Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On ne peut penser à être acceptable aux yeux des autres avant de l’être pour nous-mêmes.» MALCOLM X

Mouvement « C’est le moment » : Un ex-militant dénonce « une exploitation abusive de son image » par Lefaso.net

Accueil > Actualités > Politique • Lefaso.net • mercredi 1er décembre 2021 à 17h40min
Mouvement « C’est le moment » : Un ex-militant dénonce « une exploitation abusive de son image » par Lefaso.net

Le 23 novembre 2021, la rédaction de votre journal Lefaso.net publiait une brève titrée « Politique au Burkina : Le mouvement "C’est le moment" quitte le navire présidentiel ». Pour illustrer le texte, l’équipe a utilisé une image de la conférence de presse du mouvement animée le 9 août 2018 sur le nouveau code électoral. Au présidium se trouvaient l’un des leaders du mouvement, Moumouni Pograwa (au milieu). À sa droite se trouvait le sieur Ben Gaston Sawadogo.

Dans un droit de réponse adressé au journal, mardi 30 novembre, le nommé Ben Gaston Sawadogo dénonce « une exploitation abusive » de son image, car il dit avoir quitté ledit mouvement depuis le 20 juillet 2020. « Chacun assume ses positions et moi je reste un soutien au président Kaboré, je l’assume également en raison d’avoir battu campagne pour lui en novembre 2020. Et estimant que face à la situation qui prévaut, il est important de faire corps avec lui et avec les FDS pour vaincre l’ennemi commun », a-t-il écrit dans son droit de réponse, dont nous vous proposons l’intégralité.

Monsieur le DP, Il m’a été donné de constater avec sidération une publication d’un article intitulé « Politique au Burkina : le mouvement " c’est le moment" quitte le navire présidentiel » dans votre site d’information en ligne Lefaso.net où il est fait usage malencontreux et abusif d’une ancienne image dans laquelle je figurais. (À l’extrême gauche de l’image ci-dessous).

Je désapprouve cela eu égard à ma démission dudit mouvement depuis le 20 juillet 2020, laquelle démission a été rendue publique par voie de presse.

En effet, pour un mouvement dont je ne suis plus partie prenante, ses activités et prises de position doivent être illustrées par des images d’actualité ou tout au moins l’image de celui qui pilote ses initiatives.

Cette utilisation abusive et anachronique vient nuire à mon image et a fortiori porte à confusion sur mes engagements de tout ordre. D’autant que l’actualité politique marquée par la situation sécuritaire a engendré des prises de positions divergentes au niveau des acteurs politiques. Chacun assume ses positions et moi je reste un soutien au Président KABORE, je l’assume également en raison d’avoir battu campagne pour lui en novembre 2020. Et estimant que face à la situation qui prévaut, il est important de faire corps avec lui et avec les FDS pour vaincre l’ennemi commun.

De ce fait, voudrais-je élever une vive protestation contre ce manquement à la vérité historique et je demanderais qu’elle soit restaurée aux yeux de tous les lecteurs et utilisateurs de ce site d’information.

Je vous saurai gré de faire droit à cette requête afin que mon image ne soit écornée !

Ben Gaston SAWADOGO

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : L’Assemblée législative de transition "cuisine" le gouvernement sur la sécurisation des régions
Burkina : « On doit tous revoir nos attitudes des temps de paix pour adopter une attitude de temps de guerre », propose Dissan Boureima Gnoumou du PPS
Gestion de la crise sécuritaire : L’ex-président Roch Kaboré n’a pas répondu à une lettre de Mélégué Traoré
Burkina : « Ce sont des fantassins qui sont aujourd’hui au pouvoir, s’ils ne réussissent pas, qui va réussir ? », s’interroge Eddie Komboïgo
Burkina/Situation sécuritaire : « Notre constat est celui de tous les Burkinabè » (Zéphirin Diabré)
Burkina/Politique : « Le CDP reste et demeure le seul et unique parti fort de ce pays », clame Eddie Komboïgo
Dialogue politique au Burkina : « En politique on ne gagne jamais le combat seul, il faut mutualiser les forces », Zéphirin Diabré lors d’une visite de courtoisie à l’AGIR
Burkina-UPC-NTD : « Il est question de voir la contribution que nous pouvons apporter pour sauver le pays » (Vincent Dabilgou)
Alliance “Ensemble pour le Faso” : « Notre objectif, c’est de proposer un nouveau projet politique alternatif », lance Me Guy Hervé Kam
Terrorisme au Burkina : « On ne peut pas négocier en état de faiblesse », prévient Ahmed Aziz Diallo
Alliance “Ensemble pour le Faso” : « Notre objectif c’est de proposer un nouveau projet politique alternatif », lance Me Guy Hervé Kam
Transition au Burkina Faso : De la nécessité de recadrage et de recentrage
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés