Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne priez pas pour une vie facile, priez pour avoir la force d’endurer la difficulté.» Bruce Lee, Acteur, Artiste, Cinéaste, Pratiquant d’art martial, Sportif (1940 - 1973)

Burkina Faso : Fatimata Sanou/Touré nommée médiateur du Faso

Accueil > Actualités > Politique • Lefaso.net • mardi 30 novembre 2021 à 10h19min
Burkina Faso : Fatimata Sanou/Touré nommée médiateur du Faso

Dans ce décret pris depuis le 26 novembre 2021 et rendu public ce 29, le Président du Faso a nommé la masgistrate Fatimata Sanou/Touré au poste de médiateur du Faso. Elle remplace à ce poste Saran Sérémé qui a rendu sa demission le 29 septembre 2021, après quatre ans passés à la tête de l’institution.

La magistrate Fatimata Sanou/Touré était prédécemment présidente de chambre à la Cour d’appel de Ouagadougou et présidente de l’association des femmes juristes du Burkina Faso.

Elle est aussi connue pour sa sensibité et son engagement sur les droits de la femme au Burkina Faso.

Son rêve a toujours été d’ avoir un monde où les droits des femmes seront pris en compte et respectés.

Lefaso.net

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 29 novembre 2021 à 20:51, par RV En réponse à : Burkina Faso : Fatimata Sanou/Touré nommée médiateur du Faso

    Félicitations madame Sanou ! Femme compétence avec des qualités humaines. Très bon choix du PF. Bon mandat en ces temps difficiles pour le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre 2021 à 21:01, par Substance Grise En réponse à : Burkina Faso : Fatimata Sanou/Touré nommée médiateur du Faso

    Soyez la bienvenue Madame
    Mais restez naturelle dans votre coiffure pour valoriser la femme burkinabè
    ces coiffures rouge jaune verte bleue n’ajoute rien comme beauté
    Bonne chance

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre 2021 à 21:01, par Vérité En réponse à : Burkina Faso : Fatimata Sanou/Touré nommée médiateur du Faso

    A quoi ça sert ce poste. Franchement inutile. Mieux vaut supprimer simplement cette institution. Le ministère de l’action sociale et de la solidarité suffit amplement. Il faut restreindre les choses et chercher concrètement à se pencher sur l’essentiel. Ce poste apporte en rien à la sécurité encore moins à l’économie.....

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre 2021 à 21:08, par ZORRO En réponse à : Burkina Faso : Fatimata Sanou/Touré nommée médiateur du Faso

    Et moi qui pensais qu’on allait supprimer cette institution une bonne fois pour toute !

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre 2021 à 21:24, par KingBaabu En réponse à : Burkina Faso : Fatimata Sanou/Touré nommée médiateur du Faso

    Félicitations. Mais j’espère que vous aurez une coiffure plus... politiquement correcte en exerçant vos nobles fonctions. En tout cas courage.

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre 2021 à 05:48, par HUG En réponse à : Burkina Faso : Fatimata Sanou/Touré nommée médiateur du Faso

    C est toujours la recompense des amis qui continuent.Moi je pensais qu on allait profiter de la situation pour supprimer ce machin unitile mais hélas.Allons seullement.

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre 2021 à 09:20, par kdieudo En réponse à : Burkina Faso : Fatimata Sanou/Touré nommée médiateur du Faso

    Vraiment, le Président n’a pas encore compris son peuple. On attendait un décret pour dissoudre cette institution et redéployer le personnel aux différents ministères. Pas simple. Donc c’est la compréhension du président comme cela.
    Néanmoins, félicitations à la dame. Courage à elle.

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre 2021 à 09:42, par Passakziri En réponse à : Burkina Faso : Fatimata Sanou/Touré nommée médiateur du Faso

    Monsieur le président,
    Vous avez annoncé des mésures, nous les attendons, mais de grâce accelez les choses, sinon vous serez surpris par la prochaine tempête, et personne ne saura vous sauver la tête.
    Si les deux derniéres nominations entrent dans ce cadre, ce serait trés decevant, parce que d’une part, je considère le Mediateur du Faso comme une institution dont on pourrait vraiment faire l’économie de son existence, tout comme le CES ou vous avez nommé un retraité comme recompense. Il faut le dire clairement. La Nomination d’un inspecteur général des armée ne changera non plus rien à la corruption et aux dysfonctionements , puisque ce n’est pas que les pronlèmes sont inconnus . Les dossiers sont empillés depuis belle lurette . Mais tant qu’ils dormiront dans les tirroirs, nous tourneront en rond.
    Donc Mr le président, nous attendons toujours, et avec impatience ; Chaque jour qui passe ajoute à notre exacerbation.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre 2021 à 11:07, par diaspo En réponse à : Burkina Faso : Fatimata Sanou/Touré nommée médiateur du Faso

    Si le président nous avait vraiment compris il aurait supprimé cette institution inutile. L’argent économisé pourrait nourrir nos soldats au front.

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre 2021 à 12:57, par Tarnagda En réponse à : Burkina Faso : Fatimata Sanou/Touré nommée médiateur du Faso

    Ahhh !!! La jalousie des burkinabé les rend tellement aveugles et pitoyablement incohérents. Alors que les gens disent qu’il faut trouver une solution pour la réconciliation, on nomme une femme à la seule institution qui travaille à faire ce travail administrativement et des gens sortent leur baratins à 1 franc disant "On devrait supprimer cette institution". Parce que ce n’est pas leur papa qui a été nommé sinon il auraient envoyé un autre message. Et on dit que Madame devrait garder ses cheveux au naturel. Pour faire sa coiffure, elle a pris sa liberté. Pourquoi vous ne marchez pas nus si c’est le naturel vous voulez. Demain on viendra nous dire qu’elle doit porter un voile. ARRÊTEZ vos élans de rien et cherchez à vous améliorer.

    Répondre à ce message

    • Le 9 décembre 2021 à 11:46, par jan jan En réponse à : Burkina Faso : Fatimata Sanou/Touré nommée médiateur du Faso

      @Tarnagda, je suis tout à fait d’accord avec vous. Ceux qui critiquent les apparats de la nouvelle élue, cherche la petite bête où il y en a pas. Je trouve que sa coiffure lui sied à merveille et lui donne une touche de modernité. Ce sont des remarques négatives pareilles qui font que certaines femmes une fois mariées ; se transforment en un gueux, look qui finis par ruiner le mariage pour lequel elle se sont transformées ainsi.

      Répondre à ce message

  • Le 30 novembre 2021 à 13:13, par Papa En réponse à : Burkina Faso : Fatimata Sanou/Touré nommée médiateur du Faso

    Franchement je ne comprends pas l’entêtement du president ROCH avec son machin de médiateur. A qoi sert ou rapporte ce machin si ce n’est une institution inutile et budgetivore de plus.Il m’a l’air que ROCH n’a rien compris jusqu’à -là, continuez à vous partager les postes pour bouffer tandis que d’autres regardent.

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre 2021 à 17:42, par Vive De Gaule En réponse à : Burkina Faso : Fatimata Sanou/Touré nommée médiateur du Faso

    Machin par ci machin par là
    Depuis que le General De Gaule a en 1960 qualifié l’ONU de "machin"
    tout le monde machin par ci machin par là sans même comprendre le contexte dans lequel machin a été prononcé.
    L’institution Médiateur du Faso n’est pas un machin. Il faut vous cultiver au minimum et c’est triste

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre 2021 à 21:00, par Sacksida En réponse à : Burkina Faso : Fatimata Sanou/Touré nommée médiateur du Faso

    Cette fois, c’etait l’occation de supprimer le Mediateur du Faso et le Haut Conseil du Dialogue Social qui sont des institutions inutiles et Bugetivore car elles ne regle aucun probleme de la societe Burkinabe. Par contre, il faut creer des Tribunaux Populaires du Faso pour connaitre des dossiers criminels et economiques qui moisissent dans les tiroirs de la Justice Neocoloniale depuis au moins trois decennies. Cessons de singer l’occident car la Justice n’est jamais universelle ; et elle sert toujours une cause celle bien sur des interets fondamentaux du Peuple Burkinabe ou ceux des puissance d’argents ou des oppresseurs du Peuple Burkinabe. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 1er décembre 2021 à 03:18, par Swartskoff En réponse à : Burkina Faso : Fatimata Sanou/Touré nommée médiateur du Faso

    @Tarnagda, @ Un Burkinabè, je ne suis pas devin mais suis persuadé que
    les allusions à la coiffure ne sont pas tenues à l’endroit du Médiateur entrant. Sa coupe, même teintée, demeure sobre, non extravagante. Qui cherche trouve et tu as trouvé certainement

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Le président Damiba s’oppose à un quelconque dédommagement des victimes de l’insurrection et celles de Yirgou
Mise en œuvre de la Transition : Paul-Henri Sandaogo DAMIBA échange avec les forces vives des Hauts-Bassins
Politique de partenariat sécuritaire au Burkina : « Le pays est libre de nouer des partenariats avec ceux qui peuvent l’aider à se développer », clame le président Damiba
CDP : Le récépissé « qui bloque » la visite de Zéphirin Diabré ?
Bobo-Dioulasso : Le président du Faso, Paul-Henri Damiba, à l’écoute des forces vives des Hauts-Bassins
Rémunération des ministres au Burkina : Quand la mauvaise foi, la crise de confiance et l’égocentrisme s’en mêlent !
Immersion au sein des forces de défense et de sécurité : Une délégation gouvernementale à l’Etat-major général des armées
Bobo-Dioulasso : Le président du Faso, Paul-Henri Damiba, en visite de travail
Libération de Roch Kaboré : Le MPP ne lâche pas le morceau
Burkina/Politique : « Nous ne sommes pas insensibles à ce qu’on entend dans l’opinion, que ce soit fondé ou pas », a confié Zéphirin Diabré au sortir d’une visite au MPP
Burkina : L’Assemblée législative de transition "cuisine" le gouvernement sur la sécurisation des régions
Burkina : « On doit tous revoir nos attitudes des temps de paix pour adopter une attitude de temps de guerre », propose Dissan Boureima Gnoumou du PPS
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés