Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un homme doit être assez grand pour admettre ses erreurs, assez intelligent pour apprendre de celles-ci et assez fort pour les corriger.» John C. Maxwell

Environnement : Le ministre Siméon Sawadogo échange avec les acteurs de son département

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET • jeudi 11 février 2021 à 22h05min
Environnement : Le ministre Siméon Sawadogo échange avec les acteurs de son département

Le ministre de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique, Siméon Sawadogo, poursuit sa tournée dans les différents services pour prendre contact avec les acteurs de son domaine et demander leur accompagnement pour la réussite de sa mission. Ce jeudi 11 février 2021, le ministre était dans les locaux du Secrétariat permanant du Conseil national de développement durable (SP-CNDD) et du projet Adaptation basée sur les écosystèmes (EBA-FEM).

Pendant plus de deux heures, le ministre en charge de l’Environnement, Siméon Sawadogo, a échangé à bâtons rompus avec les équipes du Conseil national de développement durable (SP-CNDD) et du projet Adaptation basée sur les écosystèmes (EBA-FEM). Ces visites s’inscrivent dans le cadre de sa tournée de prise de contact avec les acteurs du terrain depuis sa nomination à la tête du ministère de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique. Ce fut l’occasion pour les deux structures de se présenter à leur premier responsable et également de parler de ce qu’elles font comme travail sur le terrain.

Le ministre Siméon Sawadogo échangeant avec l’équipe d’EBA-FEM.

Prenant la parole, le secrétaire permanent du CNDD, Augustin Kaboré, s’est appesanti sur les acquis, les défis et les perspectives de sa structure. En termes de défis, il a souligné que le SP-CNDD fait face à la nécessité d’une gestion durable des ressources naturelles, à la lutte contre les effets néfastes des changements climatiques et à la répartition équitable des richesses.

Une photo de famille pour marquer le passage du ministre au projet EBA-FEM.

S’agissant des perspectives, Augustin Kaboré a rappelé que le SP-CNDD prévoit de renforcer le cadre législatif et réglementaire en matière de développement durable, d’assurer la prise en compte des thématiques environnementales et de développement durable dans les plans et programmes de développement, et aussi de mobiliser des financements.
Parlant des acquis, le secrétaire permanent du CNDD a indiqué que sa structure a mobilisé 10,12 milliards de F CFA à travers les mécanismes de financement, avec la formulation de trois nouveaux projets.

Le secrétaire permanent du Conseil national du développement durable, Augustin Kaboré, présentant sa structure.

Le projet EBA-FEM présenté au ministre

Le coordonnateur national du projet Adaptation basée sur les écosystèmes (EBA-FEM), Eugène Balma, a pour sa part présenté le projet, les activités menées, les acquis engrangés sur le terrain et les perspectives. De ses propos, on peut retenir que le projet EBA-FEM, qui est à terme, a été mis en œuvre de 2015 à 2021 dans deux zones, notamment le corridor forestier de la Boucle du Mouhoun et les zones humides du bassin de la mare d’Oursi, avec un objectif global de réduire la vulnérabilité des communautés locales face aux risques additionnels posés par les changements climatiques.

Le coordonnateur national du projet Adaptation basée sur les écosystèmes, Eugène Balma, revenant sur les acquis engrangés sur le terrain.

Les activités menées dans ces zones ont été entre autres la récupération des terres dégradées, la protection des berges, la promotion de l’agroforesterie et de l’arboriculture, le développement des zones. Parlant des acquis, Eugène Balma a cité la formation de 30 planificateurs nationaux et provinciaux ainsi que de 60 dirigeants de collectivités locales et 30 membres du personnel d’ONG-OSC sur l’utilisation et l’interprétation des analyses du système d’information géo-climatique, agro-écologique et hydrologique (Sicoformo). Concernant les perspectives, il a souhaité que tous ces acquis soient consolidés et capitalisés.

Reconduite du projet EBA-FEM

Après ces différentes présentations faites par les premiers responsables du SP-CNDD et d’EBA-FEM, Siméon Sawadogo les a encouragés et félicités pour tout le travail abattu sur le terrain. Rappelant les défis évoqués, il a exprimé sa volonté de les accompagner afin qu’ils puissent être relevés. Toutefois, le ministre n’a pas manqué de demander leur accompagnement pour l’accomplissement de sa mission. Siméon Sawadogo a enfin souhaité la prolongation de la date de clôture du projet EBA-FEM et sa reconduite afin de permettre aux autres régions d’en bénéficier.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Promotion de la filière apicole : Des spécialistes renforcent leurs capacités techniques sur la santé des abeilles
Fonds d’intervention pour l’environnement (FIE) : Une visite au Centre-ouest pour apprécier les réalisations
Transparence climatique au Burkina Faso : Le comité d’orientation et de suivi scrute les activités
Programme d’investissement forestier : Siméon Sawadogo et les acteurs de mise en œuvre examinent les différentes réalisations
Gestion intégrée des ressources en eau : Le comité technique conjoint Burkina-Mali tient sa quatrième session
Projet EBA-FEM : Plus de 800 hectares d’écosystèmes réhabilités dans le Sahel
Wash et changements climatiques : WaterAid et ses partenaires mutualisent leurs efforts pour un plaidoyer
Assainissement total piloté par les communautés : Les acteurs du secteur en conclave pour formuler des orientations
Gestion des risques de catastrophes : Le Réseau MARP plaide pour l’institutionnalisation de l’approche GBCRC
Environnement : Le ministre Siméon Sawadogo visite l’Ecole nationale des Eaux et Forêts dans les Hauts-Bassins
Projet adaptation basée sur les écosystèmes : Les capacités des transformatrices des produits forestiers non ligneux de Dassa renforcées
Projet adaptation basée sur les écosystèmes : Des vies transformées dans la Boucle du Mouhoun
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés