« La vie de Simon Compaoré n’est pas en danger » :

mercredi 7 mars 2012 à 01h44min

Simon Compaoré a le moral et sa vie n’est pas en danger. C’est ce qu’a affirmé à la presse son médecin traitant, le professeur Ali Niakara de la Polyclinique internationale de Ouagadougou, (nouvelle dénomination de la Clinique du cœur), ce mardi 6 mars 2012. Néanmoins, des zones d’ombre planent sur cet accident de l’édile de Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

« Mon patient souffre d’une fracture ouverte au niveau de la cuisse et de contusions, mais sa vie n’est pas en danger », a affirmé le cardiologue, Ali Niakara. Simon Compaoré, selon les dires du professeur, est arrivé conscient à la clinique avant de bénéficier d’une prise en charge urgente et pluridisciplinaire. « Dans la nuit de l’accident (dimanche 4 mars 2012), il a subit une intervention pour réparer la fracture de sa jambe », a révélé Dr. Niakara, essayant ainsi de mettre fin aux rumeurs qui attestaient que le bourgmestre était dans le coma. Certains l’ont même donné pour mort.

Au sujet d’une évacuation de son patient à l’étranger pour des soins, le médecin est resté évasif. « Cette question relève du ministère en charge de la Santé qui, je crois, est en pourparlers avec les spécialistes pour décider de la marche à suivre », a argumenté le cardiologue. Et le médecin de rassurer son assistance : « Le maire est dans un état stable et il reçoit même des visites ». Qu’en est-il des copassagers de l’édile de la capitale du Burkina Faso ? « Le chauffeur et un des agents de sécurité qui ne souffraient que de contusions ont été libérés. Par contre, l’un des gardes du corps du maire souffre également de fractures au bassin et à la hanche gauche », a signifié Ali Niakara.

Pourquoi les journalistes présents à la conférence de presse n’ont-ils pas pu voir le maire ? « Il était au service de radiologie à votre arrivée. Nous n’avons pas pu lui demander s’il voulait vous recevoir ou pas », ont argué les responsables de la communication de la mairie de Ouagadougou. A côté de ces versions officielles, et sans mettre en doute les propos du médecin traitant, des rumeurs persistantes relèvent que l’état de santé du maire demeure très préoccupant. Une source affirme même qu’il aurait dû être évacué de l’autre côté de l’Atlantique si l’initiative ne s’était heurtée au refus de la compagnie des transports qui devait s’en occuper. Une autre source avance que toute évacuation serait vaine et coûterait beaucoup d’argent pour rien.

Où se trouve donc la vérité ? Cache-t-on quelque chose, et à qui ? Ce flou artistique, lourd à couper au couteau, demeurera certainement autour de la situation, surtout que les hommes de média n’ont pas pu constater de visu l’état de santé de l’édile de Ouagadougou.

En rappel, c’est dans la soirée du dimanche 4 mars 2012 que le véhicule de Simon Compaoré a fait un tonneau au niveau de l’échangeur de Ouaga 2000. Le maire rentrait alors du cinquième congrès du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, pouvoir).

Sandrine Sawadogo

Fasozine

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 7 mars 2012 à 10:14
    En réponse à : « La vie de Simon Compaoré n’est pas en danger » :

    "une autre source confirme que toute évacuation setait vaine et couterait beaucoup d’argent pour rien"

    je ne sais pas si messieurs les journalistes pensent au poids des mots car en lisant cette phrase ci dessus dans votre article,j’ai trouvé qu’elle était inappropriée et anxiogène parcequ’on peut l’interpreter comme si le malade était déjà cliniquement mort et que ce n’est plus la peine de fournir un quelconque effort pour le sauver,ce qui est en contradiction avec la titraille de votre article puisque sa vie n’est pas en danger.
    messieurs les journalistes dans des situations pareilles,prenez la peine de relire vos articles
    merci et prompt rétablissement au malade

    Répondre à ce message

  • Le 7 mars 2012 à 13:31, par Karat ziri
    En réponse à : « La vie de Simon Compaoré n’est pas en danger » :

    Bonjour Sandrine. Merci pour ton article sur la santé de Simon. Qui est-il pour que vous pensez qu’on vous cache quelque chose ? Et puis vous les journaleux il vous manque un peu de professionnalisme. Il vous faut faire une préparation lointaine avant de rédiger vos articles. Pourquoi vous n’avez pas demandé à le voir quand on sait qu’il reçoit des visiteurs !

    Répondre à ce message

  • Le 7 mars 2012 à 15:15, par Pierre Michaillard
    En réponse à : « La vie de Simon Compaoré n’est pas en danger » :

    Je souhaite bonne santé à Simon Compaoré.
    Il a malheureusement pu constater à ses dépens les dangers de la circulation à Ouagadougou.
    Mais est-il indiscret de savoir si les passagers du 4x4 avaient leurs ceintures de sécurité ?
    Car voilà un autre danger qui n’est pas combattu au Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mars 2012 à 15:31
    En réponse à : « La vie de Simon Compaoré n’est pas en danger » :

    Si Mr le maire a une fracture pourquoi un cardiologue repond auxx journalistes. Peut etre que le vrai medecin traitant du maire n’a pas voulu raconter des salades. . .

    Répondre à ce message

  • Le 7 mars 2012 à 15:38, par Le sage.
    En réponse à : « La vie de Simon Compaoré n’est pas en danger » :

    Mme Sandrine SAWADOGO, je suis membre et pièce rapportée lointaine de la famille de Monsieur Simon COMPOARE. A ce titre, je vais vous professer une leçon que vous avez dû oublier d’apprendre à l’école de journalisme si vous êtes vraiment passée par une telle école : sachez que l’état de santé de mon frère, relève de l’intimité de notre vie familiale. En dépit de ses fonctions publiques, il reste quand même encore un périmètre de sa vie privée et notamment son état de santé.
    De grâce, abstenez-vous de vos commentaires désobligeants. Si le corps médical de la ployclinique Internationale nous suggère de l’évacuer en France, nous serons à mesure de le faire sans solliciter l’avis de l’Etat ou de quiconque. La vie, dans notre famille n’a pas de prix et nous mettrons tout ce qui est humainement et scientifiquement possible pour soigner notre frère. Je vous rassure il va bien et contentez-vous, s’il vous plaît, de cette information satisfaisante. Le Sage.

    Répondre à ce message

    • Le 7 mars 2012 à 16:25
      En réponse à : « La vie de Simon Compaoré n’est pas en danger » :

      mme Sandrine Sawadogo,votre sortie est aussi nulle et il serait préférable de vous occuper de votre frère que de parcourir les journaux et les sites pour savoir ce qui est écrit dedans.Suis pas journaliste mais en quoi les journalistes ont commis un crime de lèse majesté ?Si vous ne voulez rien qu’on sache quelque chose de l’état de santé de votre frère,commencez à dire au médecin traitant de la boucler et l’affaire est réglée.Quant à vos moyens d’évacuer votre frère là où c’est nécessaire même sur la lune pourvu qu’il recouvre sa santé,personne n’en doute puisqu’il fait partie du même système mafieux depuis un quart de siècle et c’est pas l’argent qui vous manque contrairement au 95% des Burkinabè qui sont obligés de s’entasser comme du bétail dans des mouroirs.Alors Mme Sawadogo,ne vous moquez pas de notre intelligence collective.Comme suis pas un aigri puisque l’argent ne fait pas le bonheur sauf les ignorants qui le croient,la preuve,je suis souhaite un prompt rétablissement à votre frère

      Répondre à ce message

    • Le 7 mars 2012 à 16:41
      En réponse à : « La vie de Simon Compaoré n’est pas en danger » :

      Tu racontes du n’importe quoi Le sage !Sache que tu n’as aucune leçon à donner à la journaliste, elle ne fait que faire son travail d’information ! Sache aussi que bien que je ne sois pas un parent de Simon, ni même son admirateur, je prie pour qu’il se rétablisse bien ! La vie est sacrée dans n’importe quelle famille, pas uniquement dans la vôtre, même si votre famille est ultra riche à tel point que vous n’avez besoin d’aucune aide pour une évacuation à l’étranger. Prie plutôt pour que ton frère se rétablisse vite et cesse de te ridiculiser en te vantant car tu ne fais pas du bien ainsi à ton frère, qui du reste s’il t’écoutait, ne serait pas si fier de toi ! Soyons humble mon frère, car la mort ne connaît pas de rang social ni de famille bien née !

      Répondre à ce message

    • Le 7 mars 2012 à 17:00
      En réponse à : « La vie de Simon Compaoré n’est pas en danger » :

      Mme Sandrine
      Permet moi de vous dire que votre frère bien qu’il ait une vie familiale , cette vie n’existe plus depuis qu’il est devenue un homme politique . Qu’est ce qui anime la cité ce sont les faits divers des hommes politique . En democratie on veut svoir tout . Sorry , meme si votre famille a l’argent pour evaquer votre frere , nous lui avons pa demander d’etre maire . Il l’a voulu nous devrions tous savoir sur lui jusqu’à aller meme inventer . C’est a lui de nous prouver le contraire .

      Répondre à ce message

    • Le 7 mars 2012 à 18:29, par PROF RAWA
      En réponse à : REPONSE AU SAGE SUR LA QUESTION DE LA SANTE DU MAIRE

      MERCI POUR VOTRE REACTION. NOUS COMPATISSONS A LA DOULEUR DE VOTRE FAMILLE ET NOUS PRIONS POUR QUE SIMON RETROUVE SA SANTE.
      ON PEUT QUAND MEME OBJECTER SUR VOTRE PROPOS SUR LA VIE PRIVEE : VEUILLEZ NOTER QUE LA VIE PRIVEE D’UN HOMME PUBLIC COMME SIMON EST VRAIMENT REDUITE POUR NE PAS DIRE INFIME. DES LORS QU’IL A LES CHARGES QUE NOUS CONNAISSONS, IL N’EST PLUS PERMIS DE FAIRE DE MYSTERE SUR SA SANTE.MIEUX IL FAUT OEUVRER A INFORMER LES GENS DE FACON PRECISE POUR NE PAS LAISSER LES SOUPCONS PERDURER. LES JOURNAUX ONT RAISONS : LE DICTON DIT "QUAND C’EST FLOU C’EST QU’IL Y A UN LOUP" ET CELA N’EST PAS BON. ON PEUT BIEN DEMANDER DES INFORMATIONS SANS QUE CELA NE SOIT MECHANT. JE NE DEFENDS PERSONNE MAIS IL FAUT DAVANTAGE COMMUNIQUER. MEILLEURE SANTE A SIMON

      Répondre à ce message

    • Le 7 mars 2012 à 20:32
      En réponse à : « La vie de Simon Compaoré n’est pas en danger » :

      bien sur que vous allez l’evacuer avec nos sou il vous a tellement permit de d’empocher notre argent que maintenant vous ’avez plus besoin de demander quoi que ce soit a qui que se soit.De plus la journaliste ne fait que son boulot dnc ne vous lacher pas contre elle. Lui simon la s’etait pas lui qui racontait par tout qu’il a boufer wak non.Ca c’est une lesson de moral pour tout le monde faite attention a ce qui sort de votre bouche

      Répondre à ce message

  • Le 7 mars 2012 à 16:33, par Mentalyst
    En réponse à : « La vie de Simon Compaoré n’est pas en danger » :

    Peut - on refermer cette parenthèse de Simon ?!
    Il y’a d’autres accidents dans cette ville de Ouaga et qui font bien des morts ! Lui au moins il est est vivant !
    Y’en a marre de cette presse là !
    Passons à d’autre choses , tout le monde a l’occasion de faire un accident dans sa vie ! ça commence à vraiment faire chi...!
    si c’était moi, qui allais parler d’évacuation ?!

    merci

    Répondre à ce message

  • Le 7 mars 2012 à 16:50, par ABC
    En réponse à : « La vie de Simon Compaoré n’est pas en danger » :

    Monsieur le Sage, votre réaction est épidermique. Laissez la journaliste faire son travail. Relisez sont texte, elle ne fait pas d’affirmation.Si l’accident de votre frère est médiatisé, c’est parce qu’il est un homme publique. Combien de personne font des accidents à Ouagadougou et on n’en parle pas.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mars 2012 à 18:39, par Le bobolais
    En réponse à : « La vie de Simon Compaoré n’est pas en danger » :

    Que de malheur pour le Bourgmestre :
    *2011:lunchage par la soldatesque.
    *2012:accident "grave ?" de la circulation.
    Prions pour Mr le Maire.
    PS:Evitons les critiques unitiles sur le Fasonet.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mars 2012 à 14:35, par Y’en a marre
    En réponse à : « La vie de Simon Compaoré n’est pas en danger » :

    Pourquoi vous voulez absolument qu’ on dise qu’il va mal ?? qon medecin dit qu’il va bien pourquoi chercher des poux sur un crâne rasé ? franchement vous les ouagalais il faudrait que vous évoluez et que vous sortiez de cette manie de tout le temps parler pour ne rien dire.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés