Abattage des chiens errants : La « guerre » commence ce jeudi

jeudi 5 avril 2012 à 00h55min

A partir de demain 5 avril et ce pendant douze jours, se déroulera la campagne d’abattage des chiens errants. Au bord de véhicules, des équipes composées d’agents des directions des Aménagements paysagers et de l’Action sanitaire de la mairie de Ouagadougou, de la police municipale et du parc urbain Bangr Weoogo sillonneront les rues de la capitale à la recherche des cabots en divagation.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Si le groupe tombe sur un chien errant le coup de fusil d’un tireur professionnel l’immobilisera. Si l’animal est toujours en vie, un autre coup, de gourdin cette fois-ci, viendra l’achever. Voilà le mode opératoire expliqué par le superviseur de l’opération, l’adjudant des Compagnies Victor Bazié. Pour éviter les « bavures », une équipe « balisera le terrain dans l’ultime but de dégager toutes les personnes du champ de tir », nous apprend le superviseur. La dernière étape consistera à incinérer les corps des bêtes tuées dès la fin des abattages à 12h, conformément aux textes en vigueur.

La campagne d’abattage, qui va coûter à peu près un million de francs CFA, est motivée par le nombre de morsures canines enregistré par le service d’hygiène de la mairie de Ouagadougou. En tout, 5006 cas ont été notés en 2011. Et pour le premier trimestre de 2012, déjà 1035 cas sont relevés, dont des cas de rage déclarés. La majorité des morsures se produit sur la voie publique, alors que les victimes vaquent à leurs occupations ou ont juste eu le malheur de passer par là. Et l’on ne compte même pas les accidents de la circulation provoqués par ces animaux.

Lors des campagnes passées, entre 30 et 40 chiens « sans propriétaires » étaient abattus chaque jour, selon l’adjudant des compagnies Victor Bazié, dont le souhait pour cette opération est de ne pas trouver de bêtes à abattre. Pour lui, « cela traduirait tout simplement le fait que le message est passé auprès des populations. »

L’opération ne sera pas de tout repos pour les agents commis à la tâche. Quand ce ne sont pas des propriétaires qui résistent, ce sont les amateurs de viande canine qui tentent de s’emparer des carcasses d’animaux abattus. « Il est arrivé que des gens bloquent le passage à notre véhicule demandant qu’on leur laisse quelques corps de chien. Certains même vont plus loin et tentent de monter dans notre véhicule pour s’en servir. Ce qui nous oblige parfois à jeter deux ou trois corps pour faire diversion afin de nous créer un passage » confesse l’adjudant Bazié, qui a déjà participé à des opérations du genre.

GUY YAMÉOGO (STAGIAIRE)

Fasozine

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 5 avril 2012 à 09:57, par Commando
    En réponse à : Abattage des chiens errants : La « guerre » commence ce jeudi

    Je m’excuse d’être un peu long.

    je n’approuve pas du tout ce type d’action. La mairie n’a pas le droit d’abattre un animal domestique de cette façon. Si elle veut lutter contre la divagation des animaux, il faudra qu’elles se donne les moyens de mettre les animaux en fourrière et non de les abattre.

    L’année dernière j’ai suivi l’abattage d’une chienne de cette façon, je peux vous dire que c’est horribles. je revois encore ce monsieur de forte corpulence entrain de d’assener son gourdin sur le crane de la pauvre bête.les animaux ont aussi des droits.

    Et puis il faudra redéfinir la mot errant. Mon chien qui est tout le temps dans la cour, qui est bien entretenu, bien gras, bien vacciné et qui sort généralement le matin à 6h quand j’ouvre le portail pour déféquer est -il un chien errant ?

    Il faut qu’on tienne compte de nos réalités. Il est difficile d’enchainer son chien 24h/24. il y a un moment où forcement il va se retrouver dehors. je parle pas de ceux qui ont les gros moyens de s’offrir des berger allemand en plus des agents de sécurité devant leur portail.

    Nous autres avons besoin de nos chiens pour donner l’alerte la nuit lorsque quelqu’un essaye de s’introduire dans la cour sans invitation. Et vraiment à défaut d’un vigile ( qui d’ailleurs passera la nuit à dormir), le chien est très efficace.

    Donc, OK pour lutter contre les chiens errants mais pas de cette manière.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2012 à 10:49, par Jamanatigui
    En réponse à : Abattage des chiens errants : La « guerre » commence ce jeudi

    C’est bien de travailler à assainir notre cadre de vie en nous mettant à l’abri des clebarts errants. Mais il serait sage et même intelligent de faire d’une pierre deux coups : abattre les chiens errants et approvisionner le marché de cette viande rare.
    Ce serait un gachis de dépenser un million dans ce faso aux ressources rares et ne pas savoir rentabiliser l’activité. Pourquoi incinerer pendant que des amateurs sont aux aguets ?
    C’est pour eviter les abus me retorquera t-on mais c’est pas juste.
    Autre question : pourquoi c’est manie de brûler ? Il y’a moins d’un mois vous avez incinerer 4000 puossins inoncents et les gens ont largement desaprouvés. Cela ne vous a pas servi de leçon et vous voulez incinerer des centaines de clebarts.
    Je n’en sais pas trop les raisons qui vous motivent mais je reste convaincu que ce BAZIE executera cet ordre d’incinerer à contre coeur. Comme quoi le Burkinabé est fort. dans ce Faso, vous n’avez pas trouver quelqu’un pour incinerer des chiens si c’est pas un gourounssi ? Vous tentez les gens pour venir dire après qu’ils sont malhonnêtes.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2012 à 12:51
    En réponse à : Abattage des chiens errants : La « guerre » commence ce jeudi

    Et, s’ils profitaient pour tuer tous les moutons, chèvres et cochons en divagation qui créent beaucoup d’accident en pleine ville de Ouaga ou qui détruisent les quelques arbres que les gens plantent devant leurs maisons pour ombrager le coin et s’adapter aux rigueurs liées aux changements climatiques.
    Par rapport à l’importance des risques, ce travail devrait être en réalité permanent. On ne peut comprendre qu’il y est des chiens errants dans cette ville qui peuvent véhiculer la rage en 2012.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2012 à 13:02
    En réponse à : Abattage des chiens errants : La « guerre » commence ce jeudi

    félicitation pour la reprise de cette belle initiative . Que la mairie de BOBO s’inspire de cela et éloigne de nous ces vecteurs de la rage.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2012 à 13:38, par Parole de h
    En réponse à : Abattage des chiens errants : La « guerre » commence ce jeudi

    très belle initiative !
    svp, pensez aussi à nous debarraser des chats errants, sans propriètaires...
    ils nous empèchent de dormir paisiblement !!!
    merci encore pour cette initiative, il y va de la santé de tous

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2012 à 13:39, par Le Maître incontesté des Dagaras
    En réponse à : Abattage des chiens errants : La « guerre » commence ce jeudi

    Bonne initiative, mais j’espère qu’il n’y a pas de dagara dans la délégation chargée de l’abattage de chiens errants. Si tel est le cas, ouvrez l’oeil et surtout le bon , sinon les chiens abattus vont se retrouver à Dissin et Dano dans les plats surtout , Pâques c’est pour dimanche 08 avril.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2012 à 14:14, par Merci
    En réponse à : Abattage des chiens errants : La « guerre » commence ce jeudi

    Belle unitiative. Mais pourquoi incinerer s’il ya des amateurs de la viande de chien. surtout les Gourounsi. Ou bien Monsieur BAZIE. Juste pour plaisanter. Bon courage à vous.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés