FETE DE LA TABASKI : 832 boeufs pour les musulmans du Burkina

vendredi 11 novembre 2011 à 00h16min

A l’occasion de la Tabaski, l’ONG Hasene, en collaboration avec l’association An Nasr pour la promotion de l’enseignement islamique a fait un don de 832 têtes de boeufs et de 156 moutons aux musulmans du Burkina. La cérémonie de remise de ce bétail a eu lieu le lundi 7 novembre 2011 à travers 6 sites et mosquées des villes de Ouagadougou, Fada N’Gourma et de Djibo.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

La Tabaski est, dit-on, la fête des moutons. L’euphorie de cette fête n’est pas perçue par tous en raison des bourses limitées de nombre de Burkinabè qui ne peuvent se procurer un mouton ou la viande pour la fête. C’est pour cette raison que l’ONG turque Hasene basée en Allemagne, en collaboration avec l’association An Nasr pour la promotion de l’enseignement islamique, a offert aux fidèles musulmans du Burkina et à des centres sociaux, 832 têtes de boeufs et 156 moutons. La cérémonie de remise a eu lieu le lundi 7 novembre 2011 dans 6 centres de pensionnaires et mosquées des villes de Fada N’Gouma, de Ouagadougou et de Djibo.

Les organisateurs ont offert 269 boeufs aux fidèles musulmans de Ouagadougou dont 10 pour les pensionnaires du Centre Delwendé de Tanghin, 10 aux prisonniers de la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO), 30 aux musulmans de la grande mosquée de vendredi de Tanghin. Ce don de l’ONG fait aux personnes démunies à l’occasion de cette fête de Tabaski est estimé à 226 000 euros environ. Pour Unal asim, représentant de l’ONG Hasene au Burkina, "Hasene" est une mot arabe qui signifie le bienfait" et conformément à sa mission, Hasene se fait l’obligation de secourir les plus nécessiteux.

Hasene, une ONG au service des démunis

Après 13 ans au service des pauvres au Burkina, l’ONG compte étendre son champ d’action à d’autres centres et structures de la ville de Ouagadougou et du Burkina tout entier. Pour Oumarou Ganamé, président de l’association An Nasr pour la promotion de l’enseignement islamique, l’islam recommande la solidarité et le partage dans la société et c’est dans cette vision religieuse que An Nasr qui veut dire "victoire" en arabe, a décidé d’accompagner l’ONG Hasene dans cette noble mission. L’abattage et le partage de la viande a sans doute suscité l’engouement autour de l’événement. Chacun voulant recevoir sa part le premier pour le repas familial. Ainsi, de nombreuses familles pourront ressentir la fête dans leurs assiettes.

Les différentes familles ont remercié l’ONG Hasene pour cette oeuvre salutaire. Soeur Maria, responsable du Centre Delwendé, s’est réjouie : "Nous remercions l’ONG Hasene pour avoir pensé aux 320 pensionnaires du centre Delwendé lors de cette fête de Tabaski ; cela leur permettra de fêter comme tout le monde." Ce geste de l’ONG Hasene a permis de soulager un tant soit peu, les familles à faible bourse qui n’ont pas pu se procurer de la viande lors de cette fête de Tabaski.

Célestin DABIRE (Stagiaire)

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés