Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

Burkina/CDP : Une conférence de presse des jeunes dans un "spectacle désolant"

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • jeudi 23 septembre 2021 à 22h50min
Burkina/CDP :  Une conférence de presse des jeunes dans un

C’est à une bagarre entre groupes, que se tient en ce moment, jeudi 23 septembre 2021 au siège national du parti, une conférence de presse des jeunes du CDP (Congrès pour la démocratie et le progrès) sur la situation nationale.

Alors que la conférence venait de démarrer, la déclaration liminaire est interrompue par un groupe de jeunes militants qui, visiblement, ne partagent pas la déclaration liminaire qui était en train d’être livrée aux journalistes.

Selon les explications, les conférenciers se sont retrouvés avec deux déclarations. C’est ainsi qu’un des groupes s’est interposé à la lecture de la déclaration qu’il ne partageait pas. S’en est suivie une bagarre de groupes. Il a fallu l’intervention des éléments de la police, qui étaient positionnés à l’entrée et dans la cour du siège national, pour limiter les dégâts. La conférence se poursuit en ce moment (16h45) avec un des groupes. Elle porte sur la situation nationale, notamment l’actualité sécuritaire, la réconciliation nationale, etc.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 23 septembre à 18:27, par Le Vigilent En réponse à : Burkina/CDP : Une conférence de presse des jeunes dans un "spectacle désolant"

    Messieurs de la jeunesse du CDP, c’eswt ainsi que vous voulez gerer les affaires d’etat a la place des anciens que vous voulez pousser al a sortie ? Vous donnez raison a ceux qui disent ne pas avoir confiance aux jeunes d’aujourd’hui.
    Dieu sauve le Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre à 19:04, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Burkina/CDP : Une conférence de presse des jeunes dans un "spectacle désolant"

    Hum... La publication "à chaud" a aussi ses inconvénients : Votre "chapeau" est illisible...

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre à 19:05, par Le citoyen En réponse à : Burkina/CDP : Une conférence de presse des jeunes dans un "spectacle désolant"

    De la part d’un parti comme le CDP dont le Président se plaît à constater que les cadavres s’empilent et quw la famine est à l’horizon, ce n’est pas étonnant ! Je suppose que parmi les deux groupes il y ait au moins un qui n’a pas la même vision que le Président du CDP sinon, ce Parti est condamné à disparaître du paysage politique et dans peu de temps ! Jeunes du Burkina, ressaississez-vous pendant qu’il est temps !

    Répondre à ce message

    • Le 23 septembre à 20:53, par Dedegueba Sanon En réponse à : Burkina/CDP : Une conférence de presse des jeunes dans un "spectacle désolant"

      Moi, je vais être *méchant"avec Eddie, en lui disant qu’avoir l’argent ne suffit pas à être un politicien habile. Il fait trop d’erreurs et croit que faire la politique c’est être à la une des journaux tout le temps, ou être systematiquement entrain de montrer les insuffisances de l’adversaire. Moins il parlera ou peu il parlera moins il fera des erreurs, et ses rares paroles vaudront de l’or. Mais lui se croit obligé de toujours faire des déclarations. Il est un bon comptable, mais pas un génie politique, il devrait avoir l’humilité de reconnaître cela.
      Personnellement, je suis persuadé qu’on lui a saboté cette conférence de presse, et en en nain politique, il n’a pas su se prémunir de cela. Où sont les Achille Tapsoba et autres idéologues du CDP ?

      Répondre à ce message

  • Le 24 septembre à 07:08, par LeBoulimik En réponse à : Burkina/CDP : Une conférence de presse des jeunes dans un "spectacle désolant"

    Des jeunes mangeurs d’ un parti sans ideal. Pas etonnant. La caque sent toujours le hareng. N’ oublions pas que ce parti pilleur et tueur est la reincarnation du parti de Mange et tais- toi. Sauf qu’ actuellement, c’ est un autre parti qui mange. Or, la ou les chevaux n’ ont pas a brouter, ils se bottent les cotes. La politique au Burkina est lamentable. Vis- a- vis, on y entre pour manger. Sans honte ! Regardez les anciens dignitaires qui rejoignent le MPP avec armes et bagages ! Normal quand on a un parti de ventrus qui se disent jeunes. Un jeune mais ventru ? Tu n’ es qu’ un mangeur qui aura toujours faim.

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre à 08:19, par ROMAIN En réponse à : Burkina/CDP : Une conférence de presse des jeunes dans un "spectacle désolant"

    BONJOUR..DEPLORABLE COMME EXEMPLE POUR LA JEUNESSE DE NOTRE PAYS..
    POLITIQUE SOMNAMBULESQUE ET EFFETS INDESIRABLES PROCHE..

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre à 10:34, par Sage En réponse à : Burkina/CDP : Une conférence de presse des jeunes dans un "spectacle désolant"

    D’abord, jeune, c’est à partir de quel âge même ? je vois des gens qui se mettent dans le groupe jeune alors que, passés au carbone 14, laisserait croire qu’ils ont vécu beaucoup d’hivernages
    Quand j’ai 20 ans je me dis jeune ; et quand quelqu’un en a 35 ans et se dit, il y a question à se poser. J’ai 30 ans et quelqu’un de 40 ou 45 s’y met, hummm !
    Ou est ce juste quelque chose de relatif ? Je suis jeune ou vieux par rapport à quelqu’un d’autre ?

    Quant à EDDY, il doit comprendre que plus tu parles, plus ta parole devient sans valeur, et à la longue on ne t’écoute plus ; les gens sont lassés. Quand tu n’as jamais trouvé de positif chez quelqu’un et trouves que tout ce que la personne fait est mauvais, les gens ne te prennent plus au sérieux et t’écoutent plus, sachant à l’avance le sens général de ce que tu vas dire.

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre à 18:57, par Edith Gombo Yibeogo En réponse à : Burkina/CDP : Une conférence de presse des jeunes dans un "spectacle désolant"

    Edith est un plaisantin. Ce qui m’ etait en ce garcon sans la moindre humilite, c’ est parce qu’ il n’ a meme pas honte de se pavaner avec ses milliards mal acquis. Lui- la, bon comptable ? A ou ca ?Djendjere m’ a sauve, ouais.Il est plein aux as mais je ne l’ envie meme pas. Je vais l’ envier ko il a fait quoi pour avoir ses sous, la ?
    Ceux qui ont travaille fort fort comme les Woggnande, les Kanazoe, les Sogli, les Balima, la, quand tu les voit, est-ce qu’ ils se gonflent comme ca ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre à 19:13, par jeunedame seret En réponse à : Burkina/CDP : Une conférence de presse des jeunes dans un "spectacle désolant"

    Quand on est jeune au micro et vieux au cerveau, on finit toujours par mélanger tous les sens sans récupération. Pitié au mot jeune dans sa définition Larousse.

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre à 23:27, par HUG En réponse à : Burkina/CDP : Une conférence de presse des jeunes dans un "spectacle désolant"

    La politique du ventre quan tu nous tient.Mpp et cdp sont les ccaimans dune meme marre.27 ANS PLUS O6 ans egal 35 ans.Avec quel bIlan ?Allons seulement

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre à 00:35, par Nabiiga En réponse à : Burkina/CDP : Une conférence de presse des jeunes dans un "spectacle désolant"

    Burkina/CDP : Une conférence de presse des jeunes CDP dans un "spectacle désolant"

    N’gaw !

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 09:15, par Ka En réponse à : Burkina/CDP : Une conférence de presse des jeunes dans un "spectacle désolant"

    Mes enfants du CDP : Soutenir un parti politique, ce n’est pas soutenir un individu, mais soutenir ses bonnes actions qui vont au peuple et le développement du pays. Surtout, exister véritablement comme être humain, c’est vivre pour son idéal et se dévouer à cet idéal et non compter sur personne. Voilà ce que nous apprennent la vie et la mort.
    Ici, je vous conseille de compter sur vous-même et soutenir les bonnes actions qui vont au peuple et le développement du pays de votre parti, et non milité pour un individu comme votre mentor qui porte fièrement son titre de criminel en puissance, dont l’histoire retient qu’un diviseur né pour le pouvoir sa véritable identité.
    Mais à chaque fois que vous voulez le blanchir et qu’il le tronquera contre un autre titre, le peuple sera là comme le 31 Octobre 2014 pour le rappeler qu’il doit passer par la justice avant d’être blanchi.
    Les faux modèles sont devenus trop nombreux dans notre pays ! Et vous aviez bien fait de le signaler ’’’’’Il y a des militants qui sont CDP dans la journée et MPP la nuit, et aucun responsable du CDP ne lutte pour son retour.’’’’’ Jeune du CDP, n’a –tu pas honte de salir un parti créer pour des défis et non pour un individu ? Je comprends pourquoi votre conférence de presse n’était pas compréhensible, pleins de confusions et de contradictions.

    Quand on se veut une jeunesse responsable comme nous l’étions à la création de ce CDP de défis qui n’appartenait à personnes que des membres et un représentant nommé Blaise Compaoré, on se garde de faire des conférences alimentaires comme celle-là, surtout quand on connaît la couleur de cet argent rouge de sang : Et on voit que les responsables de la jeunesse du CDP ne sont que marmitons sans cervelle. Alors faites attention pour qu’on ne mette pas votre parti sur le marché de l’occasion, oubliez les politiques qui vous instrumentalisent avec les miettes : Car, ils vous guettent, ils vous piègent, et vous mentent à gogo...Et chacun y va de sa tromperie... Et chacun y va de ses mensonges sur tout, sur rien, sur l’endroit où il se trouve, sur ce qu’il fait de sa journée.. Et chacun cherche à exploiter l’autre uniquement que pour le pouvoir.

    Ressaisisse –vous et prenez vos responsabilités pour la relève : Car, dans notre marigot politique, tous nos politiques de l’air début indépendance disons tous nos anciens présidents a part Thomas Sankara et celui de nos jours qui a donné sa parole de respecter l’article 37, tous les autres, ont usé d’intrigues et de coups-bas pour écarter son adversaire le plus dangereux a l’accession au fauteuil présidentiel, et ont fait leurs compétences et incompétence devant le peuple, et la place est pour vous la jeunesse, l’avenir de notre pays.
    Jeunesse du CDP, ne remuez la plaie avec un couteau, dites a votre mentor de répondre à la justice, Notre pays en a besoin, pour l’apaisement des cœurs et pour une paix durable si la justice a été dite pour tout le monde. Sans paix point de développement. Il faut que tous soyons résolument inscrit pour la paix. Tant qu’il n’y aura pas de vraie justice dans ce pays, il serait inutile de continuer à tricher car l’histoire va bégayer !

    Conclusion : Encore une fois jeunesse du CDP, et toute la jeunesse Burkinabé, soyez vous-même et assumez vos responsabilités pour une alternance saine au Burkina. Ne vous laissez pas instrumentaliser par les politiciens ventriloques, et nous mentent tout le temps ! Ka, farouche partisan de l’alternance politique du Burkina avec sa jeunesse.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Congrès pour la démocratie et le Progrès : Six mois de suspension pour trois membres du bureau exécutif national
Commune de Banfora/CDP : Plus de 150 militants rendent leur démission, la gestion du parti décriée
Procès Sankara et compagnons : La jeunesse sankariste unie invite les "patriotes sincères" à s’y rendre en "Faso danfani" ou en blanc
Abdoul Karim Sango, président du PAREN : « Un pays, on le développe avec des idées »
Burkina/Élections municipales 2022 : Les acteurs au processus se concertent
Forces armées nationales burkinabè : Qui sont les nouveaux chefs ?
Burkina/politique : Alassane Bala Sakandé a officiellement pris service à la tête du MPP
Engagement politique des jeunes au Burkina : Les compétences des jeunes renforcées à Kaya
Burkina-Procès Sankara : Le Comité international appelle à la mobilisation populaire, Mariam Sankara attendue
Politique : Le Groupe parlementaire MPP tient ses premières journées parlementaires 2021 à Banfora
Burkina : C’est parti pour le "mois de justice et d’hommage pour Thomas Sankara et ses compagnons"
Bobo-Dioulasso : Etat et secteur privé échangent sur les défis et les opportunités que la ZLECAF offre au Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés