APPROVISIONNEMENT EN GAZ : La situation se normalise

lundi 29 août 2011 à 03h36min

Depuis quelques jours, une certaine panique s’est emparée des ménages burkinabè à propos de l’approvisionnement en gaz. En plusieurs points de vente, il était difficile de rechanger ses bouteilles quelle que soit la marque. Et, nombreux sont ceux qui se sont mis à craindre la pénurie de l’année dernière. La situation revient à la normale.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

D’après les informations que nous avons pu recueillir, il y a eu effectivement un flottement dans le ravitaillement du Burkina en gaz. Mais depuis mercredi dernier, tout serait rentré dans l’ordre selon un responsable de ORYX dont la société-mère gère la plateforme de Cotonou, port par lequel passe 85% de l’approvisionnement du Burkina. Le cargo transportant 900 tonnes de gaz a pu accoster jeudi et les transporteurs ont pu faire des rotations. Tout le week-end, les agents de la SONABHY étaient sur pied pour charger les bouteilles des distributeurs.

Le service de communication de la SONABHY a confirmé cette information et précise que des dispositions avaient été prises pour éviter toute pénurie. En dehors de la journée de jeudi 25 août, la SONABHY dit avoir chargé les bouteilles à son niveau. La saison des pluies constitue un pic dans la consommation du gaz. En tant normal, précise le responsable de la communication de la SONABHY, la consommation est de 70 tonnes /jour. La Société d’hydrocarbure sert actuellement autour de 140 tonnes/jour, soit le double. Le taux d’absorption du marché est important, ce qui n’est pas sans susciter des interrogations par rapport à la « pénurie » de ces derniers jours. L’accroissement du nombre d’utilisateurs est un fait, mais au-delà de cette réalité, il y a des suspicions de « rétention » dans certains milieux commerçants. En clair, cette « pénurie « serait la conséquence de cette « rétention » qui vise à revendre plus cher dans d’autres circuits de distribution parallèles, notamment dans le secteur informel .

Le retard de ce cargo a créé un léger « flottement » ressenti sur toute la chaîne jusqu’auprès des distributeurs tels SODIGAZ, ORYX, TOTAL et PETROFA. Avec près de 65% de part de marché, les clients de SODIGAZ ont plus ressenti le ralentissement dans les livraisons aux revendeurs agréés d’autant qu’à cette situation s’est ajouté un autre problème né de la pollution de son parc de bouteilles par des bouteilles étrangères et que la SONABHY dans un premier temps avait refusé de charger parce que non homologuées.

On apprend que tout est rentré dans l’ordre de ce côté. SODIGAZ aurait introduit une requête auprès des autorités compétentes pour garantir ces bouteilles pour résorber cette difficulté qui a pour origine la porosité des frontières et le fait que les usagers ne consignent pas leur première bouteille chez les revendeurs agréés. Les usagers préfèrent acheter sur la place du marché, à tout venant, sans s’assurer de la conformité de la bouteille avec la réglementation en vigueur, mettant ainsi les distributeurs devant le fait accompli.

AT

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 29 août 2011 à 08:39, par Justice
    En réponse à : APPROVISIONNEMENT EN GAZ : La situation se normalise

    je dis honte à la SODIGAZ Faso.Qu’est ce qui vous empêche de copier le système Ghanéen ou chacun est servi directement avec sa bouteille dans un point de vente comme l’essence.Cela vous économiserai le coût du transport et pourquoi pas le prix du Gaz.Mais sachez que ça va changer ,on arrive....

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2011 à 14:56, par Alexio
    En réponse à : APPROVISIONNEMENT EN GAZ : La situation se normalise

    Les autorites du Faso pour pallier une eventuelle penurie dans le futur drevrait en collaboration avec les autorites de Cotonou assoir en plan strategique pour la distribution en pipelines jusqu au Faso.Toute l europe s approvisione sans rupture grace a des accords commerciaux entre Etats fournisseurs et etats clients.Exemple le gaz russe,norvegien ravitaillent l europe via les pipelines.Je n arrives pas a comprendre que nos responsables qui parmi beaucoup d entre eux ont etudier en europe manquent de volonte,initiatives et de creativites dans ce domaine.Je vous en pris respecter nos menages avec toujours des crises issues de d incompetance.Avec le ventre vide un pays ne pas etre emmergent.

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2011 à 16:12, par fissoni
    En réponse à : APPROVISIONNEMENT EN GAZ : La situation se normalise

    franchement il ne se passe pas un mois sans pénurie de quelque chose au burkina ,un pays se disant << pays des hommes intègres >> ou ces mêmes intègres ne peuvent rien prévoir.AH j’oubliais ils peuvent prévoir les rendez vous avec leurs maîtresses. Mr le journaliste veuillez prendre la peine de relire vos textes et éviter certaines remarques car le monde entier vous lit. Expliquez moi c’est << en tant normal ou en temps normal >> ? merci.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés