Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le soleil qui brille n’ignore pas un village parce qu’il est petit. » Proverbe Africain

Mineurs coincés à Perkoa : La chambre de refuge retrouvée vide

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 17 mai 2022 à 23h15min
Mineurs coincés à Perkoa : La chambre de refuge retrouvée vide

Les équipes de sauvetage descendues dans la mine ont ouvert la chambre de refuge, malheureusement la chambre est vide.

Tout laisse à penser que les mineurs n’ont pas pu atteindre la chambre de refuge au moment de l’inondation et les recherches se poursuivent.

Le comité de gestion de la crise est en concertation d’urgence et le gouvernement suit de près la poursuite des opérations sur le terrain.

Source : Service d’information du gouvernement
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 17 mai à 17:03, par Omar Dao En réponse à : Mineurs coincés à Perkoa : La chambre de refuge retrouvée vide

    Je m’y attendais, il fallait plusieurs miracles pour qu’ils soient dans la fameuse chambre et d’autres miracles pour qu’ils soient vivants.
    Paix à leurs âmes.
    Il faudra tirer toutes les leçons de cette tragédie !

    Répondre à ce message

    • Le 17 mai à 17:56, par Indjaba En réponse à : Mineurs coincés à Perkoa : La chambre de refuge retrouvée vide

      Avons nous la preuve et les indicateurs qui montrent que ces travailleurs étaient dans la mine au moment des faits ? Si les preuves sont là c’est qu’ils sont malheureusement noyés dans la boue. Sinon des questions se posent : N’ont ils pas été emportés par les eaux de surface ? N’ont ils pas disparu pour une autre cause ? N’ont ils pas été assassines ou déporté avant cette inondation ? Etc etc . La police scientifique et criminelle doit immédiatement rentré en jeu. Que Dieu fasse qu’il y’ait un miracle heureux.

      Répondre à ce message

  • Le 17 mai à 17:23, par sidbala En réponse à : Mineurs coincés à Perkoa : La chambre de refuge retrouvée vide

    le mensonge a beau courir, la vérité finit toujours par le rattraper !
    Si j’en croie les information disponibles, les mineurs étaient plus de 700 m de profondeurs et la chambre de refuse à 580 m donc à plus de 100 m derrière eux. Pour rejoindre la chambre, il faut parcourir plus de 100m. Les mineurs ont-ils été alerté de l’inondation ? Combien de temps après le début de celle ci ? Existe-t-il même un système d’alerte pour ce type d’urgence ? Combien de temps une grand quantité d’eau, comme celle qu’on peut imaginer dans le cas actuelle met-elle pour parcourir 580 m ? Je n’en sais rein, mais très peu ! En tout cas, tout laisse croire que pour parcourir le distance qui les séparait de la chambre de refuse, ils avaient beaucoup moins de temps que l’eau venant de dehors. C’est tout simplement de la physique !
    Alors le miracle espéré n’aura-t-il pas lieu ? Gardons tout de même la foi et persévérerons dans la prière pour nos braves mineurs !

    Répondre à ce message

    • Le 18 mai à 13:42, par Ouedraogo Ami En réponse à : Mineurs coincés à Perkoa : La chambre de refuge retrouvée vide

      Très belle analyse mr Sidbala. Mais j’ai cru entendre le ministre dire qu’il y´a une autre chambre de refuge au niveau plus bas, disons vers les 700m. Mais comme vs l’avez si bien dit la vitesse de l’eau est-elle qu’on peut se demander si nos mineurs ont eu le temps de remonter pr ouvrir cette chambre et s’y réfugier. Voir même ke la porte de la chambre à l’air d’être lourde. Je me demande aussi comment les 16 rescapés ont fait pr sortir de cet enfer ? Mais je suis bleuffé par Bassolma Bazié grâce à ses explications jé compris bcp de choses. Il est cultivé, il parle bien on dirait que s’était lui le ministre des mines. BRAVO À BASSOLMA BAZIÉ

      Répondre à ce message

    • Le 18 mai à 17:15, par Ouedraogo Ami En réponse à : Mineurs coincés à Perkoa : La chambre de refuge retrouvée vide

      Très belle analyse mr Sidbala. Mais j’ai cru entendre le ministre dire qu’il y´a une autre chambre de refuge au niveau plus bas, disons vers les 700m. Mais comme vs l’avez si bien dit la vitesse de l’eau est-elle qu’on peut se demander si nos mineurs ont eu le temps de remonter pr ouvrir cette chambre et s’y réfugier. Voir même ke la porte de la chambre à l’air d’être lourde. Je me demande aussi comment les 16 rescapés ont fait pr sortir de cet enfer ? Mais je suis bleuffé par Bassolma Bazié grâce à ses explications jé compris bcp de choses. Il est cultivé, il parle bien on dirait que s’était lui le ministre des mines. BRAVO À BASSOLMA BAZIÉ

      Répondre à ce message

  • Le 17 mai à 17:26, par Bernard Luther King ou le Prophète Impie En réponse à : Mineurs coincés à Perkoa : La chambre de refuge retrouvée vide

    Sante et Securité au Travail : y’ avait-il :
    - un tracé clair et facile à emprunter en cas de catastrophe ?
    - à quand date la dernière manoeuvre de simulation de catastrophe ?
    - A quelle vitesse d’inondation d’eau les mesures de securité ont été mises en place ?
    C’est toujours comme cà. Quand tu parle à titre preventif, on dit que tu exagère. On attend que que des sinistres pour être convaincu et persuadé, des moralisateurs batis de mauvaise conscience. "Allons seulement !"
    Dieu est grand.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai à 17:29, par Next En réponse à : Mineurs coincés à Perkoa : La chambre de refuge retrouvée vide

    @ Omar Dao - Comment ça paix à leurs ames ! Faut pas les tuer ! Quand meme. Un peu de retenue !
    Que Dieu veille sur eux.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai à 17:43, par Armand Naoualagba OUÉDRAOGO En réponse à : Mineurs coincés à Perkoa : La chambre de refuge retrouvée vide

    Il est à noter qu’il y a deux chambres de refuge et c’est la plus petite qui a été retrouvée vide.
    Seulement j’ai des craintes quand cette première chambre qui était sencée être ravitaillée en nourriture ne l’est pas, qu’est-ce qu’il en est de la deuxième sur laquelle repose nos espoirs ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai à 17:45, par Kouka En réponse à : Mineurs coincés à Perkoa : La chambre de refuge retrouvée vide

    Très mauvaise nouvelle. Tout mon espoir reposait sur cette chambre de refuge

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai à 18:12, par Nick En réponse à : Mineurs coincés à Perkoa : La chambre de refuge retrouvée vide

    Combien de fois ont il fait des simulations ? Les responsables ont de la mine ont des questions a repondre. Le ministere aussi. On devrait s’assurer que tous ceux qui travaillent dans des coins aussi dangereux savent quoi faire. Trop de laxisme dans ce pays. Trop de negligence. Je lai tjrs dit. Ayant eu la chance de travailler dans l’ Occident, je suis tjrs decu quand je suis ay pays. Beaucoup de gens ne mettent pas de serieux dans ce qu’ils font et le system de control est presque inexistant , surtout tant que tu fait parti du parti au pouvoir. On prend tout son temps pour ne rien faire de bons. On cherche tjrs des racourcis soit pour enomiser le temps, soit pour d’aures "deals". Peu de gens ont le sens du travail bien fait. On s’en fou. J’ai mal.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai à 18:23, par Swartskoff En réponse à : Mineurs coincés à Perkoa : La chambre de refuge retrouvée vide

    Beaucoup de courage aux familles ! Plus les jours passaient plus le désespoir gagnait les cœurs ! De plus en plus Il faut raisonner scientifique, prévoir au maximum, et limiter au grand maximum les risques ou accidents de travail, surtout le travail à des profondeurs dans les veines de la terre.
    Peut-on encore espérer et croire à un miracle ? Oh DIEU TOUT PUISSANT ! Pourriez-Vous le réaliser pour ces femmes, hommes, enfants ?

    Quand j’apprends que les chambres sont vides alors le fétichisme ou autres sacrifices rituels a postériori ! De la théâtralisation, mise en scène politique !

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai à 23:05, par Toto En réponse à : Mineurs coincés à Perkoa : La chambre de refuge retrouvée vide

    Bonjours wo. Moi, je comprend pas. Où est quitté tout l’eau la. Ce pas petit pluit la. L’eau vient de où ? Moi, je connais pas géologie, mais je sait que mouhoun n’est loin de perkoua. Comment ,on peut creuser dans nappe phréatique et pis on parle de sécurité de mineurs. Gouvernement doit ouvrir yeux et voir claire dans affaire là. Du courage aux familles.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 03:16, par Hyacinthe Ouedraogo En réponse à : Mineurs coincés à Perkoa : La chambre de refuge retrouvée vide

    C’est une situation trist surtout quand on sait que ces travailleurs ne gagne que des salaire dérisoire, que ce qui revient dans les caisses de l’Etat n’est que 10 % a 20 %, et que les 80 % part à l’exterieur pour embellir les resettes de ceux qui sont déjà rassasiés.. Ceux qui exploitent nos mine n’ont que foutre de la sécurité de nos fils et filles qui travaillent inlassablement.
    La solution est que le peuple doit se tenir debout et lutter pour qu’aucune matière première ne sorte du pays et que seule le produit fini peut être export.
    C’est seulement dans cette condition que nous pouvons nous aussi construire un system de travail où la sécurité est indispensable. Surtout quand on sait que la sécurité dans les lieux de travail prend plus de 40 % du budget des sociétés.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 06:05, par razougou En réponse à : Mineurs coincés à Perkoa : La chambre de refuge retrouvée vide

    L’interieur de cette chambre refuge n’a t-il pas été envahi par l’eau ? Nous avons besoin de cette precision.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 09:02, par KingBaabu En réponse à : Mineurs coincés à Perkoa : La chambre de refuge retrouvée vide

    Bonjour à tous. Donc tous les sacrifices de Bassolma n’ont toujours pas produit de résultats ? Rien que du cinéma. Dites-nous que ces mineurs sont morts et que nous recherchons leurs corps. Pendant que nous focalisons toute notre attention et nos efforts sur ces huit infortunés, il parait qu’au cours du week-end passé seulement, des dizaines de vies innocentes ont été fauchées par les terroristes. Quel pays...

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 09:38, par kolo Idrissa En réponse à : Mineurs coincés à Perkoa : La chambre de refuge retrouvée vide

    Bonjour à tous.
    Il y a des moments où se taire est plus bénéfique que de parler.

    Nous avons des familles désemparées depuis un mois.

    Pensons que nos commentaires constituent un renforcement de leur douleur.

    Puisse Dieu prendre les commandes de cette situation.

    Répondre à ce message

    • Le 18 mai à 10:59, par KingBaabu En réponse à : Mineurs coincés à Perkoa : La chambre de refuge retrouvée vide

      Mon cher, nous compatissons à la douleur de ces familles. Mais je répète : le cinéma des ’’sacrifices’’ était tout simplement pathétique, on en avait pas besoin. Et j’atouterai -comme la répétition est pédagogique- que des dizaines de familles ont été endeuillées au cours de la semaine à cause du terrorisme ; si le gouvernement se mobilisait pour empêcher que les Burkinabè meurent, de la même manière qu’il le fait pour retrouver les mineurs disparus, nous serions certains de vaincre le terrorisme très bientot.

      Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 10:14, par Insight2dbone En réponse à : Mineurs coincés à Perkoa : La chambre de refuge retrouvée vide

    Je suis quand même surpris par le déroulé du film> Une pluie survient, et c’est l’inondation d’une mine souteraine ? Je pose la même question que le forumiste Toto : d’où vient cette eau ? Est-ce que c’est un fait courant dans cette mine ou pas ? Tout rationnel qu’on puisse être, on ne peut quand même s’empêcher de se poser certaines questions.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 14:17, par Sheikhy En réponse à : Mineurs coincés à Perkoa : La chambre de refuge retrouvée vide

    Moi-même je cherche à comprendre cette affaire depuiiiiiiiiiis le début Mais apparemment je suis un peu con. Si c’était une pluie, pourquoi ils n’ont pas arrêté de travailler, d’ou vient l’eau en aussi grande quantité etc. Mais bn, union de prières comme disent nos frères catholiques.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai à 09:14, par Dibi En réponse à : Mineurs coincés à Perkoa : La chambre de refuge retrouvée vide

    Que faire de toutes ces Bandes de corrompus, de mafieux, d’incompétents et de vendus aux multinationales minières au Burkina-Faso ?
    Dites la vérité aux familles et arrêtez de jouer sur les nerfs des gens !
    Gouvernement de trahison et de mensonges, cadres miniers incompétents et dépolitisés réactionnaires, médias prostitués et bureaucraties syndicales de vendus aux intérêts multinationaux, arrêtez d’entretenir de vains espoirs au niveau des familles, alors que vous savez que tous vos manquements en termes de responsabilités, quant aux garanties de sécurité pour ces travailleurs du fond, les condamnent à la mort, un jour ou l’autre !
    Et pourtant, c’est leur travail et leur exploitation qui vous engraissent, embellissent vos villas et permettent à vos rejetons débilités de faire des études dans les universités occidentales.
    Vous devriez avoir honte et vivre cachés !
    Dites la vérité pour que les familles des mineurs fassent le deuil de leurs époux, pères, fils, oncles....
    Na an lara, an sara !
    La patrie ou la mort !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Gratuité des soins de santé au Burkina : 3,4% des bénéficiaires affirment avoir payé pour des services
Boucle du Mouhoun : Lancement de la phase II du projet « Lutte contre les MGF, la promotion de la santé sexuelle et reproductive »
Caisse nationale d’assurance maladie universelle : Soumaïla Gamsonré prend les commandes de la direction générale
Burkina Faso : Une population extrêmement jeune et majoritairement féminine
Assurance au Burkina : La GA ouvre une agence à Borgo (Ouagadougou)
Association Action pour un monde meilleur : Pour le leadership des femmes et des jeunes filles handicapées
Modernisation de l’administration : Le ministre de la fonction publique, Bassolma Bazié, sollicite l’engagement de tous
Agriculture : Des semences améliorées pour des ménages vulnérables et des équipements pour les acteurs du mécanisme d’assistance de proximité de Nanoro
Baccalauréat 2022 au Burkina : 182 candidats admis sur 541 dans deux jurys du centre du lycée municipal Bambata de Ouagadougou
Burkina : Un nouveau projet pour promouvoir la gouvernance inclusive et résiliente
Programme population au Burkina : L’ISSP tient un atelier de dissémination après quatre ans d’études
Ministère de la Santé : Deux documents stratégiques en cours de validation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés