Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les obstacles sont les choses effrayantes que vous voyez quand vous détournez les yeux de votre objectif. » Henry Ford

Festival Basga de Zorgho et organisateurs d’événement : Une convention pour mieux promouvoir la musique burkinabè

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • samedi 23 janvier 2021 à 18h19min
Festival Basga de Zorgho et organisateurs d’événement : Une convention pour mieux promouvoir la musique burkinabè

Le Festival Basga de Zorgho a signé ce samedi 23 janvier 2021 à Ouagadougou, une convention de partenariat avec des organisateurs de cérémonies de récompense des meilleurs artistes burkinabè. Cette entente permettra aux différents artistes distingués de prester au cours du Festival Basga, qui est arrimé au Nabasga de Zorgho, une fête coutumière.

La signature de convention a eu lieu avec quatre structures événementielles. Il s’agit des Marley d’or (récompense les meilleurs artistes du reggae), des Kundé, des 12 PCA (les personnalités culturelles de l’année) et les FAMA (Faso Music Awards). Pour le promoteur du Festival Basga, Luc Kaboré, la présente convention permettra aux différentes structures de partager leurs connaissances techniques. Il a également laissé entendre que le Festival Basga offre une tribune d’expression aux différents lauréats de ces cérémonies de récompense. Luc Kaboré a ajouté que c’est une occasion également pour son événement d’apprendre des autres cérémonies.

Le promoteur de Festival Basga et le représentant des Kundé Becker Ouédraogo

Cette signature est la bienvenue, dira l’ensemble des organisateurs d’événement de récompenses des artistes musiciens. Pour Hervé David Honla des 12 PCA, c’est un ouf de soulagement. Il se réjouit car, selon lui, la question se posait déjà. Il s’agissait de savoir que faire du sacre des lauréats. Cette main tendue vient donc à point nommé. Mahamadi Ouédraogo dit Madess des Marley d’Or salue le fait que les acteurs regardent dans la même direction. C’est une aubaine selon lui pour les artistes du reggae d’avoir des opportunités de prestation.

Les journalistes et les artistes ont été témoins de la signature de la convention

Youssef Ouédraogo des FAMA voit en cette union, l’expression d’une coopération sud-sud. Il dira que c’est une idée fabuleuse. Becker Ouédraogo des Kundé est aussi heureux que cette signature ait lieu. Toutefois, il a relevé que cet accord qui lie les Kundé concerne uniquement le volet d’échanges techniques. Pour ce qui est des scènes, il a rappelé que les Kundé estiment qu’il revient aux managers de trouver des cadres d’expression pour leurs artistes. Il a également rappelé qu’il est difficile d’organiser un événement au Burkina. C’est pourquoi il invite les artistes qui seront programmés à ne pas faire dans la surenchère.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Eléonore Kocty, actrice : « Le cinéma burkinabè est en train de stagner »
Humour : Gombo.com présente « tout va se savoir »
Promotion et vulgarisation du Festival des Solidarités Internationales (FESTISOL) au Burkina Faso : Les acteurs de l’organisation en conclave à Ziniaré
Culture : Meek Man, un espoir de la musique chrétienne
Culture : Sana Bob, l’artiste qui a tout surmonté pour s’imposer dans l’arène musicale burkinabè
Musique : Maria Bissongo chante « Mousso », un hymne à la femme
Musique : La « Consécration » de Tiness la Déesse
Décès du musicien et économiste Ki Jean : Des proches témoignent
Artisanat : Instituteur de formation, Abdoulaye Ouattara fait de la teinture sa passion
Ministère de la Culture : Elise Foniyama Thiombiano Ilboudo demande les bénédictions du Mogho Naaba
Burkina : L’Académie nationale des sciences, des arts et des lettres accueille 18 nouveaux académiciens
Bi Nabié, artiste musicien : « La musique peut servir de catalyseur à la réconciliation entre des fils en situation de déchirement »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés