Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

On murmure : Ouampoussoga François Kaboré victime d’une attaque cardiaque

Accueil > Actualités > On en parle... • • mercredi 15 décembre 2010 à 02h09min

Kantigui a appris avec amertume, l’attaque cardiaque dont a été victime le président du Parti pour la démocratie et le progrès/Parti socialiste (PDP/PS), Ouampoussoga François Kaboré. Candidat arrivé en septième position, lors du dernier scrutin présidentiel du 21 novembre 2010, Ouampoussoga François Kaboré avait été hospitalisé la semaine dernière, mais aux dernières nouvelles, il aurait rejoint son domicile.

Selon une source digne de foi, son état de santé s’est amélioré mais pour le consolider, l’on s’active à lui trouver un centre sanitaire dans l’Hexagone où il pourra bénéficier des soins plus adéquats. Kantigui formule le vœu de prompt rétablissement à François Kaboré et espère que les bonnes volontés dont regorge le pays des Hommes intègres l’aideront par tous les moyens, à recouvrer une parfaite santé.


Fête du poulet de Pôa : 31 0000 gallinacés attendus

Kantigui a appris que la traditionnelle fête du poulet qu’organise annuellement, l’association Action vitale se déroulera les 23 et 24 décembre 2010 à Poa, commune rurale située sur l’axe Ouagadougou – Koudougou à 70 kilomètres de la capitale. Placée sous le parrainage de Noël Kaboré, ministre des Postes et des Technologies de l’information et de la communication, l’édition 2010 a pour thème : « Fête du poulet de Pôa, 10 ans après, quelles stratégies de production et d’écoulement de la volaille pour une vision agrobusiness ? »

Selon les sources de Kantigui, il est attendu à cette grande foire du "2 P", entendez le Poulet de Pôa, environ 31 000 gallinacés (poulets, pintades, dindons, canards…). C’est sûr que les amateurs du 2P ne manqueront pas d’effectuer le déplacement de Pôa le 23 décembre, jour auquel ils pourront non seulement déguster diverses recettes à base du poulet (poulet flambé, sauté, rôti, au « rabilé », à la salade, au soumbala …) mais aussi se ravitailler pour les fêtes de fin d’année. Kantigui souhaite bonne fête à tous ceux qui n’hésiteront pas à faire le déplacement.


Le Burkina Faso honoré à Addis Abeba

Il est revenu à Kantigui que, lors de la 3ème Semaine africaine de l’eau qui s’est déroulée à Addis-Abeba en Éthiopie, du 22 au 26 novembre 2010, le Burkina Faso a été honoré du prix "Leaders for a living planet" pour ses efforts en matière de ratification de la Convention des Nations unies sur le droit relatif à l’utilisation des cours d’eau internationaux à des fins autres que la navigation. Kantigui se souvient que le Burkina Faso avait voté en faveur de cette Convention en 1997. Suite à cet engagement, le Burkina a entrepris depuis 1998, la mise en œuvre de la gestion intégrée des ressources en eau et a été partie prenante à plusieurs conventions et accords multilatéraux, dont notamment la convention relative au statut du fleuve Volta et portant création de l’Autorité du Bassin de la Volta en 2007 et la Charte de l’eau du fleuve Niger en 2008.

Ces accords constituent des cadres favorables à la mise en œuvre, notamment des principes de coopération, de participation et d’utilisation équitable et raisonnable, principes prônés par la Convention des Nations unies sur le droit relatif aux utilisations des cours d’eau internationaux à des fins autres que la navigation. Motivée par une gestion rationnelle et apaisée des ressources en eau, l’Assemblée nationale du Burkina a autorisé la ratification de la Convention des Nations unies sur le droit relatif aux utilisations des cours d’eau internationaux à des fins autres que la navigation, le 18 octobre 2010.

Cet acte a été salué par le World wildlife fund (WWF) et le Global water partnership (GWP) qui ont organisé le 23 novembre 2010, une session sur ladite Convention, lors de la 3ème Semaine africaine de l’eau, qui s’est déroulée à Addis-Abeba, du 22 au 26 novembre 2010. Au cours de cette session, le gouvernement du Burkina Faso, représenté par Mme Bélemlilga Eléonore, juriste à la Direction générale des ressources en eau du ministère de l’Agriculture, de l’hydraulique et des ressources halieutiques, a été honoré par le prix "WWF leaders for a living planet". Ce prix vient reconnaître les efforts fournis par le Burkina dans le cadre de la mise en œuvre du droit international de l’eau, à travers une gestion équilibrée et rationnelle de ses ressources en eau.

Kantigui

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés