Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Burkina Faso : « La situation est sous contrôle », Capitaine Ibrahim Traoré

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • dimanche 2 octobre 2022 à 12h14min
Burkina Faso : « La situation est sous contrôle », Capitaine Ibrahim Traoré

« La situation est sous contrôle et les choses sont en train de rentrer progressivement dans l’ordre », rassure le capitaine Ibrahim Traoré, dans un communiqué lu à la télévision nationale, ce dimanche à 11h55.

Après soixante-douze heures d’incertitudes, de pression et de tractations, le lieutenant-colonel Paul-Henri Damiba a-t-il rendu le tablier, ce dimanche matin ? Pour l’instant, aucune annonce n’a été faite par les mutins. Cependant, à la télévision nationale, le nouveau chef du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration, le capitaine Ibrahim Traoré a tenu à rassurer que la situation est sous contrôle et que « les choses sont en train de rentrer progressivement dans l’ordre ».

Après avoir remercié le peuple pour son « soutien patriotique », le capitaine Traoré a invité les citoyens à vaquer à leurs occupations et à se « départir de tout acte de violence et de vandalisme qui pourraient entacher les efforts consentis depuis la nuit du 30 septembre, notamment ceux qui pourraient être perpétrés contre l’ambassade de France ou la base militaire française sise à Kamboinsin. »

« Aussi, en attendant que la lumière soit faite sur le dossier lieutenant-colonel Emmanuel Zoungrana nous appelons les vaillants citoyens au calme et à la retenue », a-t-il conclu.

Quelques minutes plus tôt, lui et ses hommes ont été accueillis par une foule au rond-point des Nations unies, alors qu’ils faisaient route vers la RTB à bord de blindés.

En rappel, le capitaine Traoré a rendez-vous avec les secrétaires généraux des départements ministériels, dans la salle de conférence de Ouaga 2000 à partir de 15h00. Ces derniers assurent les affaires courantes, après la dissolution du gouvernement.

LeFaso.net

Vos commentaires

  • Le 2 octobre à 13:07, par Nabiiga En réponse à : Burkina Faso : « La situation est sous contrôle », Capitaine Ibrahim Traoré

    NOUS N’ATTENDONS QUE CELA AVEC DAMIBA SOUS LE VERROUS À LA MACA

    Il faut impérativement que les choses rentrent dans l’ordre. La rétrogradation des militaires récemment promus n’est peut pas attendre.
    - Envoyez tout le monde chez lui.
    - La restauration du clan Blaise et consort, ne saurait prospérer
    Voilà

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 13:13, par ralbol En réponse à : Burkina Faso : « La situation est sous contrôle », Capitaine Ibrahim Traoré

    A l’allure où vont les choses, je conseille à Traoré d’acheter déjà son costume de futur ex-président, le Père noël risquant de lui apporter un gros cadeau-surprise !

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 13:26, par Shalom En réponse à : Burkina Faso : « La situation est sous contrôle », Capitaine Ibrahim Traoré

    Longue vie aux patriotes et Au capitaine s’il est celui que le Burkina cherchait

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 13:38, par HUG En réponse à : Burkina Faso : « La situation est sous contrôle », Capitaine Ibrahim Traoré

    J avais dit ce matin que damiba appartient desormais a l histoire.Des politiciens au petit pied craignait la contre attaque de damiba. Moi HUG je savais que damiba ne pesait pas lourd pour une contre attaque car il a trahi et qui trahit devient faible par la force de DIEU.Vive Traoré et tous ceux qui ont pris leur responsabilité.Longue vie a vous.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 13:44, par Floda En réponse à : Burkina Faso : « La situation est sous contrôle », Capitaine Ibrahim Traoré

    Il ne faudrait pas que les vieux corrompus de l’armée récupère la lutte des jeunes et du peuple.Je suggère que tous ceux qui ne veulent pas aller au front sois mis à la retraite avec leurs grades ronflant acquis dans les bureaux.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 14:28, par Paligba En réponse à : Burkina Faso : « La situation est sous contrôle », Capitaine Ibrahim Traoré

    Dans les prochaines 24 heures, Traoré doit approvisionner la ville de Djibo. Voilà ça première mission !

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 14:59, par Kalonji rock En réponse à : Burkina Faso : « La situation est sous contrôle », Capitaine Ibrahim Traoré

    Oú est la racaille qui sortait attaquer ceux ou celui qui osait critiquer ou manifester contre Damiba et son gouvernement ? FLN, Sauvons le Burkina et autres ou etes vous pour sauver Damiba ? N’gaw, ganganda lima loumssé.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 15:10, par Ka En réponse à : Burkina Faso : « La situation est sous contrôle », Capitaine Ibrahim Traoré

    ’’’’’’’La situation est sous contrôle et les choses sont en train de rentrer progressivement dans l’ordre », rassure le capitaine Ibrahim Traoré, dans un communiqué lu à la télévision nationale, ce dimanche à 11h55.’’’’’’’’’

    Je suis désolé, mais la situation ne sera sous contrôle tant que Damiba ne sera pas à la MACA avec des poursuites judiciaires de crime et tentative d’assassinant sur la personne du président élu démocratiquement ’’Roch Kaboré.’’ Lui et ses conseillers ainsi que son pilote d’hélicoptère dépressif doivent êtres à la MACA à l’heure où j’écris ce message.

    Allez le chercher dans le fief du maître de la Lagune Ebrié le valet des impérialistes qui le protégeait et lui téléphonait a tout moment. Comme je le disais il était semblable à un cavalier solitaire et errant qui n’a ni compagnon ni destination et qui, malgré le vent qui lui est défavorable, décide d’entreprendre une aventure hasardeuse. Le temps de s’en rendre compte, il constatera que plus personne ne sera derrière lui, notamment les nombreux militaires qui refusent son entêtement.

    En tant qu’un vieux routier de la politique Burkinabé, je sais que passer la main à une jeune génération comme vous ne suffira pas, car chacun tentera d’assurer ses arrières sous les nouvelles mains comme Damiba dilapidait les caisses de l’état. Que chacun respecte la constitution pour permettre à la génération future de s’assumer. Il n’y a aucun péril en la demeure sauf le respect du jeu démocratique et de la parole donnée. Montrez au peuple Burkinabé que vous êtes là pour le protéger et faire avancer le pays. Restez militaires de bonne foi, et ne faites pas comme le menteur Damiba et son premier ministre.

    Chers enfants, surtout a I. Traoré, tout dont je vous demande c’est d’oublié la France dans ça : Car, quand la France ne fait rien, c’est sa faute. Quand la France agit en vous sauvant la contre-attaque de Damiba, c’est sa faute aussi. Il faut cesser d’imputer à des facteurs externes les causes de ses propres insuffisances et manquements. S’il y a des personnes qui jouent un double jeu, ce sont les vieux généraux qui vous manipulent. Envoyez les au front ou les mettre tous à la retraite afin d’avoir la liberté de reformer l’armée Burkinabé profondément pour une soudure totale d’une armée républicaine.

    Attention aux décisions dans le désordre, ‘’’’’comme dire déjà que vous changez des partenaires comme ou vous suggère la Russie un pays anti démocratique qui veut profiter que la richesse de notre sous-sol.

    Soyez plus intelligents que Damiba, car mieux vaut avoir l’honnêteté de constater que, si les "blancs" sont bien à l’origine de nos misères, ils ne peuvent aujourd’hui nous y maintenir que grâce à la complicité de nos dirigeants et à la mentalité acquise par nos populations. Regardons nous en face et essayons de changer les choses chez nous en évitant d’avoir systématiquement recours au même bouc émissaires comme la Russie. Leurs comportements est tout a fait contraire aux besoins d’aide que nos pays veulent.

    Alors évitez le désordre et l´anarchie qui ouvrent la porte à tous les abus en poussant chaque individu à obéir à son propre sens de la justice et non pas à obéir à une justice commune. Dans une situation de désordre, c’est la « loi de la jungle » qui s’installe. Le désordre permet ainsi la réalisation d´une plus grande injustice comme faisait Damiba qui mérite la cour martiale qui est une institution chargée de rendre la justice au sein de l’Armée. Elle est la seule cour de justice autorisée à juger et condamner le comportement des soldats comme des gradés au sein des Forces Armées du Burkina. Bonne chance mes enfants.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 15:25, par le nomade En réponse à : Burkina Faso : « La situation est sous contrôle », Capitaine Ibrahim Traoré

    Tous les militaires au front que ce soit capitaine colonel et autres. On veut une transition avec des technocrates civils. On est fatigue des militaires qui ne veulent pas faire la guerre et veulent rester a Ouaga et cela y compris Traore. Ils sont formes et payes pour faie la guerre et qu’ils fassent leur boulot !

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 15:25, par Kaboré.B En réponse à : Burkina Faso : « La situation est sous contrôle », Capitaine Ibrahim Traoré

    ON NE CHANGE PAS LA PESTE PAR LE CHOLÉRA...entendre la France coloniale par la Russie terroriste.


    Solution : On compte et on se fie sur soit même avec les compétences du Burkina, nationalistes et intègres.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 15:54, par Diakité Mory En réponse à : Burkina Faso : « La situation est sous contrôle », Capitaine Ibrahim Traoré

    DIX (10) CONSEILS POUR LE NOUVEL HOMME FORT DU BURKINA FASO

    1. Qu’il soit lui-même Président de la transition ;
    2. Qu’il nomme un Premier Ministre de consensus, peu importe que celui-ci ait un carnet d’adresses rempli ou pas ; cela n’a pas d’importance ;
    3. Qu’il fasse attention aux brebis galeuses et aux personnes malintentionnées dans son entourage ;
    4. Qu’il combatte farouchement la corruption au sein de l’administration publique civile et militaire ;
    5. Qu’il n’oublie jamais les raisons qui conduit à l’évincement de ses deux prédécesseurs, dont un compagnon d’armes ;
    6. Qu’il renforce la coopération militaire avec la Russie, la Chine, la Turquie et l’Iran, sans pour autant faire complètement dos à la France et ses alliés, quitte à ceux-ci de rester ou plier bagages ;
    7. Qu’il n’accepte pas qu’il y ait un rideau noir entre lui et son peuple ;
    8. Qu’il évite l’hypocrisie et le mensonge d’État sous toutes ses formes ;
    9. Qu’il respecte et fasse respecter la loi pour tous et sur tous ;
    10. Qu’il croit en Dieu et au destin, mais pas aux hommes.

    DMM

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 15:55, par LeCon En réponse à : Burkina Faso : « La situation est sous contrôle », Capitaine Ibrahim Traoré

    Ce qui fait mal dans tous cela, c’est de voir nos militaires armées jusqu’aux dents (de tous les bords Damiba et Ibrahim), de voir des hélicoptères survolées nos têtes à Ouaga, des balles tirées en l’air pour dissuader la population, etc alors qu’il fallait faire la même chose pour ravitailler le Nord et terminer avec les Hani ....

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 15:57, par Papa En réponse à : Burkina Faso : « La situation est sous contrôle », Capitaine Ibrahim Traoré

    Les jeunes capitaines qui ont pris le risque pour mettre fin au pouvoir du caniche de la France doivent être très vigilants car la trahison n’est pas loin.En aucun cas ils ne doivent remettre le pouvoir à un vieux officier ni à un civil pour le moment, qu’ils assument leur cp-d’état et prendre des décisions courageuses. Mettre tous ces vieux officiers corrompus ,ventrus qui ne savent rien faire sauf des affaires à la retraite anticipée si non ils leurs mettront les battons aux roues. Que les jeunes capitaines gardent le pouvoir jusqu’à la fin de la transition pour mieux balaiyer le pays de tous les voleurs de l’etat, les corrompus .Mettre en garde tous ces vieux politiciens corrompus ainsi que toutes ces OSC alimentaires qui pillent et polluent la cohésion sociale.J’espère qu’ils m’entendront.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 16:27, par Black En réponse à : Burkina Faso : « La situation est sous contrôle », Capitaine Ibrahim Traoré

    VIVE LE CAPITAINE IBRAHIM TRAORE ET A TOUS CEUX QUI ONT PRIS LEUR RESPONSABLE POUR L’INTÉRÊT DE NOTRE CHERE PATRIE LE BURKINA FASO,LONGUE VIE ET VOUS ÊTES LES HÉROS DE L’ AFRIQUE.VIVE LE BURKINA FASO ET EN AVANT POUR LA RESTAURATION ET L’INTÉGRITÉ DU TERRITOIRE.DIEU LE TRÈS MISÉRICORDIEUX BÉNIS LE CAPITAINE IBRAHIM TRAORE ET TOUT SON GROUPE ET EN PASSANT PAR LEURS FAMILLES RESPECTIVES.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 16:33, par Black En réponse à : Burkina Faso : « La situation est sous contrôle », Capitaine Ibrahim Traoré

    LONGUE VIE ET BON COURAGE AU CAPITAINE IBRAHIM TRAORE LE NOUVEAU HOMME FORT DU BURKINA,CHAPEAU BAS.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Gouvernance au Burkina : « Les manquements de cette transition, c’est qu’il n’y a pas de contrôle sur les démarches du président et du MPSR 2 » (Kalifara Séré)
Processus électoraux en Afrique : Les organes de gestion des élections de l’Afrique sub-saharienne renforcent leurs compétences
Burkina : Le lieutenant-colonel Ismaël Diaouari nommé chef d’Etat major particulier de la présidence du Faso
Burkina : Le Collectif des leaders panafricains va rendre compte des échanges avec le président Traoré, le 9 décembre 2022
Abdoul Karim Sango, président du PAREN : « Un individu sans formation politique et civique est un sujet extrêmement dangereux pour la paix sociale »
Rumeurs de tentative de coup d’État au Burkina Faso : Le porte-parole du gouvernement apporte des précisions
Velléités de déstabilisation de la transition : « C’est bien de privilégier le dialogue, mais nous ne sommes pas rassurés », lance le CISAG au capitaine Ibrahim Traoré
Burkina Faso : Le président de l’Assemblée législative de transition prend conseils auprès de personnes ressources
Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État
Soutien pour le renforcement de la démocratie au Burkina Faso : Le Premier ministre invite le NDI à sortir des sentiers battus
Accusation de déstabilisation de la transition : Le Mouvement burkinabè unis pour une transformation sociale porte plainte
Affaire 2000 soldats étrangers au Burkina Faso : Le gouvernement apporte un démenti
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés