Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

lundi 5 septembre 2011 à 02h34min

Le vendredi 2 août 2011, une délégation gouvernementale s’est rendue au domicile conjugal de Sita Traoré, décédée à la maternité Silla Sanou de Colsama pour y présenter ses condoléances.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

« Ce qui s’est passé, attriste tout le monde. C’est pourquoi, le Premier ministre nous a instruits à venir vous traduire la compassion du gouvernement. Il nous a aussi instruits de vous rassurer qu’une enquête sera menée pour savoir ce qui s’est réellement passé. Si l’enquête révèle la responsabilité de qui que ce soit, la/les personne(s) sera/seront punie(s) conformément à la loi ».

C’est en ces termes que le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité, Jérôme Bougouma a rassuré la famille de la dame décédée pendant son travail pour donner la vie. Il a par la même occasion invité la famille à être forte, car on ne peut rien contre la volonté de Dieu. Le ministre est revenu sur l’engagement de la Première dame, Chantal Compaoré qui fait de la réduction de la mortalité maternelle son cheval de bataille. Un engagement encouragé par le gouvernement qui a travaillé pour une baisse, sinon une gratuité des accouchements.

En attendant de situer les vraies causes de la mort de dame Traoré, le ministre est reparti de la famille attristée avec la reconnaissance et la compréhension de celle-ci. « Nous étions meurtris à cause de cette disparition tragique de notre épouse. Cette prise en main du décès de notre femme par le gouvernement, nous donne de la force à attendre que la lumière soit faite », a reconnu Adama Traoré époux de Sita Traoré.

Le ministre était accompagné à cette visite du gouverneur de la région des Hauts-Bassins, Siaka Prosper Traoré, du Haut-commissaire du Houet, Justin S. Somé et, du président du Conseil régional des Hauts-Bassins, Baba Danouma Traoré, d’Assita Ouattara, première adjointe au maire de la commune de Bobo-Dioulasso. Le maire de l’arrondissement de Konsa, où réside la famille était présent à la visite. C’est d’ailleurs Karim Barro, puisque c’est de lui qu’il s’agit qui a joué à l’interprète entre la délégation et la famille.

Souro DAO

L’express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 5 septembre 2011 à 02:59
    En réponse à : Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

    Vous voyez bien que quand le regime est menacé les propositions ne manquent pas. Les gens ne croient plus en quoi que ce soit sous ce pouvoir ; les limites de ce regime sont clairement établies. Dans tous les secteurs d’activités se sont developpés une race d’agents qui veulent devenir riches tout de suite et maintenant parceque c’est le chemin à eux indiqué par les tenants du pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 03:36, par verite
    En réponse à : Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

    Vous dites "car on ne peut rien contre la volonté de Dieu", alors Dieu voulais que cette femme meurt de cette manière ? Que le ministre revoit ses propos. Merci.
    Evariste

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 03:49, par Boulougou Compaoré
    En réponse à : Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

    Salut les amis,

    En tant normal, il ne faut attendre qu’il y ait des dérapages de ce genre pour que les autorités agissent. Je félicite qu’en même le geste du gouvernement, mais ça ne suffit pas.

    Pour la paix sociale, il faut vraiment condamner séverement les abus. Il y a trop de laisser-aller dans toutes les structures de la fonction publique. Hier, c’était les militaires face aux agents de la justice, aujourd’hui c’est les agents de la santé face aux habitants du secteur 21 de Bobo. Dans la fonction publique il ne s’agit pas de prendre son salaire à la fin du moi et de s’en foutre du monde ! La fonction publique n’est pas un pouvoir mais c’est des services à rendre au contribuable. Il faut que ça s’arrête là car on a besoin de vivre paisiblement, respirer par le nez et d’avoir des sercices pour lesquel nous payons des taxes.

    Remarquer aussi au Burkina Faso que c’est même devenu les vendeurs de cartes d’appel téléphonique qui regulent la circulation routière. Où sont passés les policiers de la police nationale et les policiers de la police municipale. S’il ne veulent pas asumer leur travail, il est certains que le contribuable ne peut pas continuer à payer leur salaires. Je préviens que je ne suis pas contre la police !!!

    Nous payons des taxes et nous n’avons pas de services ! Quand miiiême, vous aussi !!!!

    Boulougou Compaoré

    Répondre à ce message

    • Le 5 septembre 2011 à 15:05, par tièkadiyé
      En réponse à : Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

      Ha Burkinabè ! Sachez un jour ce que vous voulez. Un policier arrête un taximaître que tous ses confrères manifestent. La police tente de réguler la circulation aux abords d’un maeché, les commerçants mangent du policier. La Douane fait une déscente chez un fraudeur pour ramasser son butin, leurs bureaux sont enflammés. Un gendarme décide d’interpeller un citoyen parce qu’un autre s’est plaint de lui, la rue s’enflamme. Un militaire en maintient de l’ordre frappe un infirmier recalcitrant, c’est la grève, etc. et j’en passe.

      Quand ça ne va pas Bêêêêêê ! On demande à ces mêmes pestiférés d’intervenir.

      Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 04:05
    En réponse à : Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

    Vendredi 2 septembre, et non vendredi 2 août.

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 05:23, par toussida
    En réponse à : Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

    Mes condoleances.Les burkinabes doivent apprendre à prevenir:c.a.d que la population doit denoncer avant detruire...Ceci doit etre puni egalement !

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 06:58, par mao
    En réponse à : Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

    il ne s’agit pas de faire les pompiers après l’incendie mais que des mesures concrètes soit prises dans le cadre de la revalorisation des services sanitaires surtout dans la region des hauts bassins.quant est il de l’hopital sanou sourou il faudra encore qu’on le brule pur que des mesures soit prises ? je pense que gouvernement doit prendre ses responsabilités et nous aussi en tant que citoyens devont apporter notre partition.
    merci
    pain et liberté pour le peuple

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 08:21
    En réponse à : Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

    Merci à ce journaliste que l’information doit être juste et à temps alors qu’il corrige la date c’est pas le 02/08 mais 02/09.

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 08:27, par walls
    En réponse à : Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

    pour ce forfait soyons claire.Il n’y a pas d’éventuels coupables mais des coupables avérés.Ces pseudos accoucheuses qui ont laissé mourir cette dame sont des assassins et doivent être châtiées sans pitié à la hauteur de leur crime.Vous pleurez tout le temps du manque de boulot et dieu vous en donne et vous venez tuer femmes des autres.Faut q cela serves d’exemples a tous et a toutes.Bandes d’inconscientes.

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 09:19
    En réponse à : Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

    "Le ministre est revenu sur l’engagement de la Première dame, Chantal Compaoré qui fait de la réduction de la mortalité maternelle son cheval de bataille." Ca fait pitié ! C’est Chantal qui mène la lutte et le Gouvernement est derrière pour l’encourager ! A nos compteurs donc pour que ce genre de morts alors !
    Pauvre ministre ! Incorrigible en plus ! Chantal l’a peut être ramené au Gouvernement ! Ca peut se comprendre !

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 09:19, par Bobodogo
    En réponse à : Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

    Sincères condoléances à la famille TRAORE et beaucoup de courage.
    Félicitation à la population de SIA pour sa réaction rapide car, vous l’avez compris, c’est ce qu’attendent nos dirigeants pour réagir.

    ".....le Premier ministre nous a instruits à venir vous traduire la compassion du gouvernement....." DOnc si le PM n’avait dit venir aucune autorité de la ville de SIA encore moins du Gouvernement ne viendrait présenter les condoléances à la famille de la disparue ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 10:34, par ous
    En réponse à : Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

    - Le premier responsable de cette tragedie dans les formations sanitaires c’est l’Etat. et c’est comme ça du brancardier au docteur c’est l’incurie totale. Les malades sont brancardés par leurs accompagnants au vu et au su des medecins, infirmiers et autres administrateurs de l’hopital ; alors des gens sont recrutés pour cela.
    - Personne ne semble pressé dans un service d’urgence.
    - Oui les un diront qu’ils ne sont pas suffisamment motivé. Certes mais cette attitude envers la personne souffrante ne vous garantira rien sinon que du depit à votre egard jamais de la sympathie.
    Il faut que l’Etat sanctionne positivement les agent consciencieux qui se donnent à fond et negativement les brebis galeuses.

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 10:49, par kiswendsida
    En réponse à : Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

    Il faut former et recycler les agents de la fonction publique (je suis fonctionnaire)à la notion de devoir, c’est dommage que des gens perdent leur vies, monsieur les ministres penser à contrôler la qualité de service offert dans vos différents départements, ceux qui envoi leurs femmes dans les maternités publiques se plaignent depuis longtemps des comportements de nos chères sage femmes, mais pas de changement, les femmes souffre toujours le martyrs, en accouchant, Sita Traoré aura payé le prix fort pour tirer la sonnette d’alarme, nos sage femmes torturent nos femmes dans nos maternités.

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 10:53, par TEKRE
    En réponse à : Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

    Il faut réelement que ceux qui ont fauté dans ce cas précis s’assume. Le gouvernement est attendu pour le traitement diligent qu’il voudra faire de ce dossier criminel.
    On peut accepter mourrir sur d’autres champs mais pas en voulant donner la vie.
    Au délà du traitement de ce dossier, les Burkinabé VOUDRONT bien se poser certaines questions sur le devenir de leur nation. Le caractère^pédagogique du procès des pauvres policies de Koudougou n’a pas servi grande chose et c’est regrettable.
    Certains ont regretté la réaction de la population mais en ce qui me concerne, je pense que, si la destrution des maternités et des commissariats devrait aboutir à une prise de conscience individuelle et collective alors n’hésistons pas à y mettre le feu. Ne pas le faire c’est autoriser ces centres de tortures à prosperer dans l’anonymat.

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 11:05, par El profesor
    En réponse à : Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

    Notr gouvernement es comme ca. On aten qe le mal se produise pr aler consoler. Les critiq leur parvienne mai il ne fon rien. Plu jamai ca. Soyon vigilan !!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 11:09, par Le Dernier Pharaon
    En réponse à : Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

    Délégation gouvernementale par çi, délégation présidentielle par là et délégation de la mairie par là bà ! Quelle temps prendrez-vous pour travailler et être productif ?

    Je pense qu’il faudra trouver la solution au mal qui mine notre société actuelle afin de ne pas jouer permanament au pompier ua risque de rester un jour dans la flamme.

    Le mal de notre société est à sa gouvernance et sa justice qui sont le socle de toute action de developpement péreinne.

    Et les acteurs actuels de cette gouvernance sont tellement décriés que seule une alternance pourra nous sortir de ce cycle vicieux de violence et contre-violence ; d’actes d’insoucience et contre -insoucience.

    Si les acteurs du moment aime leur pays , je conseille qu’ils prennent rapidement les mesures qui s’imposent à savoir dissoudre l’assemblée avant cette fin d’année et organiser rapidement des élections législatives et communales en début d’année 2012 et dans la foulée si les choses ne s’améliorent pas une élection présidentielle anticipée en Décembre 2012 ou début 2013.

    C’est le seul salut pour ramener les choses dans un ordre normal sans hypotéquer l’avenir de la nation et des gouvernants actuels.

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 11:12, par GROS COEUR
    En réponse à : Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

    Vivement que les responsabilités soient vite situées afin qu’aucune femme ne meure en donnant la vie. Sans jeter l’anathème sur les sage-femmes parmi lesquelles, il y a beaucoup qui pratiquent leur métier selon l’éthique, certaines font la honte de leur métier. Puisse ces agents indignes quitter la chaine de la santé de la reproduction car il s’agit d’un corps où on ne va pas sans vocation. La vie est sacrée et ceux qui sont chargés d’y veiller doivent être au-dessus de tout soupçon et intègres. La situation que nous vivons n’est que le fait de l’impunité qui a régné jusque là. Vivement qu’on y trouve une issue. SOS Monsieur le premier ministre car nos vies sont devenues des jouets pour certains agents de santé.

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 11:12
    En réponse à : Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

    pardon !quand on ne peut pas donner les informations avec professionnalisme faut pas nous informer. il faut toujours rappeler les faits tout le monde ne suit pas l’actualité comme vous le pensez ! c’est quand le décès ? c’est dû à quoi ? quelle situation cela a créé ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 11:18, par WENDESO
    En réponse à : Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

    FAUT IL SUPPRIMER LES TELEVISIONS DANS LES CENTRES DE SANTE MA REPONSE EST NON MAIS IL FAUT PLUTOT ENSEIGNER LES SAGES FEMMES A ETRE HUMANISTE ENVERS NOS MAMAN

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 11:32, par dab
    En réponse à : Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

    Il ya dans ce pays des cas plus graves dans le comportement des agents de sante dans leur poste de travail,mais comme cela ne se termine pas par une double perte de vie humaine, on ne s’attardera pas trop sur cela ;
    Mais une chose est sur les fomateurs de ces groupes d’agent publique doivent commencer à revoir leurs manieres de transmettre les connaissances.
    Des policiers de koudougou aux
    Militares mutains de Bobo sans oublier
    Les enseignants ainsi que les agents des impots et que sais-je encore

    S’IL VOUS PLAIT NOUS VOULONS LA PAIX DANS CE PAYS RIEN QUE CA S’IL VOUS PLAIT

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 11:33
    En réponse à : Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

    Mieux vaut prévenir que guérir !! c’est bien de courir jouer aux pompiers au propre comme au figuré mais mieux vaut travailler à conscientiser le personnel de santé quant à leurs devoirs ne serait ce que d’humanité ! les cas de décès maternels pour faute professionnelle sont innombrables et si on veut réduire ce taux ,il ne faudra pas miser simplement sur les moyens matériels.la mort de Sita Traoré (qu’elle repose en paix) ne restera pas impuni simplement parce que la maternité a brûlé, mais combien sont ces femmes enterrées dans l’anonymat suite à des négligences de gynécologues criminels, d’infirmiers indelicats, ou d’accoucheuses inconscientes ??Et cela dans l’apathie générale ? aujourd’hui c’est Mme Traoré, demain Mme Ouedraogo, apres demain Mme Ouattara et mme Diallo ou Mme Lompo... nos femmes sont en sursis dans ce contexte si nos autorités ne prennent pas en compte le problème d’incivisme et de mépris du personnel soignant. c’est trop facile de dire chaque fois c’est Dieu qui a voulu, son heure est arrivée,nulle de depasse son heure.... et c’est tout ça qui explique qu’au BF notre esperance de vie soit de 24h renouvellable car tout peut arrivé devant le plus petit souci de santé !

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 11:55, par Hubert
    En réponse à : Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

    Il faut réelement que ceux qui ont fauté dans ce cas précis s’assume. Le gouvernement est attendu pour le traitement diligent qu’il voudra faire de ce dossier criminel.
    On peut accepter mourrir sur d’autres champs mais pas en voulant donner la vie.
    Au délà du traitement de ce dossier, les Burkinabé VOUDRONT bien se poser certaines questions sur le devenir de leur nation. Le caractère^pédagogique du procès des pauvres policies de Koudougou n’a pas servi grande chose et c’est regrettable.
    Certains ont regretté la réaction de la population mais en ce qui me concerne, je pense que, si la destrution des maternités et des commissariats devrait aboutir à une prise de conscience individuelle et collective alors n’hésistons pas à y mettre le feu. Ne pas le faire c’est autoriser ces centres de tortures à prosperer dans l’anonymat.

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 13:06, par Rodolphe38
    En réponse à : Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

    cet article est vraiement très nul. Monsieur le gérant du site il faut prendre les gens au sérieux dépuis longtemps on vous fait des remarques sur la qualité de vos éléments mais rien ne change a tou momen c’est les mêmes platitudes vous présenté au gens. Un peu de sérieux il y a quand même de bon journalistes dans le pays

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 13:39, par le furieux
    En réponse à : Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

    Je crois que la nonchalance est un problème presque culturel au Burkina. Quand je vais pour payer ma facture d’eau ou de courant et la caissière n’est pas pressée ; quand je vais pour faire mon prêt scolaire en banque et on me fait poiroter toute la journée ; quand je dépose mes dossiers pour corriger mon avancement ou toute autre indemnité et on me fait attendre 6 ans ; quand des dossiers attendent 23 ans à la justice etc. Ne croyez pas que les accoucheuses et autres sages femmes feront autrement devant une situation aussi urgente soit elle. Ces sages femmes sont des produits de notre société. Que les responsables dans la lenteur des corrections des indemnités soient aussi punis au même titre que les responsables du décès de cette dame à la maternité.

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 13:42
    En réponse à : Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

    Les responsables sont bien identifiées et ce sont celles qui étaient en poste le jour décès qui ont préféré la télé à 2 vies humaines et c’est pas la première fois.Donc que le gouverment arrête avec son barratinage.Il y a marre de ces faux culs

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 13:54
    En réponse à : Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

    Paix à l’âme de Mme TRAORE et surtout beaucoup de courage à la famille éplorée.
    Il faut vraiment espéré que les responsabilités soient situées et les éventuels coupables sévèrement punis. Il faut aussi souhaité que désormais, rien ne soit plus comme avant dans nos centres public de santé où l’accueil est mauvais et les soins offerts souvent de mauvaise qualité.
    Et dire qu’on veut nous convaincre que l’action de nos braves accoucheuses traditionnelles est inutile et semble t-il même néfaste !!!
    Mr le ministre de la santé, les meilleures réformes du monde ne peuvent rien donné sans des hommes à la place qu’il faut. Il est grand temps de mettre de l’ordre autour de vous ainsi qu’à tous les niveau du système de santé.
    Bon courage à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 14:12, par Maitre
    En réponse à : Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

    Toujours critiquer l´etat meme quand il ne le faut pas. si cette femme etait decedée par defaut de moyens sanitaires à l´hopital oui, mais non. Comment peut on comprendre qu´un agent de santé abandonne un patient ? pire une accoucheuse qui abandonne une femme enceinte ? A ce rythme un homme abattra sa femme ou son enfant et sortira acuser le gouvernement..Il faut tout simplement que les responsables de ce crime pour moi les acoucheuses soient sanctionnées à la hauteur de leur comportement inhumain.

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 14:56
    En réponse à : Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

    Merci à la personne qui a parlé de l’hopital yalgado Ouaedraogo.Je vous raconte un cas vecu dans ce centre il y a quelques mois de cela.
    J’ai accompagné une dame au cma du 30 qui avait des problemes de santé et vu l’etat de la bonne dame l’agent de service a placé une perfusion et nous avons été transporté à l’hopital avant l’ambulance pour traitement apprfondi.Arrivé à 5h20 à l’hopital , j’etais obligée de payer une natte pour la dame par manque de place.Malgré la perfusion placee au cma du 30 et mes incessants appels aux agents de santé,j’ai été obligé à 14h sans soins de faire sortir la malade et de nous diriger vers une clinique privée pour payer et avoir les soins.
    Je vous raconte cet anecdote afin de dire que mon malade aurait eu le temps de trépasser si je n’avais pas les moyens de l’envoyer dans une clinique privee.
    Ainsi va le Burkina qui veut passer du stade de PPTE à pays emergent.

    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 15:04
    En réponse à : Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

    Moi je comprends bien la reaction des intervenants sur ce forum, mais il faut relativiser un peux les gars, moi je suis agent de sante depuis 5 ans maintenent. Ya des patients qui viennent avec des comportements trop bizzares, quelque soit ton self controle tu finiras par elever le ton. Il faut que les burkinabe comprenent que seul l Etat detient le pouvoir de juger, l Etat doit reprendre sont pouvoir et gerer le pays,les gens doivent arreter de sortir et detruire pour un oui ou pour un non. Les burkinabe sont entrain de s indicipliner et l Etat ne fait rien pour sevire et sensibiliser les gens a la disiplice et au droit de justice. Paix a l ame de Sita qu ell se repose en paix.

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 16:32
    En réponse à : Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

    En fait, l’origine de bien de nos poblèmes c’est la malgouvernance dans les communes.les maires qui sont sensés trouver des solutions aux bésoins et aspirations des populations se préoccupent plutot de leur réélection.Sinon les CSPS sont aujourd’hui tranférés aux communes mais aucun maire ne cherche à savoir s’il y a satisfaction dans les services ou pas.Il faut qu’il y est un cadre ou les populations puissent exprimer leur impréssion et leur préoccupation. cela nous permettra de prévenir les actes légitimes mais illégales. faisons le à temps sinon nous finirons par tuer l’Etat. Si c’était seulement le pouvoir en place , je serrais moins inquiet. Si l’Etat meurt nous mourons avec.

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 16:34, par Jeriko
    En réponse à : Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

    Les sages femmes et les accoucheuses sont plus préoccupées par les deals que par le soin des femmes.Elles prescrivent de trop(même les produits dont le patient n’a pas besoin).Et les revendent aux autres malades.Il n’est pas rare qu’elles disent à un acconpagnateur qu’elles ont ajouté tel ou tel produit pendant la perfusion.Vous devez leur remettre cette somme,alors que vous avez payé les autres médicaments à la pharacie juste à côté.J’ai personnellement été victime de cela à plusieurs reprises.Cheres accoucheuses et infirmières,arrêtez de vivre sur le dos des pauvres populations.

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 16:35, par Mauvaise haleine
    En réponse à : Décès de Sita Traoré : Les éventuels coupables seront punis

    Avant tout porpos prenons l’hypthèse que les sages femmes sont fautives et je crois à cette hypo :
    Moi je ne juge personne, mais il faut revoir le mode de recrutement des agants de fonction publique surtout la santé et l’education. comment comprendre souvent des gens qui ont abandonné l’ecole plus de 5ans se retrouvent dans nos ecoles professinnnelles et sortent avec des "diplomes" et comme on se connait au faso, ces memes sont pour la plus partrecruter pour complement d’effectif. sinon je suis sûr que l’enfant de Koama qui a bossé dur puisse se retrouver entrain de dormir alors qu’il devrait travailler. aussi, je me demande elles étaient ce jour la à prendre la garde.
    A ma connaissance, quand un agent est de garde il est au repos pendant la journée pourquoi donc dormir
    La pauvre est partie avec son enfant, paix à leurs âmes !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés