Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Peu importe le succès, il s’agit d’être grand, non de le paraître.» Romain Rolland, Ecrivain

Burkina Faso : L’ANSSEAT lance son plan stratégique et les activités de son système de qualité

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • mardi 29 novembre 2022 à 11h00min
Burkina Faso : L’ANSSEAT lance son plan stratégique et les activités de son système de qualité

L’ex-Laboratoire national de santé publique (LNSP), devenu Agence nationale pour la sécurité sanitaire de l’environnement, de l’alimentation, du travail et des produits de santé (ANSSEAT) a procédé au lancement conjoint de son plan stratégique 2022-2026 et de ses activités du système de qualité. En présence de son personnel et de nombreux invités, l’agence a dévoilé, le 28 novembre 2022, les différents changements qu’elle souhaite apporter à travers sa nouvelle identité.

Avec un plan stratégique qui prévoit trois axes d’interventions, à savoir le renforcement du leadership de l’institution, le renforcement du plateau technique et la mobilisation des ressources, la nouvelle agence connaîtra de nombreux changements tant dans la forme et dans le fond. Son directeur général, le Pr Eli Kabré assure qu’au regard de ses attributions, l’ANSSEAT permettra de dépasser les restrictions d’antan pour avoir plus de marge de manœuvre afin d’être plus ouvert et d’aller au large pour avoir accès aux organismes internationaux.

« Dans le fond, l’ANSSEAT produira des résultats, mais au-delà du schéma classique prélèvement-analyse-résultats, les données de nos analyses passeront au crible de nos experts pour prospecter et générer des évidences scientifiques sur la base desquelles nous produirons des notes de politique pour servir d’instruments de décision à l’autorité », a-t-il souligné.

Ce changement institutionnel intervient suite à la volonté du gouvernement de donner à l’ancien LNSP des missions plus étendues. Les changements fondamentaux vont concerner l’orientation que va donner l’agence au gouvernement en matière de sécurité sanitaire mais également l’accueil d’étudiants et d’enseignants chercheurs du Burkina et de l’extérieur.

« C’est une véritable mutation qui s’imposait au regard des multiples événements sanitaires d’importance au plan national et international », a laissé entendre le ministre de la santé et de l’hygiène publique Robert Lucien Kargougou.
Selon lui, le gouvernement, entend porter toute l’attention qu’il conviendra sur l’ex-LNSP pour lui conférer des missions plus élargies, assorties de marges de manœuvre plus étendues pour plus d’efficacité et plus d’efficience.

« Cette érection répond également à la volonté du gouvernement de mieux doter cet établissement de ressources nécessaires afin qu’il puisse répondre mieux qu’avant aux critères d’une administration d’intérêt public, plus opérationnelle, plus réactive, plus attractive et prospère », a-t-il ajouté.

En termes d’innovation, L’ANSSEAT est en train de mettre en place un logiciel pour la dématérialisation de ses actions afin de rendre diligent le traitement des échantillons sur les plateaux techniques et la délivrance des résultats. Pour être plus efficace dans la traduction de sa vision de contribuer à la promotion de la santé publique, l’ANSSEAT entend se décentraliser dans les treize régions du Burkina Faso pour être plus proche des populations et mieux répondre à leurs attentes légitimes.

Farida Thiombiano
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Journée mondiale des maladies tropicales négligées : « Le Burkina a enregistré 238 nouveaux cas de lèpre en 2022 dont huit enfants », Dr Ilboudo, dermatologue-vénérologue
Incendie à Sankar-Yaaré de Ouagadougou : Environ 70% des boutiques sont parties en fumée, selon le ministre du commerce Serge Poda
Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des riverains révoltés suite à l’attribution d’une réserve administrative à une personne
Incendie à Sankar-Yaaré de Ouagadougou : Le syndicat national des commerçants soutient les sinistrés et les encourage à se ressaisir
Femmes et pratique des arts martiaux : Philippe Sawadogo explique des raisons des réticences
Humeur : M. le directeur général du Trésor public, il y a beaucoup d’argent à prendre dans la circulation !
BCB golf challenge 2023 : Salif Samaké et Justine Sanou sacrés meilleurs joueurs de la 2e édition
Construction de la Cour d’appel de Ouagadougou : Plus de six milliards de francs CFA mobilisés pour les travaux
Autosuffisance alimentaire au Burkina : La question de la maîtrise d’eau au centre d’une réflexion à Ouagadougou
Ouagadougou : Le marché Sankar-Yaaré ravagé par le feu, "des centaines de boutiques" parties en fumée
Transition au Burkina : « Notre soutien au capitaine Traoré ne se marchande pas », clament les Patriotes du Nord
Bobo-Dioulasso : Un meeting pour soutenir les autorités de la transition
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés