Fait de chez nous : Il fuit son foyer pour avoir eu des triplés

vendredi 12 août 2011 à 03h02min

Yassia n’a pas pris beaucoup d’effets. Il ne voulait pas attirer l’attention de son entourage. Aussi, a-t-il juste pris un sachet dans lequel il avait deux ou trois tenues. Pendant que sa femme et les trois bébés étaient toujours à l’hôpital, Yassia est parti de son domicile sans laisser d’adresse. Trois enfants en une maternité, c’était le comble pour Yassia qui avait déjà quatre enfants. Une progéniture dont il avait du mal à s’occuper. Si en plus de ces enfants sa femme accouche de trois autres, c’était le comble. Yassia est mécanicien dans une ruelle de la cité. Il a appris la mécanique sur le tas comme de nombreux mécaniciens qui travaillent dans ce domaine dans la cité.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Yassia a quitté le garage de son patron pour « voler de ses propres ailes », car ses parents l’ont obligé à prendre Haby en mariage. Haby et Yassia sont cousine et cousin tous venus d’un même village. Si Yassia a eu la chance d’aller à l’école, sa cousine Haby n’a pas eu cette chance. Dans ces conditions, il était un peu difficile pour elle de comprendre le bien fondé de l’espacement des naissances encore moins la contraception. Haby a rejoint son mari avec une seule idée. « C’est dieu qui donne l’enfant. Alors il faut en faire autant qu’il en donnera ». Ainsi malgré l’engagement de Yassia à espacer les naissances, Haby continuait d’accoucher comme une truie.

Connaissant la mentalité de son épouse, Yassia a voulu l’obliger à être sous contraception. Madame informe la famille au village et Yassia est convoqué par un conseil de famille. La décision des sages est ferme et irrévocable. De peur d’être renié par les siens, Yassia a tenté de nouveau pour convaincre sa femme, mais en vain. Il essaie de faire des calculs pour maîtriser le cycle menstruel de sa femme. Là encore, les dieux du calcul l’ont abandonné et le résultat a été les triplés. La grossesse des triplés est arrivée le moment où Yassia ne s’attendait pas à en avoir. Que faire ? Ne pouvant pas empêcher sa femme d’accoucher, Yassia s’attendait à un enfant et non deux, encore moins trois.

A sa grande surprise, madame accouche de trois enfants. Financièrement, Yassia ne démarre pas comme dirait l’autre. Il était donc difficile pour lui de s’en sortir avec les quatre enfants qu’il avait déjà. Si malgré cette situation sa femme a fait des triplés, Yassia n’a trouvé mieux que de disparaître de la concession et laisser sa femme et ses parents du village gérer la situation. Depuis que Yassia est parti, il n’est toujours pas de retour. Aux dernières nouvelles, Haby et ses triplés ainsi que les quatre autres enfants sont rentrés au village en attendant le retour du chef de famille. Comme quoi, « le réformateur d’aujourd’hui devient une charge pour le réformateur de demain », dit Chibli AL-Chumayil.

Souro DAO /daosouro@yahoo.fr

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés