Processus de paix au Darfour : Djibrill Bassolet assiste aux « premiers pas » de l’Accord de Doha

vendredi 10 février 2012 à 00h34min

Le chef de la diplomatie burkinabè, SEM Djibrill Bassolet, ancien Médiateur conjoint de l’ONU et de l’Union Africaine pour le Darfour, a assisté le mercredi 8 février 2011, à El Fasher au Darfour, à l’installation de l’Autorité Régionale du Darfour. La cérémonie a été présidée par le Président de la République SEM Omar El Béchir, qui, outre le Ministre Bassolet avait invité le Président Idriss Deby Itno du Tchad et Son Altesse Hamad bin Khalifa Al-Thani l’Emir du Qatar, qui a été représenté par le Ministre de la Justice.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Au Darfour, des milliers de personnes ont accouru, le mercredi 8 février 2012, au Complexe sportif et social de Nagat pour être témoins d’un évènement historique et porteur d’un espoir de paix et de développement pour la région. Il s’agissait de l’installation de l’Autorité Régionale du Darfour de l’Accord de paix signé le 14 juillet 2011 à Doha au Qatar suite à la médiation menée par Djibrill Bassolet pour le compte de l’Organisation des Nations Unies et de l’Union Africaine. La création de cette Autorité, acceptée par les différents protagonistes de la crise au Darfour, correspond à la réponse à une des causes du conflit dans cette région du Soudan qui fait deux fois la superficie du Burkina Faso. En effet, le conflit au Darfour s’explique en partie par le sentiment de marginalisation des populations qui se sentaient oubliées par les autorités de Khartoum.

L’Autorité Régionale du Darfour, organe transitoire, permettra donc une autonomisation de cette région en vue d’une meilleure prise en compte de ses priorités et de ses attentes. Elle est à cet effet appelée à travailler à mettre en œuvres les dispositions pertinentes de l’Accord de Doha afin de répondre aux aspirations profondes de paix et de développement du peuple darfouri.

La cérémonie de ce 8 février 2011, restera certainement gravée dans la mémoire du peuple soudanais en général et dans les annales de l’histoire du Darfour en particulier, tant par la très grande mobilisation de la population venue massivement témoigner son soutien à cette initiative, que par sa portée politique et symbolique.

Ancien fonctionnaire des Nations Unies, et ancien Gouverneur du Darfour, Monsieur Tidjane Cissi, chef du LJM, (Mouvement pour la Liberté et la Justice), qui a accepté de conduire les négociations pour le compte des différentes factions armées, et promu comme Président de la nouvelle Autorité, apparait donc comme l’homme du consensus. Il aura comme ministres différents chefs rebelles, et ensembles, ils travailleront à la reconstruction et à la réinsertion socio économique en vue d’une cohésion sociale et d’un retour progressif et définitif de la paix dans la région.

Une cérémonie d’hommage aux artisans de la paix

Le grand rassemblement du 8 février a été une belle occasion pour les Soudanais de rendre un hommage mérité à ceux-là qui ont, de façon inlassable, œuvré pour la restauration de la paix au Soudan et plus particulièrement dans la région du Darfour. Certes beaucoup reste à faire, et le chemin à parcourir pour parvenir à une paix définitive comporte de nombreux défis. Mais l’installation de l’Autorité Régionale du Darfour constitue un symbole fort, un signal clair sur la nouvelle orientation de la marche des différents acteurs soudanais dans la bonne direction. Ainsi, les différents orateurs, les milliers de personnes ont par diverses expressions, vivement salué l’œuvre du Médiateur conjoint ONU/UA pour le Darfour, SEM Djibrill Bassolet.
Les plus hautes autorités politiques soudanaises, ont, à l’occasion, matérialisé la reconnaissance de l’ensemble du peuple soudanais par la remise d’une distinction au Ministre Bassolet qui a reçu les insignes de « l’Ordre de la République ».

Le décret de décoration lu publiquement, souligne son dévouement au travail et sa patience qui ont abouti à la signature de l’Accord de paix au Darfour. Le Qatar, le Tchad ont tous été salués pour leurs actions en faveur de la paix au Darfour.

Le Ministre Bassolé, en retour, a remercié les Présidents soudanais et tchadien pour leurs conseils avisés et leur accompagnement dans l’accomplissement de la mission qui lui était confiée. Il a salué les différents chefs de mouvements rebelles, ainsi que le chef de la délégation soudanaise dans les négociations de paix, pour leur disponibilité au dialogue qui a permis d’aboutir à la signature de l’Accord. Il a noté que « s’il y a la paix au Darfour, c’est parce que le Président Béchir mais aussi le peuple darfouri l’ont voulu ». Il a rendu un hommage mérité à l’Emir du Qatar qui a mis les moyens et la diplomatie de son pays au service de la paix au Darfour.
Djibrill Bassolé a dit toute sa joie de voir les efforts qui sont déployés pour la mise en œuvre de l’Accord de paix de Doha. Il a invité le gouvernement soudanais à continuer de soutenir les efforts de paix au Darfour et, a appelé les Mouvements qui portent encore les armes à les déposer et à rejoindre le processus de Doha, à se joindre à l’œuvre de reconstruction de paix ainsi entreprise.

La nouvelle Autorité Régionale du Darfour, pour réussir sa mission, devra œuvrer à la réalisation des projets de développement au profit des populations darfouris. Pour le financement, elle bénéficiera de l’accompagnement du gouvernement central et de celui de plusieurs autres partenaires comme le Qatar qui s’est engagé pour la mise à disposition de deux milliards de dollars en vue de la création d’une banque de développement pour le Darfour.

Les défis pour une normalisation définitive de la situation au Darfour restent immenses. Il s’agit, par exemple, de la question de la réparation des préjudices subis par les populations expropriées de leurs terres, la compensation des familles déplacées… Mais, le Médiateur reste convaincu que le nouveau président de l’Autorité, en travaillant avec patience et dans un esprit d’ouverture et de dialogue avec toutes les composantes de la population, remportera le succès pour une paix durable au Darfour.

Plusieurs membres du corps diplomatique et du système des Nations Unies ont assisté à cette cérémonie. Un message du Secrétaire Général de l’ONU y a été livré par Monsieur Ibrahim Gambari chargé de la mission conjointe Union Africaine - Nations unies au Darfour (MINUAD). Le Président Deby ainsi que le représentant de l’Emir du Qatar, ont tous adressé au peuple darfouri, un message de paix.

Yolande KALWOULE

DCPM-MAECR

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 10 février 2012 à 08:49
    En réponse à : Processus de paix au Darfour : Djibrill Bassolet assiste aux « premiers pas » de l’Accord de Doha

    Toutes mes félicitations excellence pour cette distinction qui est le fruit des efforts inlassables. Un homme qui travail gagne toujours. D’autres distinctions honorifiques viendrons en plus c’est cela la valeur humaine. Une fois de plus toutes mes félicitations excellence

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2012 à 16:49, par Un lecteur avise
    En réponse à : Processus de paix au Darfour : Djibrill Bassolet assiste aux « premiers pas » de l’Accord de Doha

    C est bon mais c est pas arrive comme disent les petits commercants de la rue a ouaga. A mon avis le travail du mediateur ne doit pas sarreter la. Il doit avoir un oeil ouvert et s avoir la suite donnee a sa mediation quand il va donner dos.Sa representation est elle assuree dans la mission de la MINUAD ? (La mission mixte de l Union Africaine et des Nations Unies au Darfur)Cest vrai que l armee burkinabe y est representee dans la mission mais en nombre insignifiante par rapport aux autres pays et tres loin de la sphere de prise de decision et la diplomatie burkinabe inexistante dans la composante civile. Il ne s agit pas pour moi de vouloir s installer la ou mon pays a fait de la mediation mais au moins avoir un oeil ouvert dans tous les dommaines de la vie des Darfuris en exemple dans les camps de deplaces et autres villes et villages de deplaces pour une continuite de laction du mediateur.Mais qu a cela ne tienne Bravo Mr le Ministre !!!!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés