Palais de justice : Il se fait passer pour un juge

vendredi 23 décembre 2011 à 00h47min

Parfait a écopé de trois ans de prison ferme, Marie-Thérèse de 12 mois ferme et Silvestre de 12 mois fermes, pour avoir de connivence, essayé d’escroquer la somme de 2 500 000 F CFA en faisant usage de faux. Une histoire assez complexe d’où la victime, Mr Saba, homme d’affaires de profession n’en revenait pas. Lui qui, depuis des années travaille dans le domaine de la vente des parcelles a été magistralement dupé par des individus sans foi ni loi.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Comment cela a-t-il pu arriver ?

Selon l’analyse du procureur, Parfait, le principal prévenu, connaissait très bien sa victime qui exerce dans le domaine de la vente des parcelles. Il va ainsi entrer en contact avec l’un de ses agents dans le but d’avoir le numéro de téléphone de sieur Saba. Il lui téléphone et lui propose la vente d’une parcelle appartenant selon lui, à sa tante. Celle-ci serait gravement malade et hospitalisée à l’hôpital Yalgado à Ouagadougou, à quelques doigts de la mort. Pour convaincre davantage sa victime, il lui dit qu’il est le juge Koné du Tribunal de grande instance de Ouagadougou. Mr Saba, sans hésiter surtout qu’il s’agit d’un homme de droit, n’a pas décliné l’offre. Il est d’accord pour l’achat.

Il faut dire que Parfait réside bien à Bobo-Dioulasso, mais il faisait croire à sa victime qu’il est à Ouagadougou. Bien réfléchie et savamment conçue, il met en place un bon scénario de « théâtre ». Il contacte une certaine Marie-Thérèse et lui propose le rôle d’Awa Ouédraogo contre la somme de 50 000F et un téléphone après le jeu. Awa Ouédraogo sera donc la tante malade avec un pied dans la tombe. Silvestre, lui, obtient le rôle d’agent coursier. Il sera permanemment envoyé par son chef en la personne du juge Koné sous le faux nom de Rigobert au lieu de Sylvestre. A trois, ils arrivent à établir une pièce d’identité, un certificat de naissance au nom d’Awa Ouédraogo, qui en réalité est Marie Thérèse Ouattara.

En ce qui concerne le document de la parcelle, Parfait a dû duper un inspecteur des impôts par une histoire du même genre afin d’obtenir la photocopie d’une attestation d’attribution de parcelle. Informaticien aguerri, il scanne et falsifie la photocopie à sa guise. Après toutes ces réaménagements, de réglages de lumière et de son, le piège est prêt. La recette engrangée de chez Saba s’élève alors à 2 500 000 F CFA. Saba à son tour revend la parcelle. C’est lorsque ce dernier a voulu mettre en valeur le lopin de terre, que Saba comprendra qu’il a été savamment trompé. Parce que la vraie Awa Ouédraogo s’y est opposé.

Mais avant de récupérer la somme, Parfait avait fait croire à Saba qu’il doit aller en Haïti pour une formation de six mois. Mais il avait oublié que la vérité finit toujours par être révélée. Lui et ses acolytes n’ont pas échappé à la justice. Ils étaient alors devant les juges, le mardi dernier pour s’expliquer. Aucun d’eux n’a nié son acte. Pour le conseil de la victime Maitre Cissoko, Parfait et ses amis méritent bien des sanctions à la hauteur de leurs forfaits autant sur le plan pénal que civil. Par contre, Maitre Yéré qui assistait Parfait estime que son client n’a aucune culpabilité dans cette affaire. Il plaide alors pour la relaxe. Le tribunal après délibération, a condamné Parfait à 36 mois fermes et les deux autres à 12 mois fermes. Ils doivent solidairement payer la somme escroquée à Saba et 1 million de FCFA pour les préjudices non compris dans les dépenses.

Rassemblés par Bassératou KINDO

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 23 décembre 2011 à 02:06
    En réponse à : Palais de justice : Il se fait passer pour un juge

    « Saba à son tour revend la parcelle. C’est lorsque ce dernier a voulu mettre en valeur le lopin de terre, que Saba comprendra qu’il a été savamment trompé. »

    Les journalistes de L’Express sont des spécialistes en fautes. "Ce dernier" se réfère à qui finalement ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés