Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Si quelqu’un fait un saut dans le feu, il lui reste encore un autre saut à faire. » Proverbe burkinabè

Burkina/Etats-Unis : Naissance de l’association BurkinaBe In Action pour fédérer les investisseurs

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • jeudi 30 décembre 2021 à 22h01min
Burkina/Etats-Unis : Naissance de l’association BurkinaBe In Action pour fédérer les investisseurs

C’est à la faveur d’une cérémonie de lancement officielle à Ouagadougou le mercredi 29 décembre que l’Association BurkinaBe In Action (BBIA), qui se veut être une passerelle de coopération et de collaboration, a été rendue publique par sa fondatrice Alizèta Diallo.

D’après sa fondatrice, l’association BurkinaBe In Action (BBIA) est une passerelle sur laquelle les Burkinabè résidant aux Etats-Unis et ceux sur le territoire du Faso pourront faire des échanges commerciaux mais aussi nouer des partenariats. Cela sera possible grâce au réseautage en bilatéral, en interne et à l’international, précise-t-elle. Deux catégories de personnes se retrouvent au sein de l’association. Il y a les bénévoles qui sont la représentation de BBIA au Burkina Faso et les bénévoles qui sont les partenaires, pool d’experts et clients.

Présidium

L’association entend être active dans les secteurs du commerce, de l’import-export, de l’immobilier, de la santé, de l’éducation, de l’environnement, de la culture et bien d’autres. BBIA est une organisation non gouvernementale à but non lucratif plus tard, précise Alizèta Diallo. Elle vise, selon elle, à mettre en place des cadres de concertation et des partenariats sectoriels ; soutenir l’économie et le développement des Burkinabè et du Burkina Faso ; créer une synergie entre acteurs économiques, sociaux, éducatifs et culturels ; fédérer les Burkinabè et promouvoir la destination Burkina Faso pour des investissements.

Alizèta Diallo, Présidente fondatrice de BBIA

Tout en se disant honoré de cette marque de considération envers sa personne, le parrain, Roland Achille Sow, souhaite que l’assistance accompagne la noble initiative de ses filleuls afin que le brassage escompté puisse porter ses fruits car, « les activités de ce genre constituent un tremplin pour le développement à la base ». Il a salué l’ensemble de l’équipe pour son courage et son engagement.

Assistance

BurkinaBe In Action vise à promouvoir l’interaction via un réseautage. « Chacun à quelque chose à vendre, à offrir et aucune compétence n’est à négliger », rajoute Achille Sow. Il dit être disponible pour l’accompagner afin que les résultats soient au rendez-vous. « Avec vous, nous ferons notre cette maxime qui dit qu’à cœur vaillant, rien d’impossible. Les choses dures, ça nous plaît », assure-t-il. Avant de rappeler que la qualité des invités impose à l’association de réussir afin que le crédit confiance soit mérité. « Creusez, fouillez, bêchez, ne laissez nulle place où la main ne passe et repasse » est la citation par laquelle il mettra fin à son propos.

Achille Roland Sow, le parrain

Le président du conseil d’administration de la Maison de l’entreprise au Burkina, Oumarou Yugo, était le patron de la cérémonie. Douada Diallo, son représentant, a, au nom de M. Yugo, remercié les membres de l’association et l’assistance pour son accompagnement. Il va souhaiter à tout le monde de prêter main forte à BBIA pour atteindre ses objectifs et encourager les membres de l’association à rester dans cet engagement de départ. « Dans ce village planétaire où seuls les plus solides avancent et réussissent, je vous invite à toujours donner le meilleur de vous-mêmes et à entretenir ce positionnement que vous avez choisi, être proches de sa communauté » exhorte-t-il.

Daouda Diallo, Représentant du patron

Le directeur de la Chambre du commerce et de l’industrie, Issaka Kargougou, a dans un commentaire, suggéré aux membres de l’association de prendre une part active dans le Plan national de développement économique et social (PNDES II) du gouvernement du Burkina afin de se donner déjà une visibilité. Il rajoute que cela permettra d’activer le crédit confiance et de bénéficier davantage du regard des partenaires.

Inocent H. Alloukoutoui (Stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina/affaire pain : « C’est difficile dans ce pays avec ces histoires de monopole », dénonce un boulanger
"Guerre du pain" au Burkina : Les associations de boulangers annoncent la fermeture des boulangeries sur toute l’étendue du territoire national
Contrôle des prix du pain : Des boulangeries de Ouagadougou mises sous scellées
Prix des produits de grande consommation : Le Premier ministre rencontre demain la Chambre de commerce, le patronat et les boulangers
Hausse des prix au Burkina : La Ligue des consommateurs appelle le gouvernement à « siffler la fin de la récréation »
Hausse annoncée du prix du pain : Le ministère du Commerce exprime son désaccord
Burkina : Le gouvernement rejette l’augmentation du prix du pain et annonce des contrôles
Burkina : Le prix de la baguette de pain passe de 150 à 200 FCFA
Burkina : Coca Cola et Coca Cola Bottling Company pour le rayonnement des entrepreneurs locaux
Commerce ambulant à Ouagadougou : Une activité de survie qui occupe de nombreux jeunes
Seydou Diakité : Faire briller le Burkina le Burkina dans le monde
Arouna Nikiema : Discrét et visionnaire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés