Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le soleil qui brille n’ignore pas un village parce qu’il est petit. » Proverbe Africain

Culture : Des associations culturelles à l’école de la gestion d’entreprise

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • lundi 16 mai 2022 à 14h30min
Culture : Des associations culturelles à l’école de la gestion d’entreprise

La Plateforme culturelle du Burkina Faso a initié du 9 au 14 mai 2022, une formation à l’endroit des promoteurs d’entreprises culturelles sur la méthodologie GERME : gérer mieux son entreprise. Plus d’une dizaine de participants ont pris part à cette session et sont repartis avec des attestations.

La Plateforme culturelle du Burkina Faso continue sa dynamique d’aider les entreprises culturelle à pouvoir générer elles-mêmes des ressources additionnelles pour mieux gérer leurs entreprises et les rendre pérennes. A cet effet, du 9 au 14 mai 2022, plus d’une dizaine de responsables d’entreprises culturelles ont reçu une formation sur la méthodologie homologuée : gérer mieux son entreprise (GERME).

Selon un des formateurs, Sayiba Bonkoungou, en tout, sept modules ont été développés aux impétrants. « Il s’agit du module : l’entreprise et la famille ; le marketing ; les achats et la gestion de stock ; la comptabilité ; la planification financière ; le personnel et la productivité et enfin le calcul des coûts », a-t-il cité.

Sept modules ont été développés aux impétrants selon le formateur

M. Bonkoungou a confié qu’au cours de la formation, théorie et pratique ont été implémentées. Il a ajouté également qu’elle a été participative si bien qu’il est difficile aux participants d’être là et ne pas assimiler quelque chose. « Au regard de l’engouement et de l’assiduité des apprenants, nous pouvons dire que nous avons atteint nos objectifs. Nous souhaitons qu’ils puissent appliquer ce qu’ils ont appris ici au sein de leurs entreprises », a-t-il espéré.

Alfred Ouédraogo compte mettre au service de son entreprise ce qu’il a appris

Alfred Ouédraogo a participé à cette séance de capacitation des entrepreneurs culturels. Il a déclaré que c’est la première fois qu’il participe à une formation entrant dans le cadre de la gestion d’une entreprise. « Cette formation vient à point nommé car j’ai beaucoup appris. Ces nouvelles connaissances, je compte les réinvestir dans mon entreprise pour aller de l’avant », a-t-il informé.

Le coordinateur du projet, Kira Claude Guingané s’est dit très satisfait car les résultats ont été atteints

Le coordinateur pour la mise en œuvre de ce projet, Kira Claude Guingané, par ailleurs directeur de l’espace culturel Gambidi, a indiqué que le résultat de leur action est « très satisfaisant ». Car l’objectif pour eux, c’était de donner quelques notions d’entreprenariat aux à ces derniers. La nécessité pour les associations culturelles de s’approprier les outils d’un bon management n’est plus à démontrer d’autant plus que les sources de financement sont de plus en plus rares.

A l’en croire, elles sont condamnées à trouver elles-mêmes des ressources pour pouvoir fonctionner. « C’est donc une façon pour nous de les aider à pouvoir générer des ressources additionnelles pour garantir la pérennité de leur entreprises », a-t-il terminé.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Romaric L. Dala, étudiant et slameur : « On peut poursuivre deux lièvres à la fois, il suffit de savoir s’organiser »
Musée du Poni : Un condensé de l’histoire des civilisations du Sud-ouest
Burkina : Issouf Compaoré célèbre ses 50 ans de carrière musicale
Musique : « Nourat et les Lions » dédicacent « Pectoral », leur premier album
Burkina/Cinéma : "La belle et Noufou", un long métrage de Derek Zampaligré qui veut redonner le sourire aux Burkinabè
Culture : Avec son nouvel album « Merci toujours », Ab Paul Ting invite à cultiver les vertus de la foi, de l’espérance et de la charité
Burkina : L’Institut des sciences des sociétés réfléchit sur la préservation du patrimoine culturel africain
Billet d’humeur : Une fille samo Miss Université !
Culture et coopération : Les rideaux sont tombés sur la Semaine européenne du cinéma
Bobo-Dioulasso : Le théâtre de l’Amitié bientôt réhabilité
Musique : Miss Tanya dédicace son album "Héroïne" à Bobo-Dioulasso
Musique : Issa Ballon signe son premier maxi dénommé « Douaga »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés