Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Création des forces spéciales par le Président du Faso : Mieux vaut tard que jamais, mais mieux vaut à temps que tard !

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • samedi 12 juin 2021 à 22h08min
Création des forces spéciales par le Président du Faso : Mieux vaut tard que jamais, mais mieux vaut à temps que tard !

Ceci est une tribune du professeur Abdoulaye Soma, président du mouvement Soleil d’Avenir, sur la création de Forces spéciales annoncée par le président Roch Kaboré.

Je salue la création des forces spéciales par le Président du Faso. Je m’inquiète simplement que c’est seulement maintenant qu’on se rend compte de la nécessité de créer et d’opérationnaliser des forces spéciales depuis la dissolution du RSP. Tout État sérieux, tout gouvernement sérieux, doit disposer de forces d’interventions spéciales.

Le RSP en tenait lieu sous le régime Compaoré. Il ne fallait jamais dissoudre le RSP sans avoir fini de préparer l’unité de substitution. Je l’avais déjà dis en 2016 et c’est en 2021 qu’on s’en rend compte.

Le trou de temps nous a coûté cher, en pertes en vies humaines, en blessés, en destructions de biens, en puissance militaire, en sécurité nationale et en intégrité territoriale. Nous avons trop perdu, et on gagnerait à ce que les dirigeants actuels préparent mieux les décisions à prendre.
Dieu nous Garde et nous Protège !

Pr Abdoulaye SOMA, Président du SOLEIL D’AVENIR.

Vos commentaires

  • Le 12 juin à 22:24, par Kouda En réponse à : Création des forces spéciales par le Président du Faso : Mieux vaut tard que jamais, mais mieux vaut à temps que tard !

    Ah ! Il faut exister par tous les moyens, à toutes les occasions.
    Et si vous essayiez les critiques constructions, les propositions concrètes vivant à nous sauver collectivement ? Peut être que ça marchera.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin à 22:28, par Rsp En réponse à : Création des forces spéciales par le Président du Faso : Mieux vaut tard que jamais, mais mieux vaut à temps que tard !

    Si on nous avait pas dissous tu n’allais pas être candidat malheureux de la présidentielle avec 0.00...%. Tu as un programme qui n’a même pas convaincu le plus petit nombre. Politique c’est pas forcé mon jeune frère.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin à 23:00, par warzat En réponse à : Création des forces spéciales par le Président du Faso : Mieux vaut tard que jamais, mais mieux vaut à temps que tard !

    A la force spéciale, je dirais les principes immuables suivants :
    - l’assassin a peur du gourdin. A cet effet quand les forces spéciales américaines ont débusqué Al Bagdadi, chef de l’EI et l’ont tué, celui-ci dans sa fuite dans le tunnel, criait.....comme un chien.
    - l’assassin revient toujours sur le lieu du crime et chez nous dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, les lieux de crimes ne manquent pas et les assassins reviendront.
    - pour un bon résultat qui justifierait votre création ; il est indispensable, que les leaders terroristes et leurs complices camouflés en ville comme en milieu rural soient anéantis.
    Il se raconte que ce sont les paisibles populations des villages où émanent des VDP qui sont massacrées. Tant mieux, les terroristes locaux aussi ont de la famille. C’est aussi leur point faible à mon avis. A cet effet, en Israël,quand un terroriste est pris, Tsahal procède à la destruction de la maison de sa famille.
    On ne peut pas combattre le terrorisme avec les règles de droit qui s’appliquent au commun des mortels. Le terrorisme pseudo islamiste, voleur de bétail, raquetteur a ses lois et il faut leur appliquer leur propre loi....celle du talion. Ce n’est que le semblable qui guérit du semblable.
    Pour mieux mener, la lutte, il faut mettre tout en œuvre pour rendre nos forêts inviolables avec les autres soldats, les gardes forestiers parce que les forêts semblent constituées un lieu de refuge, de transit du bétail volé etc....

    Répondre à ce message

    • Le 13 juin à 15:14, par Papa En réponse à : Création des forces spéciales par le Président du Faso : Mieux vaut tard que jamais, mais mieux vaut à temps que tard !

      Merci à toi Warzat, je crois qu’il est temps qu’on ne s’intéresse plus à ces ONG fantoches qui soutiennent les terroristes et appliquons la loi du talion, Lorsqu’on arrête ou neutralise un terroriste, il est conduit directement dans la cour ou il est loger et ainsi lui et toute la famille soient mis à l’ombre. Il faut que nos FDS appliquent la méthode des ISRAÉLIENS ,quand tu attaques l’ISRAÉL , tà cour est immédiatement bombardée pas de sentiment. Notre armée fait la part belle aux terroristes, impliquez la famille des terroristes dans la neutralisation et vous verrez . Les ISRAÉLIENS ont signé les mêmes conventions comme nous aussi , donc désormais ça sera la loi du talion .

      Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 07:04, par Congo En réponse à : Création des forces spéciales par le Président du Faso : Mieux vaut tard que jamais, mais mieux vaut à temps que tard !

    Il y a des écrits qui laissent vraiment à désirer quoi !! Selon vous s’il y avait les forces spéciales depuis longtemps personne n’allait mourrir du fait des terroristes ? Au Mali au Nigeria au Cameroun au Niger il y a des forces spéciales

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 07:18, par MOUSSA En réponse à : Création des forces spéciales par le Président du Faso : Mieux vaut tard que jamais, mais mieux vaut à temps que tard !

    On ne gere pas un état sous l’effet des émotions. A quoi a servi la dissolution du RSP. ça c’est des annonces pour contenter l’opinion sinon tout le monde sait qu’une force spéciale ne se crée pas et est operationnelle en un instant ; pendant ce temps on fait quoi des attaques terroristes ?
    Vous avez oublié quand on a mobilisé les garnisons dans les provinces pour aller faire la guerre à leur frères d’arme à Ouaga ?? On dirait qu’on voulait une guerre civile au BF. Et le ministre de la reconciliation, au lieu de s’occuper de ce dossier (reconciliation entre militaires) passe le temps à organiser des rencontres dont les intérêts en terme de reconciliation NATIONALE laisse à desirer

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 08:04, par HUG En réponse à : Création des forces spéciales par le Président du Faso : Mieux vaut tard que jamais, mais mieux vaut à temps que tard !

    Pour tout le respect que je vous doit ,le probleme n est pas la ccréation de forces spéciales.La création de cette force spécialz est un probléme.je suppose que cette force sera basée a ouaga. Et s il ne sont pas base a ouaga, cela fera naitre au sein de l armée une frustration car nous avons avec le rsp. Cela pouvait aaller si ces forces speciales avaient les memes traitements que les autres corps de l armée. Quand les terroristed tirent lis ne font pas de difference entre militaire de forces speciales et militaires simples. Cette manoeuvre du mpp est simplement une tentative de faire simplement quelque chose .En afrique surtout au bf il y a rarement de vrais opposants car beaucoup ne resistant pas qquand on les appelle pour boire la soupe.M soma en cas d attaque comment se feront la riposte entre miliatires simples et ceux des forces speciales ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 09:58, par lepaysvamieux En réponse à : Création des forces spéciales par le Président du Faso : Mieux vaut tard que jamais, mais mieux vaut à temps que tard !

    Bravo pour cette clairvoyance. Mais pourvu qu’ils partent se former à Paris

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 15:50, par BOBOKAN En réponse à : Création des forces spéciales par le Président du Faso : Mieux vaut tard que jamais, mais mieux vaut à temps que tard !

    Et c’est reparti pour une nouvelle scission de l’armée. Cette armée dite "spéciale" va façonner un autre état d’esprit chez les autres corps. Elles perdront peu à peu l’esprit de l’effort et du sacrifice pour n’exister que sous l’ombre d’elles-mêmes. Elles vivront sous un paradigme du complexe de l’autre. Et nous revoilà revenus à la case de départ avec une armée budgetivore et purement administratif. Pauvre de nous ! Faites de tous nos corps d’armée des corps d’élites et partout on dira de l’armée burkinabè qu’elle est l’une des meilleures du continent.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 15:50, par BOBOKAN En réponse à : Création des forces spéciales par le Président du Faso : Mieux vaut tard que jamais, mais mieux vaut à temps que tard !

    Et c’est reparti pour une nouvelle scission de l’armée. Cette armée dite "spéciale" va façonner un autre état d’esprit chez les autres corps. Elles perdront peu à peu l’esprit de l’effort et du sacrifice pour n’exister que sous l’ombre d’elles-mêmes. Elles vivront sous un paradigme du complexe de l’autre. Et nous revoilà revenus à la case de départ avec une armée budgetivore et purement administratif. Pauvre de nous ! Faites de tous nos corps d’armée des corps d’élites et partout on dira de l’armée burkinabè qu’elle est l’une des meilleures du continent.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Insécurité : Six personnes tuées dans une attaque à Mangodara
Insécurité dans la Comoé : « Les forces de défense se sont déployées dans la zone » (Porte-parole du gouvernement)
Burkina Faso : Un militaire tué et trois autres blessés dans une attaque à l’Est du pays
Lutte contre le terrorisme : L’Armée française donne les détails sur la neutralisation d’Abou Walid Al Saharaoui
Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara
Burkina Faso : Des enfants de soldats tombés au front scolarisés et leurs veuves autonomisées grâce au projet Go Paga
Lutte contre le terrorisme : « La gouvernance actuelle est catastrophique », déplore Yacouba Isaac Zida
Déplacés internes au Burkina : « Chaque ménage sera doté d’une carte avec un numéro de code barre pour une meilleure prise en charge »
Burkina Faso : Les Forces armées nationales mènent des opérations de ratissage dans la Comoé
Embuscade contre un convoi de la mine de Boungou : Le bilan s’alourdit
Situation humanitaire au Burkina : 1 423 378 personnes déplacées enregistrées à la date du 31 août 2021
Boungou/Est du Burkina : Quatre morts et des blessés dans une embuscade vers Kantchari
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés