Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. » Michelle Obama

Mouvement démocrate (MoDEM) : Un premier congrès extraordinaire pour lancer les activités politiques

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • samedi 23 janvier 2021 à 11h28min
Mouvement démocrate (MoDEM) : Un premier congrès extraordinaire pour lancer les activités politiques

Le Mouvement démocrate (MoDEM) a tenu son tout premier congrès extraordinaire, les 22 et 23 janvier 2021 à la Maison du peuple de Ouagadougou. Il était question de jeter les bases politiques et trouver les stratégies nécessaires pour la conquête des municipalités à venir.

Pour son baptême, le Mouvement démocrate (MoDEM) a choisi d’organiser un congrès extraordinaire. Le thème retenu pour cette activité est : « Ensemencement d’une véritable démocratie et stratégies endogènes pour la conquête des municipalités ».

Des délégations du MoDEM de plusieurs provinces ont pris part à ce congrès.

Né en fin octobre 2020, le MoDEM est venu rallonger la longue liste des partis et formations politiques burkinabè. « Malgré cette richesse de l’offre politique, le pays peine à améliorer ses indices de développement et tout reste prioritaire. Cet état de fait laisse la population désabusée en mettant en exergue la discordance entre le dynamisme des activités politiques et l’amélioration des conditions de vie de la population », a indiqué le président du MoDEM, Nathanaël Ouédraogo.

Ainsi, à en croire le premier responsable du MoDEM, son mouvement est né pour « relever les défis et répondre aux attentes des citoyens et des citoyennes ». « Il a pour ambition de faire retrouver à nos concitoyens l’espérance et d’ouvrir des horizons devant notre jeunesse. Il a pour devoir de refuser d’abandonner à d’autres la maîtrise du destin de notre pays, en comptant d’abord sur nos propres moyens, sur notre intelligence et notre travail », a-t-il affirmé.

Pour le président du MoDEM, Nathanaël Ouédraogo, son mouvement « doit beaucoup » au président du Faso.

Ce congrès est donc l’occasion pour le mouvement de procéder à l’adoption de son manifeste après amendements, l’adoption de ses statuts et règlement intérieur, et l’élection de ses organes dirigeants.

Municipales de 2021 à tout prix

Les élections municipales sont les premiers défis de ce nouveau mouvement politique. Selon le président du MoDEM, Nathanaël Ouédraogo, il s’agit, au cours de ce congrès, de recenser toutes les stratégies afin de conquérir plusieurs municipalités aux prochaines échéances. « Un homme politique sans mandat est un arbre sans fruit », se convainc le président du MoDEM.

A en croire le président du comité national d’organisation, Aimé Pascal Rouamba, ce congrès marque le début d’une marche pour la conquête des municipalités. « Aucune manœuvre de division, aucune tentative de diversion ne saura entravée la marche victorieuse du MoDEM aux élections municipales de 2021 », a-t-il déclaré.

Créé le 29 octobre 2020 par les démissionnaires du parti Union pour le progrès et le changement (UPC), le Mouvement démocrate (MoDEM) s’est structuré en parti politique et soutenu la candidature du président Roch Kaboré le 18 novembre de la même année. Actuellement, selon les organisateurs de ce congrès, le MoDEM est représenté dans 27 des 45 provinces du Burkina Faso. Ils affichent leur objectif de conquérir toutes les provinces.

Cryspin Masneang Laoundiki
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Eddie Komboïgo, nouveau Chef de file de l‘opposition : « Ce qui est important, c’est l’intérêt supérieur de la nation »
Réconciliation nationale : Zéphirin Diabré a échangé avec les anciens présidents Jean-Baptiste Ouédraogo et Michel Kafando
Adhésion du MPS à la majorité présidentielle : Le bonheur se trouve dans la manière de gravir la montagne, enseigne Yacouba Isaac Zida
Burkina : Le nouveau chef de file de l’opposition politique, Eddie Komboïgo, prend officiellement fonction
Burkina : La majorité présidentielle appelle à l’engagement de chacun pour accompagner le président Roch Kaboré
Réconciliation nationale : Zéphirin Diabré explique les schémas d’application de sa mission
Suspension du stade du 4-Août : "Nous n’avons pas de culture d’entretien, de maintenance", regrette l’ingénieur en génie civil, le ministre Vincent Dabilgou
Majorité présidentielle : « Nous n’acceptons pas n’importe qui », précise le coordonnateur, Clément Sawadogo
Burkina : Le MPS de Yacouba Isaac Zida et du Pr Augustin Loada rejoint la majorité présidentielle au nom de la réconciliation nationale
Vie politique : Les Forces nouvelles du Burkina ( FNB) adhère à l’opposition politique
Burkina : L’OPA-BF de Me Ambroise Farama déclare son appartenance à l’opposition politique
Politique : Le Parti indépendant du Burkina (PIB) déclare son appartenance à la majorité politique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés