA T AIDER A RECUPERER TON CAMION.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés