Simon Compaoré, maire de Ouagadougou : « Comme vous pouvez constater vous-mêmes, ça va mieux »

jeudi 5 avril 2012 à 00h57min

Victimes d’un accident le 4 mars dernier à Ouagadougou, le maire de la capitale burkinabè, Simon Compaoré et celui chargé de la sécurité, Brahima Sanou, ont été évacués le 7 mars en France. Admis à l’hôpital Henri Mondor de Créteil où le premier a été opéré pour une fracture du fémur, les deux ont transférés le 15 mars à l’hôpital Albert Chenevier, toujours à Créteil, une banlieue dans le Sud-est de Paris, où ils ont entamé la phase de rééducation.

Lorsque, dans la soirée du 3 avril, il nous aperçoit à travers la vitre du restaurent où il est en train de diner, le maire de Ouagadougou, Simon Comaporé, fait signe de la main de continuer devant, dans la chambre qu’il partage avec Brahima Sanou. Assis sur une chaise, ce dernier est en pleine causerie avec un compatriote venu, comme des dizaines d’autres depuis leur évacuation le 7 mars, leur rendre visite. Sur les circonstances de l’accident, il ne se rappelle plus comment ça s’est passé. « C’est allé très vite ; nous avons fait le tour sur l’échangeur, on redescendait vers Ouagarinter et il y a cette Mercedes qui est venue par la droite, puis le choc et… les gens qui m’extraient de la voiture », se souvient-il vaguement.

Atteint au dos et à la hanche, il a subi plusieurs examens radiographiques très poussés dont les résultats ont montré qu’il n’était pas nécessaire de l’opérer. Il bénéficie de soins appropriés, qui l’obligent toutefois à éviter les mouvements brusques.
Quelques minutes après, alors que Barhima Sanou s’apprête à se mettre à table, Simon Compaoré entre dans la salle sur un fauteuil roulant manuel, effectue des manœuvres pour éviter les chaises, puis va immobiliser l’appareil près de son lit. Il est suivi par son premier adjoint, chargé d’expédier les affaires courantes.

Contrairement à son compagnon d’infortune, lui souffrait d’une fracture du fémur de la jambe droite. Une blessure jugée suffisamment grave par les médecins puisqu’il a immédiatement été admis le 8 mars dans le bloc opératoire pour une opération qui a duré plusieurs heures.

A présent, les plaies sur ses mains sont cicatrisées, les agrafes ont été retirées de la jambe et tous deux suivent des séances de rééducation. « Dieu était avec nous et comme vous pouvez constater vous-mêmes, ça va mieux. Je suis sur la bonne voie », confie t-il, avant d’expliquer, geste à l’appui, qu’il peut maintenant « plier légèrement la jambe, mais elle ne doit pas toucher le sol avant trois mois ».
On leur souhaite un rapide et complet rétablissement.

Joachim Vokouma

Lefaso.net

Messages

  • Meilleure santé à Simon et amis, mais au fait, notre hôpital moderne de dernières générations (hôpital Blaise Comparé) comme disait le ministre de la santé à l’époque ne peut pas accueillir nos malades de prestige ?

    • Je pense que ce débat de son évacuation est forclos puisqu il est là depuis un mois et on en a déjà parlé d ailleurs.Aujourd hui ,il est question de sa convalescence.Souhaitons lui bon retablissement et qu il nous revienne très vite car des dossiers l attendent.

    • Ce n’est pas un débat pour l’évacuation de Simon, c’est un débat pour le dégré de confiance que nos autorités ont de nos instituts de santé, vis à vis de nos medecins. Ce sont eux qui ont les bonne informations. S’ils n’ont pas confiance à ces institutions, c’est parceu’elles ne sont pas de qualité alors qu’ils arrêtent de nous dire le contraire.

    • C’est vous l’arbitre ? C’est vous qui decidez quand est-ce que le jeu est forclos ou postouvert ? Mais ce Tapsoba- la se prend, hein. La question posee par l’ autre est tres pertinente. Nos augustes autorites qui ont nos moyens pour aller se soigner en France feraient mieux de nous donner des structures performantes pour que tout le monde puisse se soigner ici. Une vie n’est pas superiweure a une autre. C’est de la mauvaise gouvernance petit- negre et on ne le denoncera pas assez.

    • puisse le tout puissant restaurer Simon Compaore et les 2 autres. le brave maire de la ville de ouagadougou qui s’est battu pieds et mains liés et ce, pendant des année pour un changement positif de la ville de ouagadougou nous revienne vite et remis. Amen

  • En entendant c comme cela.les jaloux vont mourir.prompt retablissement simon.tu nous mank a ouaga

  • cet foi ci,laissons les critik et prions tous pour ke simon et son garde nous revienne en bonne santé.largen nes rien a coté de la santé,dc la sante avan tou

  • Le noir n´a pas confiance en lui-même. Si le maire de la capital fouie toutes les cliniques de Ouaga et le CHU-Yalgado c´est pour vous dire mes frères qu´après 50 années d´indépendance nous ne sommes pas capable de prendre notre santé (fracture simple ou complexe) en charge.

  • Bon rétablissement mon Grand maire.quoi qu’on dise reconnaissons que
    Simon est un grand travailleur.maintenant qu’ils partent se soigner en France alors que le soit disant hôpital moderne du blaiso est fonctionnel,oui ça laisse des réflexion.soit l’hopital est pauvre en équipement haut de gamme,soit ...avant tout souhaitons prompte établissement à ces deux Monsieurs.

  • D’ailleurs, qui paye la note ? et sur quelle rubrique budgétaire ?

    • Mon cher c’est une question de santé, il a la chance d’être au bon poste. Qu il aille se soigner la où il le faut.
      Après c’est vous encore qui alliez dire, au cas où il arriverait le pire, qu il aurait du aller se soigner en europe.
      Faut pas que notre soif de justice se transforme en aigreur et méchanceté. Sinon le pays perdra tout espoir.
      Prompte retablissement Mrs Compaoré Simon et Sanou !

  • Je suis d’accord avec les deux commentaires ci-dessus ! Pourquoi, au lieu d’aller se soigner en France (ou d’étudier, ou de faire ses premières armes professionnelles), ne pas investir au Burkina et avoir des services de soins et d’éducation de qualité ? Le Burkina peut se développer si on croit en lui, et on lui donne un coup de pouce ! Pourquoi l’argent doit-il engraisser la France ? Et après on dit qu’il n’y a pas de travail au Burkina... c’est le serpent qui se mord la queue ! Quand les dirigeants mettront-ils leurs enfants dans les écoles burkinabè et se soigneront ici et pas là-bas ? donnez nous l’exemple !

    • sachez que aucun pays sur cet terre n’est développé sur tous les plans médecine la preuve le président venuselien est aller se soigné en Cuba. mais je n’esclu pas le financement en médicinier au BF enfin qu’on puise avoir accès un minimum de service

  • Qu’ils recouvrent intégralement la santé.Car notre voyage ici bas est si court.Désormais que l’on utilise les services de l’hôpital BLAISE COMPAORE.

  • Je ne sais pas trop ce qu’on peut constater par ici. L’image nous montre seulement un batiment ou bien c’est mon ordinateur qui déconne ? Je m’attendais à voir Mr le Maire et pouvoir faire un constat sinon qu’est ce qu’on peut bien dire de cette photo là ?

  • S’ils étaient gardés à l’hôpital BC et ne survivaient pas ,rapidement des voix allaient s’élever pour dire qu’ils ont profité les terminer .

  • - VOKOUMA, tu veux donc nous dire que SIMON est devenu chauffeur de fauteuil roulant là-bas ?

    Espérons qu’à son retour il sera plus poli envers les gens !

    Par Kôrô Yamyélé

    • Simon ne pas pas etre plus poli qu’ il ne l’est deja. C’est son comme ca. Faut pas demander a l’ hyene de porter caboule.

      Bonne guerison Tebguere Malcauseur apres le Dim.

  • Souhaitons prompt retablissement au maire et son compagnon. Eviter de polémiquer avec la douleur des gens. soyons humains. Si Simon se retablit on pourra continuer les polémiques parfois unitiles.

  • Oh si au moins on y songeait un peu l hôpital Blaise Compaore devait être si bien équipé avec des jeunes médecins spécialisés pour traiter ces genres de cas et permettre à un plus grand nombre de patients d en profiter.
    Revoyer votre politique de santé. C est une honte de courir tous les jours en Europe ou ailleurs pour des peccadilles.

    Avons nous un plan stratégique qui peut nous conduire un lendemain meilleur pour la santé de nos populations ?

  • Je souhaite prompt rétablissement au Maire de Ouaga et à Mr. Brahima Sanou. Courage et patience, je suis passé aussi par des fractures et blocs operatoires, mais aujourd’hui je me suis retablis. La douleur était intense et le moral était tout le temps tiré vers le bas. Que Dieu vous donne le courage de résister et de croire à un lendemain plein de santé.

  • Laissez le maire en paix, il possède des guiros, donc il peut aller se soigner même sur la lune !!!
    Travaillez dur comme lui pour vous enrichir./

  • Encore ce Yamyélé ! Quel acharnement contre Simon ! Méchanceté, Insensibilité, Ego surdimensionné...
    S’il y avait une palme de l’impolitesse, tu seras surement en haut du podium.

  • Remarquez surtout que Simon occupe la même chambre que son chargé de sécurité : chose impensable si c’était à Ouaga. C’est ça la réalité chez les blancs ; le tout puissant maire de Ouaga est un patient x.

  • Vous savez c’est pas que l’hôpital BC n’est pas bien équipé. C’est son nom là qui n’augure pas d’une bonne guérison. Tu vois quelqu’un qui augmente ton salaire et le lendemain il augmente le prix du carburant, il faut éviter de donner son nom à ton hôpital. Car, ça peut aller aujourd’hui et demain ça va même pas un peu. Donc ceux qui voient dans l’eau (tels que éperviers de manga, pasteurs de ouidi, toutourou de Méguet )eux ils savent que c’est mieux d’aller se soigner ailleurs même si ça va vous coûter toutes vos économies (enfin, si on peut vraiment appeler cet argent "vos économies"). Simon, Bonne guérison.

    • Kôro Yamyélé, quand même, un peu d’humanisme ! On dirait que tu es content d’apprendre qu’il est sur un fauteuil roulant ! Mais il va s’en sortir et n’oublie pas que tu y passer un jour

  • Haaa ! l’ingratitude du Ouagalais. A croire qu’on peut dire autant de méchancetés sur Simon. Je rêve vraiment ? . Je suggère que les gens tapi à Ouaga sortent visiter d’autres capitales de la sous région. Je reste convaincu qu’à leur retour ils rechercheront Simon avec une lampe en plein midi. Simon, qu’on le veut ou non est le meilleur Maire des capitales de l’Afrique noire. c’est quand Simon ne sera plus Maire de Ouaga que vous connaitrez sa vraie valeur. D’ailleurs il semble qu’il ne veut plus se représenter. c’est dommage qu’au moment où il peut mieux rendre service il décide de s’en aller.Pour ceux qui ne savent pas, un Maire c’est dans la durée qu’il est plus opérationnel. En Europe, on a des Maires qui ont plus de 40 ans à la tête de la commune.On va tous payé l’après SIMON !!! Meilleure santé à lui et à Sanon

  • En quelques jours de clinique, et SIMON dit qu’il se porte bien ? ,Dieu merci alors !s’est qu’il pouvait se faire soigner ici ; CMA du 30 ou PISSY.
    Moi mon oncle qui a eu les trois fractures sur la route de KDG, après quelques jours passé à l’HOPITAL DE LAMITIE, on l’a amené dans un village appelé OUAHABOU après TITA vers chez les KÖRÖ YAM, voir un grand guerisseur qui a remis tous ses os en place.
    Donc, au lieu de laisser SIMON dans ce HOPITAL très couteux,amenez le je vais l’accompagner dans ce village.

  • Meilleure santé à Monsieur le Maire et M.SANOU.Quant à toi Kôrô YAMYELE, tu nous as habitué à mieux dans tes post..

  • Meilleure santé à Simon mais que l’on pense aussi à cette pauvre dame dont parlait un journal de la place qui se battait pour son évacuation pour un mal qui la rongeait à petit feu.

    Justice pour tous !

  • Cher internautes je voudrais tout d’abord souhaiter prompt retablissement à ce vaillant fils du burkina.Ce monsieur qui a donné sa vie de jour comme de nuit à sa commune Ouagadougou.Simon, que Dieu,les mânes et nos ancêtres te protègent et te donnent la santé afin que tu nous reviennes en bonne santé.
    Ce monsieur a mon avis est l’un des hommes politique que les Ouagalais regreterons son depart de la commune car travailleur et très soucieux du bien être des habitants de sa commune.La décision de ne plus briguer un mandat à la mairie est à mon sens très sage et bienveillant.Prompt retablissement à toiGrand homme

  • On ne le voit pas sur la foto et on nous demande de constater que ca va mieux ? vraiment daih........

  • Ok, qu’il se rétablisse vite ! Mais il ne faudra plus qu’il se paye le luxe de faire un tonneau en pleine ville ! limitation de la vitesse à 50 km/h pour tout le monde, maire ou pas maire./

  • Revenez en forme Mr le Maire afin de nous permettre de vous faire des critiques constructives.
    A tous mes freres Burkinabe faisons des debats civilises(debats d’idees) sans attaques personnelles.C’est a ce prix que notre courageux et patient(j’apprecis uniquement les qualites de l’etre humain) President pourra prendre sa retraite dans notre Ziniare national.
    RAPPELEZ-VOUS TOUJOURS CECI : NOUS SOMMES TOUS BURKINABE ET IL N’Y A AUCUNE FAMILLE PARFAITE,MEME NOTRE GRANDE FAMILLE, BURKINA FASO.L’ARME ULTIME ETANT L’AMOUR ET LE PARDON.
    VIVE LE BURKINA FASO.
    PS:la paix est le bien le plus precieux.
    Attention ce n’est pas un debat,bye.

  • Il n’est pas très souvent autorisé de faire une prise de vue des patients dans les Hôpitaux en occident,je pense que c’est ce qui pourrait expliquer l’absence de la photo. Prompt rétablissement à Monsieur le maire et son chargé de sécurité.

  • dieu merci, nos grands freres son en retour a ouagadougou avec une meiheur sante ,ke le bon seigneur l accompagnemr simon dans son activié ,je souhait que le maire joue bien son role et laisse le reste avec le bon dieu

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés