Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Province du Bam : Catholic Relief Services offre des infrastructures éducatives dans les communes de Bourzanga et de Kongoussi

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 17 juin 2021 à 16h10min
Province du Bam : Catholic Relief Services offre des infrastructures éducatives dans les communes de Bourzanga et de Kongoussi

Les responsables de l’ONG Catholic Relief Services ont procédé, le mardi 15 juin 2021, à la remise officielle d’infrastructures éducatives au ministère chargé de l’Education nationale dans les communes de Bourzanga et de Kongoussi, dans la province du Bam, région du Centre-Nord. L’objectif est de renforcer les capacités des infrastructures éducatives et de permettre aux enfants déplacés internes et à ceux des communautés hôtes d’avoir accès à l’éducation dans cette région qui accueille le plus de populations déplacées internes.

Les élèves déplacés internes de la commune de Bourzanga et de Kongoussi n’ont plus de soucis à se faire quant à la suite de leur éducation à la rentrée scolaire 2021-2022. Et cela grâce à Catholic Relief Services (CRS) qui vient de remettre au ministère de l’Éducation nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales (MENAPLN) des infrastructures éducatives. La cérémonie de remise officielle a eu lieu, le mardi 15 juin 2021, dans la commune de Kongoussi en présence des responsables politiques et administratifs des deux provinces concernées.

La directrice des programmes de CRS Burkina, Lydia Irambona, représentant la représentante résidente par intérim de CRS Burkina

Composées de six blocs de trois salles de classes, de magasins, de bureaux, d’un centre de formation professionnelle de couture à Kongoussi, 13 blocs de latrines de trois postes, 12 dispositifs de lave main, 14 dispositifs de lave main « Tippy tap », ces infrastructures ont été construites et équipées dans le cadre du Projet d’infrastructures éducatives d’urgence dans la province du Bam. Financé par Latter-Day Saint Charities (LDSC), ce projet a été mis en œuvre en partenariat avec l’OCADES Ouahigouya. Il a pour but, selon la directrice des programmes de CRS Burkina, Lydia Irambona, porte-parole de la représentante résidente par intérim de CRS Burkina, d’accroître l’accessibilité scolaire pour les élèves de Kongoussi et de Bourzanga, en particulier pour les enfants des déplacés internes.

Le haut-commissaire de la province du Bam, Ali Ouédraogo, représentant le ministre en charge de l’Education nationale

Ces communes abritent le plus grand nombre de déplacés internes dans le Bam

À l’en croire, le choix de ces localités se justifie par le fait qu’elles ont accueilli une forte proportion de personnes déplacées due à l’insécurité que vit la région. À cela s’ajoute sa volonté de contribuer à la mise en œuvre de la stratégie nationale de l’éducation en situation d’urgence du gouvernement à travers la construction d’infrastructures éducatives. « La récente évaluation de la situation par le CRS combinée à une cartographie des acteurs (juin 2020) a révélé que très peu d’organisations interviennent dans le secteur de l’éducation d’urgence et aucune organisation ne construisait jusque-là des infrastructures scolaires dans la province du Bam », a-t-elle confié.

Le vicaire général, abbé Jean Pierre Sakouri, représentant Mgr Justin Kientéga, évêque du diocèse de Ouahigouya

Représenté à cette cérémonie par le haut-commissaire de la province du Bam, Ali Ouédraogo, le ministre en charge de l’Education nationale, Pr Stanislas Ouaro, a remercié pour le soutien qu’apportent CRS et son partenaire l’OCADES à l’éducation d’urgence. Pour lui, ce projet vient à point nommé et s’inscrit en droite ligne avec les efforts du gouvernement burkinabè au profit des populations déplacées internes. En effet, les données indiquent que la région du Centre-Nord accueille 34% des 1 218 754 déplacées internes enregistrées en avril 2021 au Burkina. Plus de 2 200 écoles fermées, affectant 301 683 élèves dont 155 022 garçons et 146 616 filles et 10 971 enseignants dont 7 178 hommes et 3 793 femmes. Toutefois, il a réaffirmé l’engagement de son département à travailler aux côtés de CRS Burkina et de son partenaire OCADES pour garantir à toutes ces populations un accès à des infrastructures éducatives sûres, adéquates et inclusives.

La coupure de ruban marquant la remise officielle des infrastructures par le CRS au MENAPLN

Près de 900 enfants bénéficiaires dans la province du Bam

En recevant ces infrastructures, le maire de la commune de Kongoussi, Daouda Zoromé, et le président du bureau provincial de l’Association des parents d’élèves du Bam, Harouna Kouanda, ont remercié le CRS et l’OCADES pour ce travail en faveur de l’amélioration de l’offre éducative dans la province du Bam et en particulier pour les enfants déplacés internes. Dans le même sens, Mgr Justin Kientéga, évêque du diocèse de Ouahigouya, représenté par le vicaire général, abbé Jean Pierre Sakouri, estime que ces infrastructures permettront de résoudre la question des effectifs pléthoriques résultant des déplacements massifs des populations suite à la crise sécuritaire, dans les classes. Ainsi, il a invité les collectivités locales auxquelles incombe désormais l’entretien de ces infrastructures d’en prendre soin.

La photo de famille

Ces infrastructures construites et équipées permettront à 900 enfants déplacés et ceux des communautés hôtes d’avoir accès à des services éducatifs dans des centres d’apprentissage permanents, sûrs et appropriés dans les communes de Bourzanga et Kongoussi. Le coût de réalisation s’élève à 276 114 275 FCFA entièrement financé par le fonds Latter-Day Saint Charities (LDSC). Le projet a démarré en octobre 2020 et la fin est prévue pour le 30 juin 2021.

Judith SANOU
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 22 juin à 09:50, par Tokouma En réponse à : Province du Bam : Catholic Relief Services offre des infrastructures éducatives dans les communes de Bourzanga et de Kongoussi

    Même si c’est par EUX que le COLONISATEUR est entré dans nos territoires, c’est AUSSI GRACE A EUX que nous avons été à l’ECOLE de l’EMENCIPATION.

    Qu’ils soient DONC remerciés.

    Merci à l’Église Catholique.
    Car c’est grâce A TOI que JE SUIS.
    Que DIEU fasse que NOUS SOIGNONS TOUS. Et par sa GRACE NOUS SERONS TOUJOURS.

    C’est tout de même curieux que depuis PRESQU’UNE SEMAINE, CEUX là qui la semaine d’avant sont tombés à BRAS RACCOURCIS sur nos Évêques ne disent RIEN sur ces dons.
    Vous pouvez ENCORE les insulter, si vous le voulez. Soyez sûrs qu’ils ne se fâcherons pas. L’ESSENTIEL est qu’ils continuent de FAIRE LEUR TRAVAIL SELON LEUR SACERDOCE.
    QUE DIEU LES BÉNISSE.
    QUE DIEU BÉNISSE LE BURKINA FASO ET LE PRÉSERVE DES FORCES DU MAL.
    ANMIIINA ! AAAMINE ! AAAMEN !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Entrepreneuriat des jeunes au Burkina : Génération riche8 a un nouveau siège
Prolongement du congé de maternité à six mois : « Les plus grandes oppositions viennent de la gent féminine », selon Salif Ouédraogo
Burkina Faso : Siaka Niamba succède à Paulin Salembéré à la tête de l’ordre des avocats
Biennale de la sculpture de Ouagadougou : La 2e édition aura lieu du 8 octobre au 8 novembre 2021
Journée internationale des personnes âgées 2021 : Le réseau des personnes âgées des Hauts-Bassins se mobilise
« Le riz burkinabè peut concurrencer n’importe quel riz au monde », selon Idrissa Sawadogo, DG de « NaFaso industrie SA »
Hôpital Souro Sanou de Bobo-Dioulasso : La Fondation Ubipharm fait don de matériels médico-techniques de plus 45 millions de FCFA
Commune de Ouagadougou : La mairie et les journalistes sportifs du Burkina mutualisent leurs efforts pour la promotion du sport
Mauvais état des routes du Burkina : 13 heures de temps pour parcourir 300 km entre Ouaga et Balavé
Santé de la reproduction au Burkina : Un consortium d’OSC réalise un audit social dans cinq régions
Burkina Faso : Les capacités de 35 communes renforcées dans la pratique du contrôle citoyen et de la redevabilité
Loterie nationale burkinabè : André Tassembédo reçoit son gros lot de plus de 91 millions de francs CFA
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés