EGLISE FAMILLE DU BURKINA : Deux nouveaux évêques pour Fada et Tenkodogo

lundi 13 février 2012 à 02h32min

La nouvelle est tombée le samedi 11 février dernier à la Cathédrale de Ouagadougou. Deux nouveaux évêques viennent d’être nommés par le Saint Père pour le Burkina. Il s’agit de Mgr Pierre Claver Malgo pour le diocèse de Fada (qui remplace Mgr Paul Ouédraogo, depuis peu archevêque de Bobo) et Mgr Prosper Kontièbo, religieux camillien, pour le nouveau diocèse de Tenkodogo. C’est le nonce apostolique du Burkina et du Niger, Mgr Vito Rallo, qui a annoncé la nouvelle aux fidèles catholiques. Mgr Pierre Claver Malgo était jusqu’en 2011, le recteur du grand séminaire Saint Jean-Baptiste de Wayalguin. Né le 14 septembre 1954 à Dimistenga (province du Kourritenga), il a été ordonné le 7 juillet 1984.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Il bénéficie actuellement d’une année sabbatique en France. Quant au Mgr Prosper Kontièbo, la nouvelle de sa nomination aura sûrement un grand écho au sein de sa famille religieuse. En effet, c’est la première fois dans l’histoire de l’ordre des serviteurs des malades, fondé par Saint Camille en 1582, qu’un prêtre camillien accède à la charge épiscopale. De sources proches de la famille camillienne au Burkina, il n’y a rien d’étonnant à cela. Les Camilliens, de par leur charisme, avaient leur place dans les hôpitaux pendant des siècles. C’est plus tard qu’ils prendront la décision de diriger des paroisses pour promouvoir l’esprit de Saint Camille. Mgr Prosper Kontièbo, né le 25 juin 1960 à Boassa (paroisse de Gounghin dans l’archidiocèse de Ouagadougou) a été ordonné prêtre le 7 juillet 1990 à Ouagadougou.

Il a dirigé la paroisse Saint Camille entre 2001 et 2008, à la suite du père Celestino, dont la mort atroce à la MACO avait défrayé la chronique. Depuis mai 2010, il est le vice-provincial de la province romaine du Burkina. C’est donc le premier responsable des Camilliens au Burkina qui va diriger le nouveau diocèse de Tenkodogo. Un « redoutable honneur » pour l’ordre des Camilliens, qui rejoint les autres familles religieuses qui ont déjà en leur sein des évêques et des cardinaux. On ne connaît pas encore la date de l’ordination presbytérale des nouveaux évêques de Fada et de Tenkodogo.

Par Dayang-ne-Wendé P. SILGA

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés