Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Professionnels des TIC : Un nouveau réseau est né

Accueil > Actualités > Multimédia • • vendredi 6 février 2009 à 13h28min

Moussa Koné, président du RPTIC

Les acteurs des TIC au Burkina se sont retrouvés ce jeudi 05 Février à la Chambre de Commerce d’Industrie et d’Artisanat de Ouagadougou, pour la mise en place de leur nouveau réseau. L’initiative de cette nouvelle structure vient des membres démissionnaires du bureau de la GPTIC, qui est l’ancienne organisation du secteur, morte du fait de mauvais fonctionnement. Réseau des Professionnels des Technologies de l’Information et de la Communication (RPTIC), c’est la dénomination de ce nouveau cadre de concertation, avec à la tête du nouveau bureau Moussa Koné de la société E-Com-G

“Nous ferons tout pour développer le secteur des technologies de l’information et de la Communication au Burkina“ ; ainsi peut se résumer l’engagement du nouveau bureau de 11 membres qui vient de se prononcer alors qu’il est 19h dans la salle de conférence. Satisfaction dans la salle pour le travail bien fait, mais aussi pour la fin de ce qui aura duré trois heures et demie d’horloge. C’est à 15h30 que débuta l’Assemblée Générale constitutive du réseau. Dans la salle, patrons et représentants de sociétés de différentes prestations.

Des réseaux de télécentres en passant par les cybercafés jusqu’aux entreprises d’ingénierie et d’opérateurs satellites. Au micro, Yaya Zoungrana, PDG de la société Datasys, qui fait office de président de séance. Il situe d’emblée les objectifs du réseau qui est en instance de création ; ce sont entre autres de promouvoir le secteur, de constituer une force de proposition pour les autorités et de servir de lieu de partage d’expériences.

Quelques membres du bureau du RPTIC

Voici venu à présent le moment le plus important ; l’adoption des statuts et règlement intérieur du réseau. Tout semble devoir aller très vite. Voila la secrétaire de séance partie pour une lecture rapide des statuts ! Mais non ; l’assistance refuse de faire de la figuration. Très vite les débats vont se mettre en branle. C’est d’abord un participant qui prend la parole : « Il faudrait lire doucement pour que l’on puisse faire des amendements ». Acquiescement général dans la salle ; et pour cause, il ne faut pas renouveler les tares de l’ancienne association. Plusieurs points feront objet d’âpres discussions.

Un participant demande : « Sommes-nous là pour la création d’un Ordre, comme chez les avocats ou les pharmaciens ? », Non ! Répond en chœur le présidium. Mais quand Catherine Ouédraogo, la directrice de OCB informatique demande : « Est-ce que les associations qui ne payent pas de droit de douanes, qui ne sont pas soumis aux mêmes conditions d’imposition que nous peuvent faire partie du réseau ?, silence général, avant que Kader Cissé le président de AFRICOM qui était au présidium ne précise : « Ces associations ne font pas partie du réseau ; les associations qui sont concernées sont les regroupements des entreprises évoluant dans le secteur , donc soumises aux mêmes textes que toutes les autres ».

Les discussions vont continuer ainsi, tantôt allant vite, tantôt revenant en arrière, suscitant même des réactions outrées de certains participants : « Nous sommes là pour mettre en place un réseau professionnel, alors soyons nous même professionnels dans nos interventions, alors je demande que chaque intervenant ne dépasse pas deux minutes de temps de parole et que l’on intervienne pas deux fois de suite pour dire exactement la même chose ». Cette réaction aura fait avancer les choses un peu plus vite pour que par un tonnerre d’applaudissements à 16h43mn, les statuts soient adoptés.

Autour du règlement intérieur, les choses n’ont pas été plus diligentes. Pour Hugues Arsène Kouraogo, le PDG du Groupe Hugo Tech int., le mandat des membres du bureau ne doit pas être renouvelable, après les trois années qu’il dure ; cette opinion sera suivie par un certain nombre de participants, qui se verront toutefois minoritaires. Cette limitation de mandat sera donc abandonnée. Plusieurs autres points seront beaucoup discutés et amendés, notamment la question du quorum de 2/3 pour la tenue de l’Assemblée générale. Pour le camp de Catherine Ouédraogo de OCB Informatique, il faut dans le cas où le quorum n’est pas atteint, convoqué une réunion dans les 30 mn, afin que ceux qui se sont déplacés ne l’aient pas fait pour rien. Mais cette idée après d’âpres débats s’est retrouvée minoritaire et n’a de ce fait pas été retenue. Sous le coup de 17h 55, c’est par acclamation que le règlement intérieur à été adopté, pour être amendé juste après, par un participant qui n’était pas satisfait. Rediscutions et re-acclamation quelques minutes après. Ouf ; il ne reste plus que l’élection du nouveau bureau.

11 postes sont à pourvoir et deux commissaires aux comptes à nommer. C’est à Moussa Koné que revient pour trois ans, la destinée de ce nouveau réseau des professionnels des Technologies de l’Information et de la Communication. Un réseau qui se propose de réunir toutes les personnes morales évoluant dans ce secteur, pour peu qu’elles soient à jour de leur droit d’entrée qui est de 20 000 FCFA, ainsi que de leurs cotisations annuelles, également de 20 000 FCFA.

Souhaitons que ce réseau ne suive pas les tristes traces de son prédécesseur, car comme l’aura souligné Yaya Zoungrana, le vice-président du bureau fraîchement élu, la contribution du secteur des TIC dans l’économie et le développement du Burkina est inestimable.

Hermann Nazé
Lefaso.net


Liste du bureau du RPTIC

- Président  : KONE Moussa
- Vice Président : ZOUNGRANA Yahaya
- Secrétaire Général : DABILGOU Angèle
- Secrétaire Général adjoint : VOKOUMA Pascal
- Trésorier Général : SOMBIE Clémentine
- Trésorier Général adjoint : PONS DE Vincent PATRICK
- Secrétaire à l’organisation : ILBOUDO Pascal Marie
- Secrétaire à la communication : CISSE Kader
- Secrétaire à la communication adjoint : ZONGO Paul
- Secrétaire à la formation : MILLOGO Zeziman
- Secrétaire à la formation adjoint : COMPAORE Jean Bosco

Vos commentaires

  • Le 10 février 2009 à 20:57, par un ami En réponse à : Professionnels des TIC : Un nouveau réseau est né

    Rectificatif sur la légende de la photo.

    "Quelques membres du bureau et le président de séance de élection du bureau"

    Répondre à ce message

    • Le 11 février 2009 à 11:22 En réponse à : Professionnels des TIC : Un nouveau réseau est né

      Merci Lefaso.net pour le travail que vous abattez chaque jour pour informer le public. C’est une mission noble que nous acteurs du domaine avons décidé d’accompagner afin que la réduction de la fracture numérique au Burkina soit effective.
      Juste pour apporter quelques corrections au compte rendu de l’AG constitutive du RPTIC. Les droits d’adhésion sont de 25 000 FCFA et les cotisations annuelles sont aussi de 25 000 FCFA.
      Merci et bon vent.

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Graphisme au Burkina : Moussa Ouédraogo et Wilfried Tiendrébéogo deux autodidactes du domaine
TIC et éducation : Le groupe Kafyka lance « Kuuni », un logiciel gratuit de gestion scolaire
Photographie et vidéo : Amateurs ou experts, voici cinq chaînes YouTube à ne pas manquer
Afrique : Bientôt la création d’un réseau régional d’échanges de données pour la sauvegarde des écosystèmes
Autorégulation des médias en ligne au Burkina : Les suggestions de Carine Daramkoum à Burkina24 et Lefaso.net pour plus d’efficacité
Science au Burkina : Une école d’été en intelligence artificielle ouverte pour répondre aux défis actuels
Votre journal "Courrier confidentiel" N° 283 est disponible !
Lutte contre l’insécurité au Sahel : Le travail des journalistes au menu d’un colloque international
Domaines d’internet au Burkina : Le plan stratégique et le manuel de procédures en cours d’élaboration
Cybercriminalité au Burkina : Voici les infractions courantes enregistrées à la BCLCC
Nécrologie : Le directeur général d’Oméga Médias, Paul Miki Rouamba, est décédé
Commune de Ouagadougou : 153 leaders d’associations reçoivent leurs attestations de formation en informatique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés