Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

Burkina/sécurité : Le parti au pouvoir exhorte à éviter les invectives et prône la mobilisation générale

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • mardi 21 septembre 2021 à 07h30min
Burkina/sécurité : Le parti au pouvoir exhorte à éviter les invectives et prône la mobilisation générale

A quatre jours de son deuxième Congrès extraordinaire (24 au 26 septembre), la direction politique du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) anime, ce lundi 20 septembre 2021 à Ouagadougou, une conférence de presse autour de cette instance et, corrélativement, sur des questions liées à l’actualité nationale.

Sur ce dernier volet, la situation nationale, le président du parti, Simon Compaoré, s’est attardé également sur la préoccupation sécuritaire en félicitant les forces combattantes sur le terrain et en louant les efforts déployés par le gouvernement.

"La question sécuritaire ne sera pas esquivée au congrès. Nous allons faire une intervention forte pour montrer qu’en tant que parti au pouvoir, nous sommes conscients... C’est pourquoi, nous sommes derrière le président du Faso, Roch Kaboré, et le Premier ministre, Christophe Dabiré", a dévoilé Simon Compaoré.

Se référant à l’analyse du Chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso sur la question sécuritaire, sortie à travers laquelle, il décèle des "menaces et ultimatums à peine voilés", Simon Compaoré estime que l’heure n’est pas aux invectives (paroles violentes contre quelqu’un ou quelque chose).

De l’avis de la direction politique nationale sortante (le congrès verra le renouvellement de l’organe dirigeant), il faut plutôt une mobilisation générale des Burkinabè pour faire face à l’insécurité.

Le principal intervenant à la conférence, Simon Compaoré exhorte à ne pas attendre des appuis venant de l’extérieur, il faut compter sur sa propre force. "Même ceux qui font les invectives doivent savoir que le Burkina Faso est un bien commun, ce n’est pas pour le MPP, ce n’est pas pour la majorité. (...). Nous avons affaire à une guerre qui n’est pas conventionnelle ; vous avez beau faire des écoles de guerre, avoir du matériel, il faut toujours continuer à s’adapter", soutient-il en substance.

O.L
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 20 septembre à 11:33, par TANGA En réponse à : Burkina/sécurité : Le parti au pouvoir exhorte à éviter les invectives et prône la mobilisation générale

    Mes chers, on nous a imposé une guerre.
    Pour faire la guerre, on besoin de moyens.
    Simon, toi qui est fils de pasteur et qui ’’connait’’ aussi Dieu, tu peux jurer qu’à toi seul tu ne peux pas doter des groupes de FDS en lunettes de vision nocturne ? En drones de quatre sous ?
    Moi je suis un quelqu’un de la rue qui écoute les ont dit et il parait que au temps du CDP, tu avais fête ton ou tes milliards. Si c’est vrai, essais de faire quelque chose pour les FDS.
    Ce n’est pas à Simon seulement que je parle, comme lui c’est un grand, il ne s’en prendra pas à moi pour ce que je dis. Et puis, je n’ai pas de preuve mais ça se sait, il est très riche.
    Tous ceux qui peuvent, faites le geste.
    Il ne faut même pas passer par les appels d’offre, c’est trop lent. Chercher quelqu’un et remettez lui l’argent dans son compte, il prend l’avion, va acheter, et rentre avec en colis accompagné.

    Répondre à ce message

    • Le 20 septembre à 13:02, par Ka En réponse à : Burkina/sécurité : Le parti au pouvoir exhorte à éviter les invectives et prône la mobilisation générale

      Internaute TANGA : Face à une guerre asymétrique ou les têtes de ces responsables repoussent quand on les élimine, il est inutile de pointer le doigt a un individu milliardaire et lui dire de faire un geste. Il fallait seulement avec sagesse rester sur ta bonne idée comme tu l’as bien dit : ‘’’’’’’’’’Tous ceux qui peuvent, faites le geste. Il ne faut même pas passer par les appels d’offre, c’est trop lent. Chercher quelqu’un et remettez lui l’argent dans son compte, il prend l’avion, va acheter, et rentre avec en colis accompagné.’’’’’’’’’’’’’’’
      Je te demande de se rappeler en ’’’’ 1999, ou le professeur Ki Zerbo, Historien de renommée internationale et dirigeant de l’opposition de notre pays écrivait dans le Journal Indépendant : L’image de marque du régime Compaoré qui se porte bien à l’extérieur est le résultat d’un marketing forcené couteux et performant, mais au point pour des communicateurs professionnels qui sont des techniciens voire des mercenaires et qui ne rendent pas de compte au peuple Burkinabé. TANGA, qui a vu ce milliard ?’’’’
      Mais selon George Clay Kieh Jr. médiateur de la guerre de Charles Taylor contre son peuple, Blaise Compaoré a bâti des fortunes en vendant les armes de l’armée Burkinabé a son ami Carles Taylor qui a tuer 300000 libérien. On peut lire cette confirmation dans le Livre de François –Xavier Vershave ‘’’’’La FranCafrique le plus grand scandale de la république. Stock Paris. Que l’intéressé n’a pas démenti jusqu’à nos jours. C’est à lui que toi Tanga devait appeler au téléphone ou écrire, en lui disant de faire un geste pour remettre nos armes à nos FDS devenus de la chaire a canots de nos frères déguisés en terroristes, pour qu’on s’en sorte. Sans rancune.

      Répondre à ce message

  • Le 20 septembre à 14:48, par PiadouiLo En réponse à : Burkina/sécurité : Le parti au pouvoir exhorte à éviter les invectives et prône la mobilisation générale

    Monsieur le Président, dans la vie on a besoin souvent de critiques pour se corriger et mieux avancer. Mais s’il faut voir en Diable tous ceux qui critiquent l’action gouvernementale, un naufrage du bateau est inévitable.
    Le syndicat s’est tu, et retrancher dans son coin. On dit aussi à l’opposition de la boucler.

    Huile : Attention à un peuple ne parle plus.

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre à 15:00, par Oumou Sanou En réponse à : Burkina/sécurité : Le parti au pouvoir exhorte à éviter les invectives et prône la mobilisation générale

    Les perdants, laissez nous !
    Le pays est entrain de devenir autre chose, c’est le pouvoir qui vous interesse !

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre à 15:47, par Sacksida En réponse à : Burkina/sécurité : Le parti au pouvoir exhorte à éviter les invectives et prône la mobilisation générale

    En outre le probleme cruciale est le regime du MPP a rate le coche depuis le debut et aujourd’hui les choses deviennent plus compliquees, mais tant que des villages du Burkina Faso ne seraient dotes de VDP bien formes et motives en appui aux FDS il serait complique de mener efficacement cette guerre. De plus la mobilisation generale ne decrete pas elle s’organise bien sur de facon operationnelle sur le terrain dans les communes, les villages et les provinces. L’on aurait du creer une branche des VDP relies aux FDS avec boen sur une sous direction operationnelles comme du temps des Comites de Defense de la Revolution. Ceci avec la contribution du par une Caisse Patriotique et des Dons de la part des salaries, des operateurs economiques, des commercants et des societes privees et publiques installes au Burkina Faso. Mais que voulez vous c’est une question de gouvernance vertueuse et d’orientation politique. Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre à 20:20, par À qui la faute ? En réponse à : Burkina/sécurité : Le parti au pouvoir exhorte à éviter les invectives et prône la mobilisation générale

    Quant à moi, dès que je vois ces têtes je me dis que nous sommes vraiment foutus. Si nous n’avons que les Simon, mauvais exemples en tout point de vue pour montrer le chemin à la jeunesse, alors là c’est le desert.
    Penchons-nous sur les racines de ce désordre social, dans un pays sans avenir où des fonctionnaires . Tous ceux qui ont dirigé le pays pendant aussi longtemps, qui ont arrière petits petits-enfants à l’abri du besoin dans le même pays très endettés, ces gens-là devraient se cacher.
    Demandons-nous pourquoi les terroristes préfèrent Burkina au Sénégal ou au Bénin ou au Maroc...

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre à 21:27, par Gwandba En réponse à : Burkina/sécurité : Le parti au pouvoir exhorte à éviter les invectives et prône la mobilisation générale

    Malgré le sentiment de désolation qui m’habite, j’ai sérieusement envi de croire qu’un matin à mon réveille, je prononcerais cette phrase autant précieuse que mon autre envi de voir au plus vite le jour auquel cette équipe gouvernante débarrasse le plancher, c’était un mauvais rêve dans lequel on l’a échappé belle avant de prendre ma douche et mon café.
    Même la stratégie pour galvaniser les soldats et la population s’est affadie comme les discours de Rock après chaque assassinant de nos populations.
    malgré tout, j’encourage fortement ceux qui sont aux fronts et leurs envoi mes pensées les plus fortes. Seul la forme du crâne reste jusqu’à la fin. Les gros problèmes finissent toujours par s’en aller avec leurs causes.
    Surtout que nos gouvernants ne vont plus dilapider nos pauvres ressources dans des dépenses inutiles comme celles d’offrir à une maîtresse ménopausée, une voiture de 96 millions en temps guerre. Fut-elle mère, soeur, épouse et que sais-je encore... Surtout dans un pays où la mains tendue du gouvernement est devenue la fierté et la seul issue.
    Aux de bonne volonté, la situation nous incombe tous. Ne serait-ce-que par des critiques et des propositions d’idées, aidons ces bras cassés à nous éviter des morts supplémentaires.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 07:55, par le_Mich En réponse à : Burkina/sécurité : Le parti au pouvoir exhorte à éviter les invectives et prône la mobilisation générale

    Continuons de défendre tout et à tout moment. ce temps qui se dessine je l’ai déjà vu il n’y a pas si longtemps que ça. acceptons les critiques quand elles sont ou semblent constructives.

    "Aux bonnes volontés, la situation nous incombe tous. Ne serait-ce-que par des critiques et des propositions d’idées"

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 10:17, par Vérité Indiscutable En réponse à : Burkina/sécurité : Le parti au pouvoir exhorte à éviter les invectives et prône la mobilisation générale

    Non seulement avec vous on ne pourra pas vaincre le terrorisme, mais tout le pays a perdu 10 ans de son développement. Vos 10 ans sont riches seulement en médiocrité, en corruption et en mal gouvernance. Au lieu de sauver le Burkina Faso, vous l’avez enfoncé davantage dans la merde.
    Il nous faut un Homme-fort sorti de quelque part. Sinon toute la sphère politique est pourrie. Il n’y a rien de franc dans la relève qui se présente au sein des partis.
    God save the Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 12:09, par Jean Moulin En réponse à : Burkina/sécurité : Le parti au pouvoir exhorte à éviter les invectives et prône la mobilisation générale

    Un tel discours serait le bienvenu dès le début du premier mandat de S.E RMCK mais nous avons vu des vuvuzela qui traitaient d’apatrides ceux qui osaient critiquer certaines actions du Gouvernement.
    Sachez que ceux qui critiquent dans l’objectivité veulent votre bien sinon ils vont se taire et vous laissez foncer dans le décor.
    Mais il n’est jamais tard pour bien faire donc MAINS DANS LES MAINS FAISONS BRILLER LE FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 14:58, par le fou En réponse à : Burkina/sécurité : Le parti au pouvoir exhorte à éviter les invectives et prône la mobilisation générale

    Si on a pu faire des corona-thon on peut aussi faire des VDP-THON pour soutenir nos braves frères qui se sacrifient pour maintenir ce qui reste encore dans certaines zones endémiques du terrorisme. Il faut un sursaut patriotique aussi de ce coté à tous les niveaux. C’était en passant.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Procès Sankara et compagnons : La jeunesse sankariste unie invite les "patriotes sincères" à s’y rendre en "Faso danfani" ou en blanc
Abdoul Karim Sango, président du PAREN : « Un pays, on le développe avec des idées »
Burkina/Élections municipales 2022 : Les acteurs au processus se concertent
Forces armées nationales burkinabè : Qui sont les nouveaux chefs ?
Burkina/politique : Alassane Bala Sakandé a officiellement pris service à la tête du MPP
Engagement politique des jeunes au Burkina : Les compétences des jeunes renforcées à Kaya
Burkina-Procès Sankara : Le Comité international appelle à la mobilisation populaire, Mariam Sankara attendue
Politique : Le Groupe parlementaire MPP tient ses premières journées parlementaires 2021 à Banfora
Burkina : C’est parti pour le "mois de justice et d’hommage pour Thomas Sankara et ses compagnons"
Bobo-Dioulasso : Etat et secteur privé échangent sur les défis et les opportunités que la ZLECAF offre au Burkina
Burkina-Assemblée nationale : « La défiance grandissante des citoyens envers leurs dirigeants est loin d’un fait isolé », souligne Alassane Bala Sakandé
Burkina/vie politique : Congrès de fusion UNIR/PS-MPS, une commission conjointe pour s’y atteler
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés