Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On ne peut penser à être acceptable aux yeux des autres avant de l’être pour nous-mêmes.» MALCOLM X

Assises nationales de la refondation au Mali : Une délégation chez le président du Faso

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • Communiqué de presse • mardi 4 janvier 2022 à 11h00min
Assises nationales de la refondation au Mali : Une délégation chez le président du Faso

Une délégation malienne conduite par le ministre en charge des affaires étrangères du Mali, Abdoulaye Diop, a été reçue en audience par le chef de l’État, Roch Kaboré, le lundi 3 janvier 2022 en fin d’après-midi.

A cette occasion, le rapport des assises nationales de la refondation du Mali comprenant une quarantaine de thématiques et plusieurs recommandations, a été présenté au président Kaboré.

Au titre des recommandations, les participants aux "assises nationales de la refondation du Mali" ont proposé de prolonger la période de transition de six mois à cinq ans, adopter une nouvelle Constitution, limiter le nombre de partis politiques ou encore développer de nouveaux partenariats militaires.

Lefaso.net
Sources : La direction de la communication de la présidence du Faso

Vos commentaires

  • Le 4 janvier à 12:41, par SOME En réponse à : Assises nationales de la refondation au Mali : Une délégation chez le président du Faso

    Oui bonne initiative afin de montrer que l’action du peuple malien n’est dirigée contre aucun peuple, ni aucun pays ; bien au contraire, c’est pour le vrai futur de l’afrique. Le burkina devrait prendre l’exemple du mali au lieu de servir de base de destabilisation de ce pays comme Roch s’est laissé imposé.
    cette transition doit durer le temps necessaire pour asseoir un vrai etat. Et il appartient aux seuls maliens de decider, que cela plaise ou non a qui ce soit.
    On a vu au avec la technique utilisée par ces politiciens pour vider la transition au burkina et travestir l’insurrection. La grande partie de nos problemes actuels au burkina provient de certte duree de vie ephemere de la transition. Et malgré cette durée de vie inoperante, la transition au burkina a reussi a faire du bon boulot. Et meme ce minimum n’a pas ete pris en compte apres. Notre gros probleme en afrique ce sont nos politiciens qui n’ont aucune fibre patriotique et vendent leurs pays et freres pour leurs interets personnels et egoistes.
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 12:50, par Yovis En réponse à : Assises nationales de la refondation au Mali : Une délégation chez le président du Faso

    Goita et ses militaires tournent le Mali en bourrique. Tout ce subterfuge consiste à faire réculer les échéances pour rester au pouvoir le plus longtemps possible.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 13:21, par boss En réponse à : Assises nationales de la refondation au Mali : Une délégation chez le président du Faso

    Force et courage à vous. Faites en sorte que quand vous laisserez le pays aux politiciens, qu’ils soient obligés de travailler pour le bien, l’épanouissement et le développement du Mali, et partant, de l’Afrique.
    Que Dieu vous protège et vous accompagne !

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 17:30, par Le Duc du Yatenga Nouveau En réponse à : Assises nationales de la refondation au Mali : Une délégation chez le président du Faso

    Vous êtes en avance sur la lutte contre l’impérialisme français, responsable multidimensionnel de l’arriération de nos pays. Qu’est-ce Rock va faire ou peut faire ? Lui qui ne semble pas se décider à dire merde à la France, pas seulement concernant la présence militaire ! L’impérialisme doit rentrer entièrement chez lui. Ensuite si la France veut coopérer ce sera sur de nouvelles bases non héritées de la colonisation. M. DIOP, retournez chez vous être à l’écoute du peuple Malien, réfléchissez avec le peuple Malien et décidez rien qu’avec le peuple Malien. A plusieurs reprises, le peuple Burkinabe à donnez l’occasion à son Chef d’Etat d’agir dans cette direction, mais hélas ! Le Duc aime présentement ce que le Mali a pris comme option, mais attention.Le bon conseil se prend auprès du peuple et pas ailleurs ! Vous avez franchi un pas mais beaucoup reste à faire contre toute forme d’impérialisme. Dans peu de temps le FASO risque de vous dépasser.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 18:28, par Fasovision En réponse à : Assises nationales de la refondation au Mali : Une délégation chez le président du Faso

    Et si le Mali, ce vaste territoire, mais surtout cet tout autre grand pays de grands hommes, de par son histoire, était en train de montrer la voie royale pour une renaissance africaine ? Une rupture d’avec un ordre éculé, dont les limites sont apparues à la face du monde, pour, enfin, retrouver les chemins de son destin, longtemps brouillés ?

    La démarche est symbolique pour laisser l’observateur avisé de marbre. Au lieu de se recroqueviller sur lui-même, se contentant de ruminer ses aspirations souverainistes au bord du fleuve Djoliba, ne voilà-t-il pas, avec élégance et sans réserve, se porter aux portes de ses frères de la région, pour leur partager sa vision de lui-même, sa vision du vrai monde civilisé ou démocratique et les sillons que son peuple a décidé de tracer pour sa réalisation ? Telle serait la quintessence des conclusions sanctionnant les assises nationales, initiées et conduites à terme par les autorités de la transition. Lesquelles autorités, faut-il le dire, n’ont pas manqué d’essuyer et d’encaisser dénigrements, remontrances, menaces de sanctions, ostentatoirement condescendantes, et que sais-je encore ?
    l’Afrique qui "renaît", il en est souvent question dans des tribunes ouvertes ou non connues. Si une démarche entre dans cette dynamique-là, c’est bien cette esquisse de choix au plan sociopolitique que suggèrent les Maliens, à travers les recommandations de leur récent forum national.

    Il reste à leur souhaiter d’y parvenir, avec honneur et dignité. Que ce pays voisin et frère retrouve l’unité de ses fils, l’intégrité de son territoire, pour construire ou reconstruire son développement et son progrès suivant les aspirations profondes de son peuple, c’est tout le vœu qu’on puisse lui formuler en cette nouvelle année.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 22:04, par Gohoga En réponse à : Assises nationales de la refondation au Mali : Une délégation chez le président du Faso

    Merci au peuple Malien pour de notre Président du Faso

    Répondre à ce message

  • Le 6 janvier à 12:01, par dokora En réponse à : Assises nationales de la refondation au Mali : Une délégation chez le président du Faso

    Belle analyse de Fasovision.
    Vivement que le peuple maliejn inspire les autres peuples africains.
    Que ceux qui pensent que le gouvernement malien est surréaliste regardent du côté de Kigali !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Mise en œuvre de la Transition : La République populaire de Chine réaffirme son soutien
Processus de Transition : Le Canada engagé à accompagner le Burkina Faso
G5 Sahel : « Le retrait du Mali marque la fin de l’organisation », Siaka Coulibaly
Coopération Burkina Faso-Royaume d’Arabie Saoudite : un Conseiller royal reçu par le Président du Faso
Santé : La coopération italienne offre des équipements sanitaires à l’hôpital Saint-Camille de Ouagadougou
Journée de l’Europe 2022 au Burkina : L’ambassadeur Wolfram Vetter assure que l’UE n’arrêtera pas sa coopération avec le pays des hommes intègres
Afrique de l’Ouest : La Conférence des évêques demande la fin de la culture de l’indifférence et de l’individualisme
Journée de l’Europe 2022 au Burkina : Un cross populaire pour célébrer l’amitié Europe-Burkina
Diplomatie et relations internationales : Dr Poussi Sawadogo nommé directeur général de l’INHEI
Processus de Transition : L’Allemagne prête à accompagner le Burkina Faso
Diplomatie : Vers un renforcement de la coopération entre le Burkina Faso et la Turquie
Diplomatie : L’Egypte engagé à intensifier la coopération avec le Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés