Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

2e CASEM 2021 du MINEFID : La gestion domaniale, foncière et cadastrale du Burkina sur la table de discussion

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • jeudi 16 septembre 2021 à 14h10min
2e CASEM 2021 du MINEFID : La gestion domaniale, foncière et cadastrale du Burkina sur la table de discussion

Le ministère de l’Économie, des finances et du développement (MINEFID) a tenu son deuxième Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) de l’année, ce jeudi 16 septembre 2021 à Ouagadougou, sur la « Problématique de la modernisation de la gestion domaniale, foncière et cadastrale : défis et perspectives ».

Après un premier rendez-vous en février où les acteurs du ministère de l’Économie, des finances et du développement (MINEFID) se sont penchés sur la relance économique, ce jeudi 16 septembre 2021, c’est le deuxième Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) de l’année. Pour ce deuxième exercice, la réflexion va porter sur le thème de la « Problématique de la modernisation de la gestion domaniale, foncière et cadastrale : défis et perspectives ».

Selon le ministre de l’économie, des finances et du développement, Lassané Kaboré, le Burkina Faso fait de plus en plus face à une tension significative liée à la question foncière. « Malgré le boom miner, c’est le secteur où nous connaissons beaucoup de difficultés en termes de mobilisation des ressources », a-t-il indiqué.

Le ministre de l’économie, des finances et du développement, Lassané Kaboré (au micro), entouré de ses proches collaborateurs.

Pourtant, le Burkina Faso dispose des moyens pour relever la pente mais les défis sont toujours présents. « Les outils modernes de gestion foncière (cadastre et système information du foncier) prévus par la loi qui devraient faciliter la dématérialisation des procédures de gestion domaniale, foncière et cadastrale sont peu ou pas fonctionnels », a reconnu le ministre.

La gestion quotidienne des dossiers liés au foncier, qui se fait « quasi-manuellement », constitue une autre difficulté, car il y a beaucoup de conflits. Pour le ministre, il faut aller résolument vers la digitalisation, faire en sorte que la gestion du foncier soit performante. « C’est de là que nous pourrons résoudre les questions liées aux conflits », a-t-il affirmé.

Les acteurs sont invités à redoubler d’efforts afin de contribuer à la modernisation de la gestion domaniale, foncière et cadastrale.

Outre ces difficultés, le ministère a comptabilisé des résultats satisfaisants. A la date du 31 juillet 2021, le recouvrement des recettes propres est à un taux de 102% par rapport à la prévision. Le ministre Lassané Kaboré a félicité tous les acteurs pour les acquis engrangés à travers la mise en œuvre des actions inscrites dans le Plan de travail annuel (PTA) du ministère, en dépit d’un contexte sécuritaire, socioéconomique et sanitaire difficile.

Présidant la cérémonie d’ouverture de ce CASEM, Lassané Kaboré a fait savoir que des débats éclairés autour du thème permettront de construire une administration moderne, transparente, efficace et solidaire.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Produits labellisés du Burkina : Un site web pour leur promotion
Appui au secteur privé : La Maison de l’Entreprise et la Banque mondiale se concertent pour le renforcement de leur partenariat
Assurances au Burkina : Coris Assistance Auto, pour soulager les automobilistes victimes d’accidents de circulation
Le Groupe UBA désigné « Banque africaine de l’année » par les Banker Awards 2021 Et bat le record du Banker Magazine Awards en remportant le prix « Banque de l’année » au Nigeria ainsi que douze (12) de ses filiales africaines
Economie numérique au Burkina : Sank Business milite pour "la liberté financière" des populations
Burkina : Les impôts veulent atteindre un taux de recouvrement record de 1000 milliards de francs CFA d’ici fin 2021
Vente illicite d’intrants à la SOFITEX : L’ex-directeur de l’audit interne condamné à payer une amende ferme de 544 millions F CFA.
Conférence internationale des partenaires pour le financement du PNDES II : Le ministre de l’économie se veut rassurant sur le report
Augmentation du prix du pain : Le Ministre du commerce fait une mise au point
Bénin : L’homme d’affaires burkinabè Salif Kossouka Ouédraogo incarcéré pour escroquerie portant sur plus de 3 milliards
Délégation consulaire régionale de Bobo-Dioulasso : Les cinq engagements du président Al Hassane Siénou, pour redynamiser le climat des affaires
Inclusion financière au Burkina : Le Fonds de développement agricole, pour hausser le taux de bancarisation des acteurs du monde rural
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés