Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Journée nationale de l’arbre : 500 000 plants pour renforcer le couvert végétal dans le Sud-Ouest

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET • dimanche 7 août 2022 à 15h30min
Journée nationale de l’arbre : 500 000 plants pour renforcer le couvert végétal dans le Sud-Ouest

La 4e édition de la Journée nationale de l’arbre s’est tenue ce samedi 6 août 2022. Dans la région du Sud-Ouest, la campagne a été lancée à Gaoua sur le site du groupement de la gendarmerie de Gaoua, sis au quartier Gbakonon. La cérémonie a été présidée par le gouverneur de la région, Boureima Savadogo.

« Arbre, facteur de solidarité et de résilience », c’est sous ce thème que se tient la présente édition de la Journée nationale de l’arbre. Dans la région du Sud-Ouest, 500 000 plants seront mis en terre pour renforcer le couvert végétal. Le groupement de la gendarmerie nationale de Gaoua a été choisi pour le lancement de cette campagne. Sur le site de 41 hectares ,1 000 plants seront mis en terre.

Pour le gouverneur de la région du Sud-Ouest, Boureima Savadogo, le thème retenu cette année est en cohérence avec les priorités du moment. « Il est indiqué que dans chaque région, cette activité soit organisée sur des sites accueillant des déplacés internes. Au Sud-Ouest, nous n’avons pas de sites de personnes déplacées internes, mais ce site a été utilisé il y a de cela quelque temps pour des déplacés venus de la Côte d’Ivoire, suite à la crise de Tabou. L’essentiel est de rester dans la dynamique de cette édition », a déclaré le gouverneur. Et pour réussir le pari de la reforestation, le gouverneur en appelle à l’engagement de tous. « A la fin de la campagne, nous comptons mettre sous terre au moins 500 000 plants, et j’invite chacun à planter, surtout planter utile. Nous sommes environ 20 millions de Burkinabè ; si individuellement chacun plante au moins un arbre chaque saison, imaginons ce que cela peut avoir comme impact. Cela nous permettra de régénérer l’environnement pour notre santé, mais aussi utiliser les cadres agréables de ces arbres », a invité Boureima Savadogo.

Le commandant du groupement de la compagnie de gendarmerie de Gaoua, le capitaine Salfo Bambara, s’est réjoui du choix de son site pour le lancement.

Le choix des espèces pour ce site n’est pas le fruit du hasard, selon le directeur régional en charge de l’Environnement du Sud-Ouest, Kirsi Evrad Ouédraogo. « Les espèces retenues sont l’anacardier et le caïlcédrat pour délimiter le site qui est pratiquement en ville, pour rappeler régulièrement aux populations riveraines les limites du site. Aussi, des unités seront installées ici bientôt, d’où le choix également de certaines espèces ombrageuses », a justifié M. Ouédraogo.

Le choix du site répond à des critères techniques. « S’il bénéfice vraiment d’un apport en termes de couvert végétal, c’est déjà de l’oxygène pour la ville. En plus, les espèces qui ont été plantées sont pourvoyeuses de produits forestiers non-ligneux. Au-delà de ces aspects, c’est aussi un futur rideau par rapport aux grands vents, qui évoluent souvent d’est en ouest. Et étant à l’est de la ville, c’est un avantage écologique », a expliqué l’inspecteur principal des eaux et forêts, Kirsi Evrad Ouédraogo.

Cette 4e édition prévoit une mise en terre de 500 000 plants.

Le commandant du groupement de la compagnie de gendarmerie de Gaoua, le capitaine Salfo Bambara, a exprimé sa reconnaissance pour l’honneur fait à son entité pour le lancement régional de la journée de l’arbre au Sud-Ouest. « Cela montre l’attachement des populations à la gendarmerie, et justement nous allons travailler à ce que le sentiment de sécurité puisse être mieux ressenti », a dit le commandant. Puis de rassurer : « Des dispositions seront prises pour protéger ces arbres avec des grilles de protection, de sorte à avoir un rendement de 60 à 70% pour reverdir notre environnement et notre cadre de vie ».

Boubacar Tarnagda

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Actions climatiques au Burkina : Les points focaux formés sur la plateforme MRV
Boucle du Mouhoun : Le gouverneur alerte sur des risques d’inondations dans certains villages
Engagement volontaire pour la biodiversité : Biodev2030 dialogue avec les acteurs de la filière élevage
Changement climatique : Un rapport de la Banque mondiale révèle l’urgence pour les pays du Sahel d’agir à travers des mesures fortes d’adaptation
Environnement au Burkina : Le volet national du « Portefeuille thématique climat Sahel » officiellement lancé
Protection de la biodiversité au Burkina : Le projet BIODEV tient un dialogue pour des engagements volontaires des acteurs dans la filière or
L’Afrique et le changement climatique : Une conversation avec le sénateur américain John Kerry en prélude à la COP27
Investissement privé au Burkina Faso : Des acteurs à la recherche de solutions structurantes
Le rafraîchissement passif et la démarche de conception bioclimatique comme stratégies d’adaptation des bâtiments aux enjeux du changement climatique au Burkina Faso
Burkina/Direction générale des eaux et forêts : Prise de commandement du colonel Barnabé Kaboré
Reboisement au Burkina : L’Institut polytechnique Shalom plante 600 arbres à Boula
Burkina/Environnement : Wendkuni Bank international reboise à Kombissiri
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés