Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui n’a pas envie de donner, donne de la main gauche» Proverbe burkinabè

Programme d’appui à la décentralisation dans l’espace UEMOA : La France et l’UEMOA signent une convention de subvention

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • mercredi 17 mars 2021 à 21h30min
Programme d’appui à la décentralisation dans l’espace UEMOA : La France et l’UEMOA signent une convention de subvention

L’ambassadeur de France au Burkina, Luc Hallade, et le maire de la commune de Ouagadougou, Armand Pierre Béouindé (représentant le président de la Commission de l’UEMOA), ont procédé, le mercredi 17 mars 2021 à Bobo-Dioulasso, à la signature d’une convention de subvention pour la mise en œuvre du Programme d’appui à la décentralisation dans l’espace UEMOA (PRADEU). Cette signature, qui marque le lancement des activités pour 2021, permet de mettre à la disposition du conseil des collectivités territoriales, les ressources nécessaires pour la mise en œuvre des projets d’investissements prioritaires dans l’espace Sikasso - Korhogo - Bobo-Dioulasso.

Face aux nombreux défis socio-économiques auxquels sont confrontées les collectivités territoriales, la coopération décentralisée et transfrontalière reste l’arme la plus efficace pour trouver des solutions transversales à travers des projets d’investissements prioritaires. Ainsi, le Programme d’appui à la décentralisation dans l’espace UEMOA (PRADEU) vise le développement économique local qui est un levier de promotion de la paix et de l’intégration, en plaçant les populations et leurs représentants élus au cœur des enjeux du développement.

Les participants à la cérémonie.

Le programme a pour finalité de permettre aux collectivités territoriales de disposer de moyens pour concevoir, mettre en œuvre et évaluer leurs politiques publiques, améliorer l’accès aux services et aux infrastructures fiables, favoriser le développement économique local et promouvoir la paix et la sécurité. Le PRADEU intervient prioritairement dans l’espace Sikasso – Korhogo - Bobo-Dioulasso.

Comme activités, il est prévu la mise en œuvre de projets d’investissements prioritaires (réalisation de 28 forages équipés de pompes à motricité humaine, création d’emplois pour les jeunes à travers la formation de deux jeunes par localité bénéficiaire pour assurer la maintenance des forages) ; le renforcement des capacités dans la maîtrise d’ouvrage locale avec la réalisation de formations techniques.

Bourahima Sanou, maire de la commune de Bobo-Dioulasso.

Il est également prévu un coaching de proximité des collectivités territoriales, le renforcement institutionnel et le fonctionnement de la faîtière.
Financé par le Fonds de solidarité pour les projets innovants de la Coopération française à hauteur de 800 000 euros (524 millions de francs CFA), le programme s’étend de 2020 à 2021.

Le président de l’Union transfrontalière des collectivités territoriales de l’espace Sikasso – Korhogo- Bobo-Dioulasso (UTCTE-SKBO), Siama Bamba, a émis quelques doléances telles que la prise en compte de l’aspect sanitaire par la construction de centres de santé aux frontières avec des campagnes de sensibilisation et de vaccination au profit des populations, le financement d’activités génératrices de revenus au profit des jeunes et des femmes, l’acquisition d’unités de transformation des produits agricoles...

Luc Hallade, ambassadeur de France au Burkina.

L’ambassadeur de France au Burkina, Luc Hallade, a pour sa part réaffirmé l’engagement de son pays à œuvrer à la réussite de ce projet. Il s’est dit satisfait de constater que le PRADEU a réduit les corvées d’eau des femmes grâce aux forages réalisés en 2020. Le diplomate a souhaité que les Etats travaillent ensemble pour faciliter la traversée des frontières, répondre aux besoins des populations à travers l’appui aux collectivités territoriales.

Bourahima Sanou, maire de la commune de Bobo-Dioulasso.

Bourahima Sanou, le maire de la commune de Bobo-Dioulasso, représentant les bénéficiaires, a salué la mise en œuvre de ce projet qui prend en compte la question de l’eau et d’autres besoins de la population au niveau des frontières. Il a également souligné que le PRADEU a renforcé la coopération à la frontière.
Le projet est porté par le CCT UEMOA et l’UTCT-SKBO, avec pour partenaires la Commission de l’UEMOA et la Coopération française.

Haoua Touré
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Le convoi militaire français est « régulier et habituel », assure Alpha Barry, ministre des Affaires étrangères
Burkina Faso : L’Union européenne exprime son engagement pour la stabilisation du pays au profit du peuple burkinabè
Burkina : L’Union européenne disposée à approfondir sa coopération dans le domaine sécuritaire
Espace CEDEAO : Un atelier de plaidoyer en faveur des droits des personnes vulnérables
Burkina Faso : Un atelier de validation de gestion des archives diplomatiques en cours
Afrique de l’Ouest : Vers une dynamique de réseautage des organisations de la société civile pour le suivi du travail parlementaire
7e revue annuelle UEMOA-Burkina : 116 textes communautaires passés à la loupe par les experts
Coopération : Le Luxembourg offre cinquante réfrigérateurs solaires au ministère de la Santé du Burkina Faso
Mali : L’affaire « représentant spécial de la CEDEAO » emporte le 4e vice-président du CNT, Issa Kaou Djim
CEDEAO : Quand les peuples décident d’imposer la voie à suivre !
Électricité : Les pays ouest-africains et leurs partenaires se concertent à Ouagadougou
Caravane de l’intégration : La “cohésion sociale” au cœur de la 5e édition
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés