Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est seulement avec astuce qu’on parvient à chasser une mouche, non en agissant rapidement.» Proverbe Africain

Bobo-Dioulasso : Plus de 1 600 cartons de poissons impropres à la consommation saisis et détruits

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • vendredi 24 juin 2022 à 17h23min
Bobo-Dioulasso : Plus de 1 600 cartons de poissons impropres à la consommation saisis et détruits

Un stock de poissons avariés en provenance du Sénégal a été saisi par les services de la direction régionale des ressources animales et halieutiques des Hauts-Bassins. Ce sont au total 1 600 cartons, soit près de 33 tonnes de poissons impropres à la consommation, qui ont été saisies et détruites ce vendredi 24 juin 2022 au Centre d’enfouissement technique de Bobo-Dioulasso.

Cette cargaison a été découverte lors d’un contrôle d’un agent de la direction régionale des ressources animales et halieutiques des Hauts-Bassins. A en croire le chef de service santé animale au niveau de la direction régionale des ressources animales et halieutiques des Hauts-Bassins, Dofinita Koura, les poissons proviennent du Sénégal, avec tous les documents en règle. Et c’est lors de la vérification de la marchandise au niveau du dépotage que l’agent a découvert que les poissons étaient impropres à la consommation, ce qui représente un danger pour les consommateurs.

Le chef de service santé animale au niveau de la direction régionale des ressources animales et halieutiques des Hauts-Bassins, Dofinita Koura

« Lorsqu’on regarde la cargaison, le poisson semble être correcte. Ce qui fait qu’au niveau du contrôle, on n’a pas pu desceller de problème. C’est au dépotage que l’agent sur le terrain a pu faire le constat. Lorsque les conteneurs entrent avec du poisson et qu’ils doivent aller décharger, nous avons toujours un agent qui est chargé du contrôle du début jusqu’à la fin du déchargement. C’est ainsi qu’il a pu constater que le poisson n’était pas en bon état. Et là, nous avons procédé à la vérification de plusieurs échantillons et le problème était le même. Les poissons étaient déjà avariés avant qu’ils ne soient congelés. On a fait un test de décongélation sur des poissons et à la fin ce n’est que de la boue qu’on retrouve », a-t-il expliqué.

Une vue des cartons de poissons avariés saisis à Bobo-Dioulasso

Après vérification, c’est tout le contenu du conteneur frigorifique qui a été saisi par les agents contrôleurs. Ces poissons de diverses variétés (chinchard et maquereau) dégageaient déjà une odeur pestilentielle. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Léfaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina/Drame de Perkoa : Deux responsables de la société déposés à la maison d’arrêt de Koudougou
Sécurité urbaine au Burkina : Vers la mise en place d’une « Police de nuit » dans la ville de Ouagadougou
Burkina/Education : La coopération française prend en charge la scolarité d’Erwin Poussi
Conflits fonciers au Burkina : Les agents des services agro-sylvo pastoraux de l’Est renforcent leurs capacités
Bobo-Dioulasso : Des acteurs renforcent leurs capacités sur l’utilisation de l’outil de planification et de budgétisation « Onehealth »
Inondations récurrentes à Dakar : Victor Sondo se penche sur l’assainissement pluvial de Yeumbeul nord, pour sa thèse de doctorat
Université de Ouahigouya : Un incident de mine fait un blessé
Association destin en main : La coordination régionale des Cascades installée
Université de Ouahigouya : La salle de reprographie partie en fumée
Plainte des parents des victimes de l’inondation de la mine de Perkoa : Le jugement prévu pour le 24 août 2022
Pèlerinage à Yagma : « Nous devons abattre les murs de haine et construire des ponts de compréhension », cardinal Philippe Ouédraogo
Cancer du sein : Un million cinq cent mille francs CFA collectés pour les séances de radiothérapie d’Aminata Ouédraogo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés