Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

Premier CASEM 2021 du MINEFID : La relance économique au coeur des réflexions

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • jeudi 25 février 2021 à 18h33min
Premier CASEM 2021 du MINEFID : La relance économique au coeur des réflexions

Le ministère de l’Économie, des Finances et du Développement (MINEFID) tient ce jeudi 25 février 2021, la première session ordinaire de son Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) au titre de l’année 2021. À l’occasion, les 270 administrateurs issus des différents départements du ministère réflechiront autour du thème "stratégies de relance économique dans un contexte de crises sécuritaire et sanitaire ".

La crise sanitaire due à la pandémie du coronavirus est venue porter un coup supplémentaire à l’économie burkinabè déjà impactée par la crise sécuritaire que traverse le pays depuis 2016. Au point où les projections annonçaient une récession de l’économie pour l’année 2020.

Néanmoins, l’économie burkinabè a su faire preuve de résilience en enregistrant une croissance positive du PIB de 1,9%. "Il est vrai que lorsque l’on compare le taux de croissance de 2020 à celui de 2019 qui était à 5,7%, être à 1,9% n’est pas performant, mais lorsque l’on situe cela dans le cadre global des pays de l’UEMOA, nous pouvons féliciter le Burkina qui malgré la crise sanitaire a pu avoir une croissance positive", soutient Lassané Kaboré, ministre de l’Economie, des Finances et du Développement.

Pour l’année 2021, le MINEFID veut travailler à relancer l’économie malgré les crises sécuritaire et sanitaire, d’où le choix du thème : "stratégies de relance économique dans un contexte de crises sécuritaire et sanitaire" pour le présent CASEM. À cet effet, plusieurs actions vont être menées. "La relance économique consiste à soutenir d’abord les entreprises qui ont été fortement impactées, ensuite travailler à apporter des financements adéquats aux micro finances. Nous allons aussi poursuivre les mesures d’accompagnement des acteurs surtout au niveau des jeunes, pour voir comment créer un environnement propice pour les encourager à faire de la création à travers les start-up et assainir le cadre macro économique", précise Lassané Kaboré.

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Lassané Kaboré

Le CASEM, une instance de suivi et d’évaluation des activités du MINEFID

Le CASEM constitue également un cadre d’échanges et d’évaluation des interventions du ministère en charge des finances. C’est pourquoi le premier responsable du ministère a saisi l’occasion pour faire le point des acquis engrangés au cours de l’année 2020.

On peut à cet effet retenir la publication du rapport préliminaire du 5e recensement général de la population et de l’habitation, la construction d’infrastructures socio-économiques (41 complexes scolaires, 23 CSPS, 69 forages, 10km de route en terre, etc.) ainsi que l’octroi de crédits d’un montant de plus de 643 millions de FCFA à 3 350 jeunes et femmes. De plus, au cours de l’année 2020, le MINEFID a pu mobiliser 1749 milliards de FCFA de recettes pour une prévision qui était de l’ordre de 1722 milliards de FCFA.
Pour l’année 2021, le MINEFID projette de contribuer à faire évoluer le taux de croissance du PIB à 4% contre 1,9% en 2020.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Produits labellisés du Burkina : Un site web pour leur promotion
Appui au secteur privé : La Maison de l’Entreprise et la Banque mondiale se concertent pour le renforcement de leur partenariat
Assurances au Burkina : Coris Assistance Auto, pour soulager les automobilistes victimes d’accidents de circulation
Le Groupe UBA désigné « Banque africaine de l’année » par les Banker Awards 2021 Et bat le record du Banker Magazine Awards en remportant le prix « Banque de l’année » au Nigeria ainsi que douze (12) de ses filiales africaines
Economie numérique au Burkina : Sank Business milite pour "la liberté financière" des populations
Burkina : Les impôts veulent atteindre un taux de recouvrement record de 1000 milliards de francs CFA d’ici fin 2021
Vente illicite d’intrants à la SOFITEX : L’ex-directeur de l’audit interne condamné à payer une amende ferme de 544 millions F CFA.
Conférence internationale des partenaires pour le financement du PNDES II : Le ministre de l’économie se veut rassurant sur le report
Augmentation du prix du pain : Le Ministre du commerce fait une mise au point
Bénin : L’homme d’affaires burkinabè Salif Kossouka Ouédraogo incarcéré pour escroquerie portant sur plus de 3 milliards
Délégation consulaire régionale de Bobo-Dioulasso : Les cinq engagements du président Al Hassane Siénou, pour redynamiser le climat des affaires
Inclusion financière au Burkina : Le Fonds de développement agricole, pour hausser le taux de bancarisation des acteurs du monde rural
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés