Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Peu importe le succès, il s’agit d’être grand, non de le paraître.» Romain Rolland, Ecrivain

Match amical FIFA : Les Étalons A s’imposent 2-1 face aux Cœlacanthes des Comores

Accueil > Actualités > Sport • Lefaso.net • mardi 27 septembre 2022 à 22h20min
Match amical FIFA : Les Étalons A s’imposent 2-1 face aux Cœlacanthes des Comores

Les Étalons A se sont imposés 2-1 face aux Cœlacanthes des Comores, ce mardi 27 septembre 2022.

Le sociétaire de Berkane, Issoufou Dayo est l’auteur du premier but marqué à la 60e minute. Le second but a été inscrit sur penalty par Bertrand Traoré (73e min), rentré en cours de match.

Pour ses débuts avec les Étalons, le jeune gardien Hillel Konaté n’a pas pu garder ses cages inviolées.

Ce match des poulains de Hubert Velud s’inscrit dans le cadre des matchs préparatifs pour les éliminatoires de la CAN 23, en Côte d’Ivoire.

Onze de départ : Hillel Konaté

Abdoul Guiébré, Issoufou Dayo (C), Edmond Tapsoba, Issa Kaboré

Ismahilia Ouédraogo, Blati Touré, Gustavo Sangaré

Cédric Badolo, Djibril Ouattara, Cyrille Bayala.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 28 septembre 2022 à 02:32, par Mass En réponse à : Match amical FIFA : Les Étalons A s’imposent 2-1 face aux Cœlacanthes des Comores

    Encore bon à prendre.Du courage et faites nous sourire en 2023.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2022 à 14:17, par Zambo Zambo En réponse à : Match amical FIFA : Les Étalons A s’imposent 2-1 face aux Cœlacanthes des Comores

    Félicitations a Hubert Velud, à Firmin Sanou, leur staff et à tous les joueurs sélectionnés pour les deux victoires lors de ces deux journées FIFA.
    Il faut cependant à tête froide faire une analyse qui nous permettent de nous améliorer .

    A l’attention de de l’encadrement technique.

    Nous avons assisté à un bon dosage dans l’effectif lors des deux matchs, cependant il conviendrait d’améliorer à l’avenir.

    Au poste de gardien

    Si le turn-over de Hillel Konaté à la place de Koffi est bien pensé, il aurait fallu donner un temps de jeu au jeune Kilian qui a bien gardé les perches contre le Cap Vert.

    En défense

    Les Paires Tapsoba/Yago ou Tapsoba/Dayo sont bien connues.
    Il aurait fallu faire un Tapsoba/Dylan, Tapsoba/Nagano, un Dylan/Nagano, un Dylan/Dayo ou un Nagano/Dayo pour nous permettre de voir évoluer les deux centraux.
    Dylan Ouedraogo était dans l’équipe bien avant certains joueurs et ses performances actuelles plaident que l’on l’essaye.

    Nagano qui est sollicité un peu partout a choisi le Pays et il est important de le fidéliser. Il me semble inopportun de convoquer ces jeunes et de les laisser banqueter dans des matchs amicaux.

    Il faut aussi trouver une bonne doublure pour Issa Kaboré car il peut être indisponible. Qu’on ne me dise pas qu’il manque des possibilités même dans l’effectif local ou jouant en Afrique pour ce poste de piston droit.

    La non sélection de Djiga ou d’un autre défenseur central comme il en foisonne dans différents championnats ne semble pas montrer un véritable désir de ratisser large. J’espère me tromper.

    Au Milieu de terrain

    Sangaré et Blati rendent bien leur copie. Il aurait été cependant intéressant d’essayer un trio Ismaela Ouedraogo, Cedric Badolo et Stéphane Ky ou faire un autre mixage dans lequel on aurait au moins l’un des deux derniers. Quels avantages escompte t’on en faisant jouer Bandaogo blessé lors du précédent match alors que le jeune Mamady Bangré et l’expérimenté Dramane Salou étaient là disponibles ? La non sélection de Yoda pour un secteur reconnu faible par le sélectionneur lui-même est difficilement compréhensible. Il faut corriger cette insuffisance en Novembre.

    A l’attaque

    Si la titularisation de Cheick Djibril Ouattara au poste de Numero 9 est judicieuse, il nous faut en plus de Lassina Traoré, une bonne doublure, un véritable killer comme numéro 9 et une meilleure combinaison pour les ailiers de manière à permettre à Dango d’étaler toute sa classe. A ce titre la ligne d’attaque contre le Cap Vert et contre l’Eswatini semblait prendre la mayonnaise. La non sélection de Bandé et de Nino Bazié, alors qu’on pouvait amener plus de joueurs est une très mauvaise approche consistant à mettre Badolo comme ailier alors qu’il doit jouer au milieu derrière le 9. Ces tâtonnements sont à proscrire à l’avenir.

    Toujours de façon générale il faut que l’encadrement prennent véritablement l’équipe en main pour qu’on n’ait pas l’impression qu’il y a un super joueur qui tire les coup francs, les corners ou les penalties et sur qui le jeu doit être centré. Personne n’est indisponible mais tout le collectif l’est.

    Il faut instaurer une discipline de jeu et le joueur qui ne veut pas s’y plier peut rester dans son club et le reste de la troupe avancera. On l’a a vu à, la CAN où tous nos buts ont été marqués par des joueurs différents confirmant que tous les joueurs sont utiles.

    A l’attention des joueurs

    Notre jeu est basé sur les transitions et les attaques rapides (Blati Touré) et précises (Gustavo Sangare, Cedric Badolo) qui nous permettent de prendre le dessus sur l’adversaire soit par notre technique (Dango Ouattara, Bayala, Issa, Bertrand) soit par notre profondeur (Tapsoba et Lassina Traoré), soit par nos frappes soudaines et précises (Aziz Ky, Cedric Badolo et Gustavo Sangaré). Un jeu à la Neymar ne nous convient pas du tout car on va perdre la balle, se laisser tomber et provoquer des contres mortels. Les joueurs qui sont tentés de se comporter ainsi doivent se ressaisir et jouer collectivement et simplement.

    Le but de l’écrit n’est pas de s’acharner sur un ou des individus mais si l’équipe veut aller loin, il conviendrait que des dispositions soient prises pour que le collectif et la mobilité soit le centre de notre jeu. Il faut lâcher le ballon et varier le jeu.
    On a vu des joueurs insister pour s’enfermer et donner le ballon à l’adversaire. Pour des professionnels, c’est difficilement compréhensible ; onn n’est ni le quartier de Sarfalao, ni à kyenfangué pour se permettre un football de quartier.

    Au niveau de la défense on constate parfois une trop grande suffisance dans la relance conduisant à des passes mal ajustée dans l’axe ou à des ballons difficiles pour le partenaire toujours dans l’axe. La meilleure assurance c’est quand le ballon ne traine pas aux abords et dans votre surface de vérité, ce qui signifie qu’il faut reculer avec intelligence, savoir aller au charbon au bon moment et relancer proprement.

    Au milieu parfois on récupère bien le ballon et la précipitation nous conduit à faire la mauvaise passe.

    Les gardiens dans leurs dégagements lointains devraient tenter de trouver un partenaire qui va gêner la relance de la défense adverse.

    Ces commentaires encore une fois n’effacent en rien le mérite de l’équipe qui est pétrie de talents et qui est promise à un bel avenir surtout que depuis 4 matchs nous sortons victorieux.

    Nous avons une double confrontation avec le Togo dont l’entraineur Paolo Duarte nous connait très bien, nous devons étudier leur système au vue des vidéos de leurs différents matchs et les prendre à bras le corps dès l’engagement et contrôler le match. On espère jouer le match aller à Ouagadougou et donc faite nous le cadeau de la victoire à la maison.
    En avant les Etalons pour la Victoire qui est notre Affaire !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Arbitrage au Burkina : « Il faut avoir un mental fort et aimer vraiment le métier », conseille Jean Emmanuel Compaoré, ancien arbitre international
Tour cycliste "Tropicale Amissa Bongo" : Le maillot de la combativité sur les épaules de Paul Daumont
Triple saut : Le Burkinabè Hugues Fabrice Zango débute la saison en or
Réconciliation nationale : « Nous ne ferons pas les mêmes erreurs que les précédentes initiatives », Boubakar Savadogo, ministre des sports, de la jeunesse et de l’emploi
Ministère des Sports : Le ministre Boubakar Savadogo à l’écoute des fédérations sportives
Rumeurs sur la réhabilitation du stade du 4-Août : La mise au point du groupement d’entreprises chargé de l’exécution du marché
Football : Bakary Koné met un terme à sa carrière de footballeur
Burkina Faso : « Aujourd’hui, la fédération burkinabè d’athlétisme est la plus pauvre en matière d’infrastructures », assure Missiri Théophile Sawadogo
Karaté Do : « Nous voulons terminer parmi les quatre meilleures équipes africaines en 2023 », confie Corneille Maré, directeur technique de la Fédération burkinabè de karaté do
Football : Dango Ouattara annoncé à Bournemouth en Angleterre
CHAN Algérie 2023 : Ce sera sans le Burkina Faso et le Maroc, double tenant du titre
Burkina Faso : Le nouveau ministre des sports, de la Jeunesse et de l’Emploi officiellement installé
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés