Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’espoir c’est comme les dominos, dès qu’il y en a un qui est tombé, les autres le suivent…» Tokyo dans la Série télévisée La Casa de papel

Dialogue national inclusif au Tchad : Les Tchadiens du Burkina veulent apporter leur contribution

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • mercredi 28 juillet 2021 à 15h32min
Dialogue national inclusif au Tchad : Les Tchadiens du Burkina veulent apporter leur contribution

Le bureau exécutif de la communauté tchadienne au Burkina Faso a animé une conférence de presse ce mardi 27 juillet 2021 à Ouagadougou. Elle est relative à l’organisation des fora pays en Afrique de l’Ouest en vue de la préparation du dialogue national inclusif au Tchad. La rencontre du Burkina aura lieu le 7 août 2021 à Ouagadougou.

Le décès du Président-Maréchal Idriss Deby Itno a plongé le Tchad dans une situation difficile. Aujourd’hui, le pays est en phase de transition dirigée par la junte militaire avec à sa tête le fils du Maréchal, Mahamat Idriss Déby Itno. Selon les dires de Dr Djim Doumbé Damba, président de la communauté tchadienne au Burkina, l’Union africaine a exhorté le gouvernement de la transition a accéléré le processus d’organisation d’un dialogue national inclusif et transparent et d’une réconciliation nationale.

Cependant, pour lui, « la machine du dialogue national inclusif semble avoir du plomb dans l’aile, en témoignent les nombreuses prises de positions constatées ces derniers temps ». A en croire ses propos, le vivre-ensemble des Tchadiens va mal voire menacer. Face à ce climat tendu et presque dégradé, que faire ? Le principal intervenant de la conférence de presse, Dr Damba, déclare : « La tenue dudit dialogue n’est plus un simple impératif, elle devient une urgence pour sauver le Tchad… C’est dans cette dynamique que la diaspora tchadienne en général et celle ouest-africaine en particulier a décidé [d’agir]. Après des échanges entre les membres des communautés des pays de l’Afrique de l’Ouest, nous avons convenu d’organiser un forum pour proposer des contributions pertinentes pour alimenter les travaux du dialogue national inclusif en perspective ».

Dr Djim Doumbé Damba, président de la communauté tchadienne au Burkina

Les thèmes retenus pour la rencontre (forum) du 7 août 2021 à Ouagadougou sont axés sur la bonne gouvernance, la justice, le respect des droits humains et la performance économique du Tchad. La finalité de ces travaux est de « contribuer par des idées constructives pour que le peuple tchadien puisse vivre dans l’unité et la paix en vue de son développement harmonieux », a conclu le président de la communauté tchadienne au Burkina Faso.

Le document de synthèse validé de ces travaux sera transmis aux instances en charge de la réconciliation au Tchad et de l’organisation du diagnostic national inclusif. Il convient de rappeler que l’organisation du forum ouest-africain est précédée des pré-fora pays qui a connu la participation des associations, des étudiants, des travailleurs et autres groupements.

Dofinitta Augustin Khan
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission
Assemblée nationale du Burkina Faso : Une nouvelle stratégie genre et son plan d’action pour la période 2021-2025
Politique au Burkina : Bluff de l’opposition ou hostilité de la majorité ?
Burkina/vie politique : Les militants de PS-Burkina décident de s’engager dans le MPP
Burkina Faso : « En plus des cadavres qui continuent de s’empiler, il y a le spectre de la famine », Eddie Komboïgo
Burkina : « Le spectre de la famine » plane « en plus des cadavres qui continuent de s’empiler », estime Eddie Komboigo
Burkina Faso : Une formation au profit des nouveaux députés
Burkina/Politique : Requiem pour l’UPR qui n’a pas non plus résisté aux ‘’intempéries’’
Journées parlementaires UPC : La cohésion sociale au cœur des échanges à Bobo-Dioulasso
Burkina/Rentrée gouvernementale : Dans une température de fortes attentes des populations et de défis cruciaux à relever
Burkina/Rentrée gouvernementale : « Trouver des solutions qui permettent aux Burkinabè de vivre dans une certaine sérénité », Roch Kaboré
Partis politiques : Le PS-Burkina se saborde et liquide ses biens matériels et immatériels
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés