Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La grandeur de l’homme est dans sa décision d’être plus fort que sa condition.» Florian Monkam

Burkina : Le ministère en charge de la femme inaugure des infrastructures pour des enfants en situation difficile

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 30 novembre 2021 à 12h30min
Burkina : Le ministère en charge de la femme inaugure des infrastructures pour des enfants en situation difficile

Le ministère de la Femme, de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire du Burkina, en collaboration avec la coopération allemande, a procédé à l’inauguration d’infrastructures réalisées par le fonds enfants et jeunes au sein des centres d’éducation et de formation professionnelle de Ouagadougou et de Gampela le lundi 29 novembre 2021.

Le gouvernement burkinabè, dans le souci de réaffirmer sa volonté de prendre en compte les groupes les plus défavorisés et marginalisés dans le cadre de la lutte contre la pauvreté, a entrepris, à travers le département en charge de la femme, de la solidarité nationale et de l’action humanitaire, des actions ciblées. Une opération a été engagée dans ce sens pour apporter une réponse au phénomène des enfants et jeunes en situation de rue, et ce conformément à la visée du Plan national de développement économique et social (PNDS I) qui était de réduire de 50% le nombre et de jeunes en situation de rue.

« Nous sommes heureux de voir ces enfants bien. Les infrastructures ne font que réconforter notre position de dire que la protection des enfants doit rester une préoccupation commune à tous. Ces infrastructures qui nous sont offertes aujourd’hui par la République d’Allemagne sont vraiment une bouffée d’oxygène pour ces enfants », a confié la ministre en charge de l’action humanitaire, Laurence Marchal Ilboudo.

« Ces enfants sont aussi mes enfants et je serai toujours là pour eux telle une mère », Laurence Marchal Ilboudo

« Nous avons besoin d’un espace pour mieux encadrer ces enfants. L’espace qui nous accueille aujourd’hui stabilise les enfants. Quand ils sont dans la rue, ils sont perturbés et, du coup, nous avons besoin de les stabiliser avant de les remettre soit à leurs familles, soit les encadrer pour une formation professionnelle ou encore vers la scolarisation ou la rescolarisation. Donc aujourd’hui, vous voyez que ce sont des conditions qui vont permettre aux enfants d’être ouverts à notre accompagnement. Cet accompagnement, il faut le signaler, se fait sur la base du volontariat. On n’oblige aucun enfant à entrer dans le programme. C’est un programme de négociation, il est important de négocier avec les enfants difficiles et après négociation nous les pennons en charge », a conclu Laurence Marchal Ilboudo.

Une démonstration de ballet donnée par les enfants du centre

Elle a traduit ses sincères remerciements à la coopération allemande pour leur soutien important.

Pour l’ambassadeur d’Allemagne au Burkina, Andreas Michael Pfaffernoschke, l’Allemagne s’engage partout dans le monde pour les droits humains. Et les droits des enfants font, selon lui, partie intégrante et très importante de cet engagement.

L’ambassadeur d’Allemagne au Burkina, Andreas Michael Pfaffernoschke

« Ce que vous voyez aujourd’hui témoigne du fait que les droits des enfants ne sont pas des choses abstraites ou intellectuelles mais des choses très concrètes car ce que nous avons réalisé ici avec l’appui du Fonds des enfants et jeunes c’est une chose concrète en ce sens que respecter les droits des enfants, c’est leur donner un toit, de la nourriture, de l’éducation, et tout cela se fait ici avec l’appui de la République d’Allemagne », a-t-il laissé entendre.

L’ensemble de ces réalisations a couté un peu plus de 248 millions de francs CFA

Patricia Coulibaly (Stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Grippe aviaire au Burkina : « Si l’on n’arrive pas à contrôler cette maladie, c’est un véritable drame qui s’apprête à frapper les éleveurs », Anatole Zabre
Coup d’Etat au Burkina Faso : La suspension des cours dans les établissements scolaires prolongée jusqu’au 29 janvier 2022
Thèse de doctorat unique en sciences de la population : Pengdewendé Maurice Sawadogo interpelle le public sur le problème de la malnutrition chronique
Conversion de Saint Paul : Le petit séminaire de Tionkuy célèbre son saint patron
Archidiocèse de Ouagadougou : Dédicace du sanctuaire marial notre Dame des pauvres de Saponé
Coton et textile : En mode hybride, la 3e édition du SICOT va réunir plus d’un millier de participants
Protection civile au Burkina : La France offre du matériel aux sapeurs-pompiers
Rentrée des médias diocésains au Burkina : « Rechercher l’unité et la cohésion dans votre communication », Monseigneur Justin Kientega
Burkina Faso : Un couvre feu décrété, les établissements scolaires fermés pour 48 heures
Burkina/Ouagadougou : Le siège de campagne du parti au pouvoir (MPP) vandalisé
Burkina/Ouagadougou : Réunis près de l’échangeur de l’Ouest, des manifestants expriment leur soutien à l’armée
Burkina : Le ministre de la Défense invite l’armée à rester républicaine
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés