Association des municipalités du Burkina Faso : Bientôt le toilettage des textes régissant les collectivités territoriales

jeudi 19 mai 2011 à 00h46min

L’Association des municipalités du Burkina Faso a organisé une rencontre avec tous les maires, le mardi 17 mai 2011, à Ouagadougou. Il s’agit de faire le point des actions passées et de présenter certaines de leurs préoccupations.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

"La présente rencontre se tient à un moment à nos communes gardent encore en mémoire les conséquences incalculables des événements sociaux que notre pays a connus". C’est en ces termes que le président de l’Association des municipalités du Burkina Faso (AMBF), Simon Compaoré, s’est adressé aux maires. Au cours de la rencontre, les maires échangeront entre autres, sur les initiatives prises au niveau de l’état central, le bilan de la rencontre avec les bailleurs de fonds sur les préparatifs de la Journée de la commune burkinabè qui se tiendra à Gaoua.

Saisissant l’opportunité, les maires du Burkina Faso ont, au regard de leurs préoccupations, abordé la problématique des textes régissant les agents des collectivités territoriales et ceux portant sur la police municipale. Il en a été de même des questions relatives au renforcement des capacités de l’AMBF et des communes. La contribution de l’AMBF au suivi du transfert des compétences et des ressources, ainsi que la mise en place du conseil des collectivités territoriales de l’espace UEMOA ont été passés au peigne fin.

Le ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité, Jérôme Bougouma, a assuré les membres du bureau national de l’AMBF du soutien du gouvernement. "Cette crise nous a permis de constater que la population place aux collectivités, d’immenses espoirs", a-t-il déclaré. Pour ce qui est de la révision des textes, Jérôme Bougouma a donné l’assurance que le toilettage sera effectif, avant leur prochaine rencontre. Et le ministre chargé des Collectivités territoriales, Toussaint Abel Coulibaly, de poursuivre : "En ce qui concerne les aspects pratiques, nous allons nous atteler à vous décharger de ce fardeau, car ce n’est pas votre faute, mais la nôtre".

Laure KANTIONO (Sragiaire)

Sidwaya

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés