Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La bouche de l’homme brûle davantage que le feu. » Proverbe Africain

Analyse comparative entre les sexes dans le domaine de l’énergie : Le rapport remis à la première responsable de l’énergie, Maminata Traoré

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mercredi 18 mai 2022 à 12h30min
Analyse comparative entre les sexes dans le domaine de l’énergie : Le rapport remis à la première responsable de l’énergie, Maminata Traoré

L’ambassadeur du Canada au Burkina, Lee-Anne Hermann, a remis officiellement le rapport d’analyse comparative entre les sexes (ACS) dans le domaine de l’énergie à la ministre de l’environnement, de l’énergie, de l’eau et de l’assainissement, Dr Maminata Traoré, le mardi 17 mai 2022, à Ouagadougou. C’était à l’occasion de la restitution des résultats de l’ACS auprès des autorités de l’ambassade du Canada et du ministère de l’Énergie.

« Nous allons prendre connaissance de ce qui est dedans même si nous avons déjà eu un résumé du contenu. Par la suite, nous allons prendre les mesures y afférentes pour changer les comportements au sein de nos départements », a déclaré la ministre Traoré à l’issue de la cérémonie. L’analyse comparative entre les sexes (ACS) dans le domaine de l’énergie, une première au Burkina Faso, a été menée entre avril 2021 et mars 2022 par un groupe de travail de 30 membres constitués des membres de la cellule genre et de personnes ressources du ministère de l’Energie et de ses structures rattachées et ce, dans le cadre du projet « Energie et croissance économique durable dans la Boucle du Mouhoun (ECED-Mouhoun) » financé par l’ambassade du Canada.

Remise symbolique du rapport à la ministre de l’énergie, Dr Maminata Traoré

La méthodologie préconisée pour la réalisation de l’ACE, selon la responsable de la cellule genre du ministère de l’Énergie, a été d’entreprendre une vaste consultation auprès des autorités du ministère et de ses structures rattachées de même qu’auprès des membres du personnel, par le biais du focus-groupe et d’entretiens individuels. Au total, 42 focus-groupes et 27 entretiens individuels ont été réalisés. Le guide d’entretien élaboré pour la circonstance comportait six questions à présenter lors des focus-groupes et des entretiens individuels, à en croire Binta Traoré. Ces questions visaient, entre autres, à recueillir les perceptions des participants et participantes sur leur compréhension du genre et de l’égalité des genres ; la prise en compte du genre dans le traitement et la formulation des projets et programmes ; l’accessibilité des femmes aux postes de responsabilité et de décision.

Vue des participants

« Pour ce qui concerne la première question par exemple, selon les données collectées, sur un échantillon de 76 personnes interrogées sur la compréhension du genre en conformité avec la stratégie nationale genre (SNG), 80,3% s’éloignent de la définition alors que 19,7% s’en rapprochent. Aussi, sur un échantillon de 67 personnes interrogées sur la définition de l’égalité selon la SNG, nous avons un pourcentage de 83,6% qui s’en éloignent tandis que 16,4 s’en rapprochent », a-t-elle indiqué.

Partant de ce constant, le rapport qui vient d’être remis à la ministre comporte des recommandations assorties d’un plan d’action provisoire. Toute chose qui permettra d’améliorer la prise en compte du genre au sein du ministère de l’Energie et ses structures rattachées.

Remise d’une attestation à un membre du groupe de travail

Il s’agit, entre autres, d’initier des séances de formation afin d’améliorer les connaissances et les compétences des acteurs en matière de genre, de mettre en place un système de suivi de la prise en compte du genre dans les métadonnées, de vulgariser et de valoriser les métiers et emplois de l’énergie dans les écoles.

Pour sa part, la ministre de l’énergie dit avoir recommandé à l’équipe de travail de voir comment associer les cellules genres des autres ministères. « On ne va pas seulement se limiter à la cellule genre de l’énergie mais on pourra voir aussi avec les autres quand on sait qu’il y a souvent de petites différences avec les services », argumente-elle. Et d’ajouter : « Nous allons prendre acte des recommandations qui figurent dans le rapport. Avec l’ensemble des collègues et l’accompagnement de l’ambassade du Canada, on essayera de les mettre en œuvre ».

L’égalité entre les sexes, le cheval de bataille de l’ambassade du Canada, selon l’ambassadeur Lee-Anne Hermann

Présente à la cérémonie, l’ambassadeur du Canada au Burkina, Lee-Anne Hermann, a réaffirmé son soutien indéfectible à cette initiative. Car, le Canada accorde une grande importance à l’égalité entre les sexes. « Nous avons une politique internationale de développement féministe et aussi une politique étrangère féministe. Tout ce qu’on peut faire en faveur de l’égalité des sexes est très important. On aime travailler avec les partenaires qui prennent cette problématique au sérieux. C’est important d’aider les femmes comme on peut pour qu’elles soient en égalité avec les hommes », a-t-elle fait remarquer.

La consultante et point focal DGESS lors de sa présentation

A l’issue de la cérémonie, les membres du groupe de travail de l’ACS ont reçu des attestations.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : L’amicale des femmes de Bank of Africa fait un don de sang
Bien-être des employés au Burkina : Le directeur pays de l’OIT sollicite l’engagement du patronat burkinabè
Investir au Burkina : www.businessprocedures.bf, la nouvelle plateforme pour faciliter les affaires
Distinction Nansen pour les réfugiés 2021 : Les co-lauréats burkinabè Madiega Diambendi et Roukiatou Maïga honorés
Dédougou : Des femmes d’OSC et de partis politiques à l’école du genre et de leadership féminin
Burkina Faso : Le SPONG met en place un groupe thématique humanitaire
Burkina : Le Forum national de réconciliation se tiendra « dans les semaines à venir », selon le ministre d’Etat Yéro Boly
Massacres de Solhan et Seytenga : Les ressortissants craignent que l’histoire se répète à Sebba
Mois de la famille et de l’enfant au Burkina : « Aucun pays ne s’est construit avec l’indiscipline et l’incivisme », rappelle la ministre Salimata Nébié
Burkina/Indemnisation des victimes : « Les choses bougent dans le bon sens, il n’y a aucun dossier qui ne soit pas pris en compte » (ministre Yéro Boly)
Situation nationale : Le collectif des OSC de la Boucle du Mouhoun appelle les populations à construire un front unique contre l"insécurité
Burkina : L’organigramme du ministère des Affaires religieuses et coutumières présenté au personnel
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés