Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La bouche de l’homme brûle davantage que le feu. » Proverbe Africain

Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

Accueil > Actualités > Conseil des ministres • Lefaso.net • mercredi 27 avril 2022 à 21h20min
Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

Il avait disparu des radars, après la lecture sur le plateau de la télévision nationale, en cette soirée de lundi 24 janvier 2022, du communiqué portant déchéance du pouvoir Roch Kaboré suivie de la proclamation du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR). Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo, puisque c’est de lui qu’il s’agit, refait surface par nomination, ce mercredi 27 avril 2022, au poste de chargé de missions à la présidence du Faso.

Sa disparition des projecteurs alimentait, jusque-là, des débats, tendant à faire croire qu’il était tombé en disgrâce avec les autres membres de l’écurie du 24 janvier 2022.
Pilote de l’Armée de l’air burkinabè, Sidsoré Kader Ouédraogo, jeune officier de 31 ans, est un ex-pensionnaire du Prytanée militaire du Kadiogo (PMK).

Commandant-ingénieur en énergie, Wend Kouni Joanny Compaoré

Le Conseil des ministres du jour a également mis fin aux fonctions du directeur général de la Société nationale burkinabè des hydrocarbures (SONABHY), Pr Alfa Oumar Dissa avant de procéder à la nomination, à ce poste, du commandant-ingénieur en énergie, Wend Kouni Joanny Compaoré.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 27 avril à 21:44, par Papa En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

    Les Burkinabe sont habitués a ces nominations de copains,nous avions cru naivement qu’avec le MPSR tout allait changer mais dommage que la meme methode contentinue .Faites vite car 3 années passent vite et viendra le tour a d’autres groupes de continuer le MANGEMENT.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 22:40, par Indjaba En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

    Finalement qui est au front ? Dg ? Gouverneurs etc.« »

    Répondre à ce message

    • Le 28 avril à 08:28, par PIONG YANG En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

      Indjaba, vous n’avez pas compris que le coup d’Etat c’était pour ne pas allez au front ? Depuis le drame d’INATA, et le discour de Rock signifiant une volonté d’envoyer les gas sur le terrain, je savait qu’ils allaient le sauter. Et ce ne sont pas les ennemies de Rock qui manquait pour un appui financier et logistique pour que ça réussisse. Maintenant, l’armée se partage les ressources du pays tranquilos. Si non, pendant que vous parlez de négociation, vous rappelez les retraités pour faire quoi ? Si non que pour profiter réintégré vos copains dans la bouffe des fonds publiques.

      Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 22:41, par Baoyam En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

    Le MPSR ou ce qu’il en reste se discrédite de jour en jour. Dites-moi comment en cette periode de guerre où on a besoin des officiers au front, ce sont eux qu’on nomme à des postes qui n’ont rien de militaires, comme celui de la sonabhy ? Vous êtes venus bouffer le pouvoir oubien ?

    Les seules actions qu’on voit ce sont des nomminations et des conciliabules politiques, rien de concret sur le front.

    PS : je ne regrette pas le depart de Roch.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 23:15, par Joseph En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

    Quelle est la base de toutes ces nominations ? Quelle différence avec l’ancien régime ? Absolument rien. La même logique : le copinage. Qu’on ne se trompe pas. Vous êtes des militaires et le peuple vous attend sur le terrain et non à occupez des postes. Si vous êtes incapable de faire vos preuves dans ce que vous avez été formés à faire, ce n’est pas au sein de l’administration que vous allez réussir. Franchement, que les 36 mois arrivent pour que vous vous en allez. Quelle honte !

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 01:02, par liberte En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

    C’est vraiment dommage l’agissement de ces militaires. C’est comme s’ils avaient pris le pays en otage et se partagent le butin. Des gens sans aucune expérience qui sont nommes a la tète de structures aussi importantes. Trois ans de transition ne leur suffiraient même pas de faire et corriger leurs erreurs d’initiation a plus forte raison contribuer pour restaurer un pays qui est bord du chaos.
    Comment peut-on insulter l’intelligence de 20 millions de Burkinabès ? En effet, j’estime que c’est une injure que de croire qu’il n’y a aucun civil parmi ces 20 millions capable de gérer les institutions de ce pays que de les confier a des gens a peine sortis de leur adolescence. Tout le monde est-il corrompu dans l’administration publique ? Ne renferme t-elle que des incompétents ? C’est Dommage. Je ne dirai pas que le nouveau régime a trahi la confiance du peuple du moins la confiance de ceux qui croyaient en lui car moi, je n’ai jamais cru en eux. Ils n’ont même pas honte de se partager publiquement mon pays comme si c’était un butin de chasse ; peut ça en ai un et que je ne suis pas au courant puisqu’ils ont usé de leurs armes pour le conquérir exactement comme le chasseur qui use de la sienne pour terrasser son gibier et partage les morceaux avec ses frères chasseurs. Cela m’étonne car ne serait ce qu’en bon moaga, vous auriez du avoir un peu de retenu que d’étaler publiquement votre volonté de vous remercier par des nominations dont le seul fondement est de vous assurer que votre otage ne puisse s’échapper. C’est dommage. Que Dieu ait pitié du Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 04:46, par Passakziri En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

    Eh bien, tant pis pour nous.
    Evidemment qu il fallait être naïfs de burkinabé pour croire à la fourberie MPSR. Mais ici sur lefaso.net nous fûmes nombreux à dénoncer ce mouvement sans dignité : Sidpawalmdé Sebgo, Ka, ma modeste personne et bien d autres.
    Je reste sur ma position qu il est temps de supprimer le PMK qui ne forme qu une élite issue à 90% de la bourgeoisie.Laissons les soldats gravir leurs galons par des actions de terrain parce que moi j aurais honte de me faire apeller Capitaibe, commandant, colonel étant assis dans un bureau à me balancer les cou…es pendant que des VDP défendent le pays. Quelle honte pays désintégré du Burkina Façon ! Heureusement qu’il existe encore quelques officiers dignes qui occupent le front aussi. Hommage à ce jeune capitaine récemment tombé dans le Koulpelogo. Le pays t est reconnaissant. Consolation à toute sa famille.
    Bref, à ce Rhythme, ce tigre en papier risque fort de disparaître comme il est venu. Sans dignité, sans honneur. S il est venu nuitamment comme un cambrioleur, il fuira en plein midi . C est pas une augmentation du prix du pain ou des négociations qui équivalent à une capitulation qui le sauveront.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 06:23, par Zamanoma En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

    Je ne soutiens pas les putschistes,mais, il faut reconnaitre qu’on ne confie pas un poste à quelqu’un qu’on ne connait pas professionnellement et socialement. Ceux qui critiquent ces nominations se trompent. A votre tour, vous ferez la même chose. Et n’oubliez pas qu’on est en politique. Si tes amis peuvent te trahir, c’est pas celui qui ne te connaissait pas qui peut pas le faire. Seulement, il faut nommer les gens compétents qui peuvent faire avancer le pays.
    Je suis d’accord que nous avons vraiment besoin des militaires aux fronts que vraiment dans des postes de responsabilités. Y a beaucoup de civils qui peuvent occuper ces postes. Encore, une fois, c’est le soucis de la confiance qui se pose ici. Un militaire ne connait et ne fait confiance qu’un militaire. C’est humain et c’est logique. Ceux qui pensaient que le problème, c’est ROCK, vont comprendre maintenant que le problème est ailleurs. Ce sont les mêmes personnes qui ont vilipender ROCK qui sont là encore à dénigrer le MPSR. Quittons dans ça, sinon, notre reveil sera douloureux car l’économie est entrain de sombrer. Moi, je suis dans le secteur privé et je constate que le tableau de bord de la vie économique donne des signaux de ralentissement des affaires et voir dangereux pour les prochaines années.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 06:43, par Sidnooma En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

    Ainsi donc on a 1 pilote de moins dans les rangs.
    Est ce que l’armée de l’air est plus efficace avec moins de pilotes ? Ceci est une perte. Formé à coup de millions pour un rôle précis et la politique s’invite...

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 07:10, par Vérité Indiscutable En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

    Mille Félicitations au Prési DAMIBA.
    On a toutes les ressources pour doter nos militaires des armes nécessaires. Mais les vieux loups qui étaient dans nos structures à argent s’enrichissaient au lieu de mettre nos ressources à la disposition de la nation.
    Félicitations pour ces nominations !
    Vivement une armée moderne et très vite.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 07:25, par HUG En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

    Courage. J ai l impression que beaucoup ne savent pas ce que veut dire un chargé de mission.Contrairement au temps du mpp où on nommait des chargé de mission sans CV. Ou ion nommé.16conseillers spéciaux à la presidence ou l administration était presque dirigée par ceux qui ont une carte du mpp où CD ceux qui font l éloge du mpp. Au moins le MPSR ne va pas nommer 16 conseillers spéciaux à la présidence.C est vrai que le MPSR nous a un peu déçu avec la présence de Certaines personnes dans le gouvernement mais le MpSR ne va pas aussi être mediocre comme le mpp où le président s est laisse avoir en ne portant pas réellement son habit de chef d État. Il s est laisse flatydt par les griots dont le seul objectif était de se remplir les poches.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 07:40, par Sacksida En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

    En outre, les militaires n’ont pas ete formes rien que dans l’armement car il y’a des Cadres Militaires Burkinabe qui sont formes dans les Techniques telles que l’ingenerie de plusieurs domaines et il est tout a fait indique que certains d’eux puissent contribuer dans d’autres taches compte tenu de la situation presente. L’energie est importante et strategique d’ou cette Transition Democratique doit pouvoir positionner des hommes dont ils ont plus de confiance car figurez vous que la SONABHY cree en 1984 par le Ministere de la Promotion Economique et Dirigee par un Militaire. De surcroit les Audits encours doit concerner aussi cette structure publique strategique car sa gestion est sujete a caution. Je crois qu’il ne faut pas cantonner certains Cadres Militaires a la question des armes car il y’a des ingenieurs, des juristes et magistrats, des economistes ou des sociologues etc. Moi, ces nominations ne me genent pas outre mesure car sur le plan specifique de la guerre les logistiques et les ravitaillements des produits et autres carburants sont utiles. Donc a mon humble avis, il faut ouvrir les espaces pour que chaques categories professionnelles puissent apporter sa contributions a la resolution des problemes cruciaux du Burkina Faso. Salut

    Répondre à ce message

    • Le 28 avril à 08:25, par Passakziri En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

      @ Sacksida,
      Dans ce cas, il fallait nommer au moins ces colonels majors et généraux qui peuvent à peine courir parce qu ayant atteint un certain âge pour terminer leur carrière dans les salons. Vous croyez que ces jeunes soldats une fois sortis des bureaux seront encore exploitables sur le terrain ? On ne peut pas quiter la clim et se retrouver à tongomael sous le soleil et être efficace. Soyons objectifs, nos aventuriers du MPSR perdent les pédales parce que l’odeur d’une soupe les désoriente.
      Quand vous dites :"En outre, les militaires n’ont pas ete formes rien que dans l’armement car il y’a des Cadres Militaires Burkinabe qui sont formes dans les Techniques telles que l’ingenerie de plusieurs domaines et il est tout a fait indique que certains d’eux puissent contribuer dans d’autres taches compte tenu de la situation presente", moi je retorquerais que la situation présente recommande plûtot que ceux qui ont apris à utiliser les armes soient là ou on doit utiliser les armes parce qu’il y’en a là bas qui n’ont jamais apris á utiliser les armes qu’on semble envoyer à l’abatoir pour qu’eux aient les mains libres pour se sucrer à Ouaga. Maintenant il ne manque que les ambassadeurs militaires á nommer. En tous cas dans cette armée macrocephale ou la tête vaut 20 fois le corps, il y’a encore assez de colonels, de commandants et de capitaines qui n’ont pas encore recu leur part du butin juteux "burkina facon".

      Passakziri

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril à 08:36, par Un Burkinabê En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

      Sacksida qu’il aille gérer d’abord les stocks de carburant des Armées pour avoir de l’expérience avant d’être bombardé Gestionnaire des Carburants de tout le Burkina Faso. Divulguez le CV des nominés et vous verez que la plupart ont un CV pas lourds. La lourdeur du CV est différent de l’âge ; on peut être jeune mais très indiqué pour occuper un poste technique.

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril à 09:17, par zemstaba En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

      Internaute Sacksida, parlant justement de formation, je vous pose une question : c’est quoi un ingénieur en énergie ?
      Moi, c’est la premiere fois que j’entends cette appellation.
      Je ne connais pas une école qui forme des ingénieurs en énergie. Je connais des écoles qui forment des ingénieurs en génie électrique (c’est donc de l’énergie) en énergies renouvellables ( c’est donc de l’énergie), en énergie solaire ( c’est donc de l’énergie) etc.. Celui qu’on vient de nommer à la Sonabhy là, c’est quelle formation d’ingénieur en énergie il a fait ? Ce serait bien qu’on publie son CV, comme cela on saura. Mais nous dire simplement "ingénieur en énergie", j’ai peur que cela ne cache quelque chose parce que ca n’existe pas.

      Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 08:14, par TANGA En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

    Ca y est, tous les acteurs sont nommés.
    Il n’y a donc plus personne ave le reste de la troupe.
    C’est ça ? peut être qu’il y a les dibi massa (les patrons de la nuit ou invisibles) qui veillent au grain. Mais quand c’est comme ça, chacun est pressé voire ce qu’il y a au niveau du pouvoir.
    Faisons attention donc.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 08:28, par Ka En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

    Vraiment vouloir rendre service aux saboteurs des actions de Roch Kaboré pour le pouvoir n’a pas de limite aux locataires de Kossyam. Simplement c’est vouloir remplir les Bureaux climatisés de notre présidence. Sinon comment confié un poste de chargé de mission a une personne qualifié de dépressif comme Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo ? Que Dieu vienne en aide au Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 08:49, par kolo Idrissa En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

    Bonjour chers tous

    Les militaires sont venus n’ont pas pour chasser le président KABORE, mais pour chasser un système. Ces DG sont la colonne vertébrale du système déçu.
    Le président KABORE a été remplacé par un militaire, sa suite sera remplacée par des militaires.

    Leurs action sont cohérentes.

    C’est pas le président KABORE qui pose problème mais se sont les vautours qui gravitent au tour de lui.
    C’était la grosse erreur de la première Transition. Chasser BLAISE et laisser émerger le MPP (l’ex plier du pouvoir COMPAORE

    Répondre à ce message

    • Le 28 avril à 12:21, par Zamanoma En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

      Votre réaction n’est pas pour arranger les choses dans notre pays. Je ne suis pas homme politique et je ne milite pas dans un parti politique, mais je sais, sans les partis politiques au Burkina Faso, les choses vont aller de mal en pie. La transition actuelle a trop duré, c’est 4 ans. Le relais, ce sont les partis politiques qui vont formater encore le disque dur et reprendre selon leurs bons vouloirs. Les gens de MPSR ne sont pas politique et ne peuvent pas mobiliser l’électorat en dehors de la gâchette. Donc penser qu’il faut éjecter tous les DG, n’est pas la meilleure solution. Et penser aussi que les politiques sont tous impropres, c’est une vue esprit. Certains hommes politiques sont plus honnêtes que les gens du MPSR, des OSC et certains leaders jeunes. Tant qu’une personne n’a pas occupé un poste de responsabilité, on ne pas qualifier son intégrité. Le bon maçon, on le connait au pied du mur.

      Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 09:05, par Manuel En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

    Bonjour
    Vous êtes vraiment naïfs !
    Vous croyez un seul instant que ces putchsistes sont là pour sauver le pays ?
    Le rôle du militaire est de défendre le pays pas de gérer le pouvoir ! Un médecin est formé pour soigner les autres pas pour être ingénieur de son !
    Si les gens pensent que les militaires gèrent mieux les pays, les USA, la Chine ou l’Afrique du Sud qui sont des puissances militaires ont pour dirigeants des civils ! C’est là où il ya des médiocres que l’on fait appel à l’armée comme si les militaires étaient plus intelligents ou plus intègres que les civils.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 09:24, par Rasta En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

    Bonjour la famille . Cest bien fait de nommer ce jeune a ce post. Continuez mon excellence. Passons au choses serieuses. Les mine .
    Si jetais Damiba jallais reouvrir le dossier de charbon doree.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 10:51, par Wena Saam Yandé ! En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

    Baoyam, mais si vous ne regrettez pas le départ de Rock, alors continuez à applaudir ... Et ne vous plaignez pas...

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 11:04, par Wena Saam Yandé ! En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

    Sacksida, il y a des civils aussi qui connaissent bien aussi le maniement des armes et le combat sur le terrain plus que même certains militaires comme les Yéros. Alors qu’on les nomme aussi capitaines, colonels, généraux . Compétence pour compétence.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 11:29, par Baoyam En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

    Contrairement à certains qui sont aveuglement partisans pour des raisons x ou y, je prefère ne me soucier que de l’avenir du pays. L’ancien système était mauvais, il fallait le dénoncer. Le nouveau système est plus que decevant, il faut le dire. On n’est pas pour ou contre une personne. On est pour le bien du pays. Si ça ne va pas, on critique pour que ça a’améliore. Si ça s’améliore pas on se mobilise pour que ça change. Si on se tait on attend tous d’être égorgés avec la situation actuelle. Entre deux régimes inefficaces, on préfère le régime civil. Mais il y’a une 3e voie : celle d’un régime efficace.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 11:32, par bobolais En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

    Courage MPSR.... Changer tout... Ejecter tous les DG qui sont en poste depuis plus de 5 ans.
    Le peuple vous soutien et vous suit

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 11:38, par Ka En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

    Non monsieur Damiba : Les Burkinabé sont des moutons, mais ce jeune officier répressif ne mérite aucune responsabilité dans un régime dit un régime de restauration d’un pays en crise. Et nous les internautes de bonne foi sont là pour vous rappeler les faits marquants.

    Lu pour vous : ’’’’’’’’’’’Mais qui est le cerveau de ce putsch ?’’’’’’’’’

    En attendant une officialisation, la plupart des sources de Libreinfo.net pointent du doigt le Capitaine Sidsoré Kader Ouédraogo, celui qui a lu la déclaration qui annonçait la fin du pouvoir de Roch Kaboré le lundi 24 janvier 2022. C’est un capitaine, pilote de l’armée de l’air.

    Ce dernier présenté comme le cerveau du putsch aurait planifié depuis très longtemps le coup d’Etat avec deux autres capitaines qui sont à l’artillerie dans la première région militaire à Kaya (Centre nord). Ils sont tous issus de l’Académie George Namoano de Pô, région du centre sud (promotion 2013).

    La révolte du Capitaine Sidsoré Kader Ouédraogo est partie d’un mauvais système de secours de l’armée de l’air. C’est un système qui est très lent, nous explique notre source. Un officier de son entourage explique qu’à chaque fois que le jeune pilote doit décoller pour aller au secours de ses frères, il arrive en retard après les attaques des groupes armés terroristes, le plus souvent l’hélicoptère ne revient qu’avec des corps ou des blessés.

    Il fut un moment où il n’était plus loin de la dépression selon des officiers proches du Capitaine Sidsoré Kader Ouédraogo. Ils ajoutent que la polémique sur l’achat des hélicoptères civiles a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. A tout cela s’ajoute des faux rapports d’opérations aériennes exigées par la hiérarchie.

    Il arrivait parfois qu’on vous exige des rapports hebdomadaires avec des faux bilans de terroristes tués et des opérations non menées ajoutent d’autres sources militaires à Libreinfo.net . Le président Kaboré était-il au courant de ces pratiques ? Non ! ce n’est pas évident, ça devrait être une manœuvre des chefs, répondent tous.

    Pourquoi ont-ils choisi le Lieutenant- Colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba pour diriger la junte ? Nous reviendrons sur ce choix.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 11:38, par Dibi En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

    Plus ça va, plus ça se voit ! Et plus c’est gros !
    Damiba et ses petits copains du PMK ne sont pas venus pour faire la Révolution ! A ce niveau, on ne peut être plus franc !
    Tout leur problème qui reste, est d’acheter la paix, aux différents groupes terroristes (au nombre de 4 semble t-il) ; Damiba et son régime leur verseraient des centaines de milliards de Francs CFA en liasses et espèces sonnantes et trébuchantes à des gens qui tuent et razzient impunément dans nos campagnes ; et à qui, toute l’infrastructure instrumentale occidentale (ONG, Ambassades, Médias, Espions, vendus locaux et barbouzes) intiment aux forces nationales burkinabè de mener une guerre civilisée et conforme au respect des principes qui fondent les droits de l’homme ; par ailleurs, les mêmes Occidentaux, en défense de leurs intérêts majeurs, ne s’embarrassent nullement sur la façon et les moyens de l’élimination physique de ces chacals lorsqu’ils tentent de leur échapper. Mais quand ils sèment la mort et la terreur dans nos villages, ces gens voudraient qu’on leur livre une guerre civilisée.
    Et comme on le constate, tous les jours, tout le microcosme réactionnaire néocolonial qui constitue l’Etat - Damiba, son MPSR, ses ministres...-, semblent plutôt enclins à reproduire des méthodes de gouvernances de la Nation qui ont conduit à des échecs ; le népotisme clientéliste ou se servir devient la règle ; et ici, aux moyens de biais détournés, on se sert, en servant les djihadistes et les fameux Comités locaux de dialogue pour la restauration de la paix, sortis du chapeau de son ministre Boli ; un ancien et fidèle courtier du Satrape Kouacou Compaoré.
    On aimerait que notre peuple ne subisse de telles politiques faites d’un mélange nocif de mensonges, d’incompétence et de fourberie maffieuse et de trahison qui le maintiennent dans des impasses de tous les dangers.
    Na an lara, an sara !

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 11:41, par TINTIN En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

    Aidez moi à comprendre:on nomme les jeunes officiers pour occuper des postes dans les bureaux climatisés et on rappelle les retraités pour aller faire le combat.Il y a de l’incoherence quelque part,surtout pour des gens qui sont venus pour faire la guerre et liberer le pays.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 14:30, par Sacksida En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

    De grace laissez le President du Faso Damiba et ses collaborateurs s’organiser pour essayer de resoudre les questions Nationales Cruciales et atteindre une situation securitaire acceptable afin d’organiser des elections generales ; car sans avoir un quelconque interets personnels, nous contributions au debats pour l’interet General du Peuple Burkinabe. Sachez que bien de choses me rapproche de Rock Marc Christian Kabore, mais les vrais amis appolitiques Lui disait la Verite mais il n’ecoutait pas sauf des situationistes interesses qui gravitaient autour de lui. Certains de notre generation des militants des annees de la Revolution Democratique et Populaire n’a pas la culture du larbinisme a cause des interets bassements materiels ou d’amasser des biens par tous les moyens. C’est seulement dommage pour la generation de militants actuels qui le plus souvent n’ont pas l’esprit que l’interet General des masses Populaires sur leurs interets personnels egoistes ; et la consequence directe conclut par ce mouvement du 24 janvier 2022. Cessez de penser que tout le Monde est dans l’activisme politique politicienne pour assouvir des interets personnels ; c’est pourquoi depuis longtemps nous autres avons decide de rester a l’ecart des Partis politiques ou des militants ideologique convaincus sont en deficits Chroniques. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 16:09, par Black En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

    Le peuple Burkinabé a besoins de ces officiers formés au front pour la cause de l’insécurité.VIVE LES FDS ET LES VDP QUI SONT AU FRONT POUR LA CAUSE DE NOTRE CHERE PATRIE,DIEU LE TOUT MISÉRICORDIEUX ET LE TRÈS MISÉRICORDIEUX VEILLE SUR VOUS ET PROTEGE VOS FAMILLE....INCHALLAH INCHALLAH INCHALLAH

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 16:39, par PIONG YANG En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

    Le meilleur fait d’arme de sa petite vie de privilégier : avoir participer à un coup d’état ignoble et vil. Et après il en est fier. Quelle armée ? Et moi de compter sur ces gens pour mon bonheur et celui de mes enfants ? Karicchaaa.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 17:24, par Deafnot En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

    Vraiment, depuis leur 1er mensonge de coup d’état sans effusion de sang, moi je n’ai jamais cru en ces messieurs. D’abord, ils n’avaient aucune stratégie en faisant le coup d’état, ensuite ils ne savent pas ce qu’ils veulent. Tous les officiers seront dans les administrations et qui sera sur le terrain pour lutter contre les terroristes ? Quand même ? Organiser les élections en 2023 et foutez-nous la paix !

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 19:19, par Ka En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

    ‘’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’A’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’Passakziri : Bien dit : En d’autres termes c’est le refus de l’alternance politique qui est la source de nos problèmes. Lorsqu’un individu ou un groupe individus monopolisent le pouvoir étatique au nom de ceci ou de cela, ce pouvoir finira toujours pour être éjecté par la force de son fauteuil. Et nous sommes là pour les avertir. OBAMA l’a souligné a l’UA, en affirmant : qu’il y’a une autre vie après la présidence, malheureusement ce discours a créé la grogne de nos dictateurs valets de la France.

    A présent avec le Burkina de Damiba, lorsqu’on a été au centre de la précédente prise de pouvoir avec des morts de civiles et que l’on prétend "aimer" ce pays et vouloir le restaurer, je pense qu’il y a un comportement plus digne à observer. Quand on a un mandats gratuits reçu par la violence et la ruse, si on a un sens d’éthique et qu’on prétend être sur les traces du sage pour restaurer le pays, la moindre des choses à faire, c’est de ne pas utiliser ce pouvoir dont la fragilité a été maintes fois démontrée, pour enfoncer le pays dans une nouvelle crise dont les conséquences sont loin d’être perceptibles.

    Il convient de regarder juste derrière le sort réservé au précédent pouvoir. Quand on est débout et qu’on lutte avec des personnes assises ou couchées, le seul qui prend le risque de tomber, c’est celui qui est débout. Car celui qui est couché ne peut tomber davantage. Le film ne fait que commencer, que sait-on de la fin ? Serait-elle aussi horrible que celle réservée aux milliers d’innocents, et pour qui ? Seul Dieu le sait. Les certitudes peuvent s’écrouler comme un château de carte, d’autant plus que le peuple Burkinabé commence a se réveiller et déjà la recherche d’un digne remplaçant. les arguments de jeune génération ne tiennent pas la route, dans la mesure où il est inconcevable de mettre en péril un pays pour des choix personnels qui ne reposent sur rien de consistant et non consensuel. Passakziri, continuons avec nos contributions d’internautes de talents et de bonne foi pour faire avancer le pays que nous aimons.

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril à 21:30, par Passakziri En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

    @ Ka,
    Nous n’avons pas d’autres choix que de continuer avec nos contributions qui je pene honnêtement ne visent qu’une chose, contribuer à changer positivement les choses sans considération des intérêts personnels. Oui , c’est ainsi parce que ceux qui sont à avec nous depuis plus d’une décenie s’ils ont le sens de l’observation pevent constater que le vieux Ka et moi même ne sommes pas toujours du même avis, et que même concernant le régime déchu, nous n’étions pas toujours du même avis, ce qui ne nous empêche pas de transcender malgré quelques écarts d’humeurs ces differences pour essayer d’être objectifs. Certains l’interprètent comme du partisanat pourl#un ou l’autre camp. Que Neni ! Il s’agit ici de défendre des principes , parce qu’ en privé je peux moi affirmer que j’ai plus eu à me frotter à des acteurs- fussent-ils indirects- du MPSR que du régime déchu. Humainement, les acteurs du MPSR que je connais même superficiellement et le président RMCK que je ne connais que par les récits sont tous des êtres bons, mais politiquement, nos positions divergent souvent.
    Bref ,ce qui nous anime est bien plus que les individus, donc nous ne saurons faire l’économie de la critique et de propositions , dans l’espoir de changer positivement les choses. Pas plus.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 21:49, par jan jan En réponse à : Burkina : Le capitaine Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo refait surface à la présidence du Faso

    Ah les républiques bannières, toujours dans la même dynamique, voilà les sources de notre sous-développement.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo
Burkina Faso : L’otage d’origine polonaise libéré et remis aux autorités de son pays d’origine
Compte rendu du Conseil des Ministres du mercredi 29 juin 2022
Incident à la base aérienne de Ouagadougou : Les populations invitées au respect des « zones militaires à accès limité »
Compte rendu du Conseil des Ministres du mercredi 22 juin 2022
Mine de Perkoa : Un septième corps sans vie retrouvé, les recherches se poursuivent
Compte rendu du Conseil des Ministres du mercredi 08 juin 2022
Conseil des ministres : Des discussions en cours sur la hausse des prix des denrées alimentaires, plusieurs fonctionnaires sanctionnés
Examens scolaires 2022 au Burkina : Le ministre de l’Éducation nationale salue les efforts des FDS « pour assurer une sécurisation maximale »
Compte rendu du Conseil des Ministres du mercredi 1er juin 2022
Burkina : Les directeurs généraux de la CNSS et la BADF sont relevés avec effet immédiat (Conseil des ministres)
Compte rendu du Conseil des Ministres du mercredi 25 mai 2022
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés