Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il ne peut y avoir d’aujourd’hui, sans d’hier ou de lendemain, sans aujourd’hui.» Kim Jong-un

Me Bénéwendé Sankara : « Jerry Rawlings a permis à ce que le Burkina réhabilite dans tous les sens, Thomas Sankara »

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 30 novembre 2020 à 23h11min
Me Bénéwendé Sankara : « Jerry Rawlings a permis à ce que le Burkina réhabilite dans tous les sens, Thomas Sankara »

Le président de l’Union pour la Renaissance/Parti sankariste (UNIR/PS), Me Bénéwendé Stanislas Sankara a, ce lundi 30 novembre 2020 au pied du Mémorial Thomas Sankara à Ouagadougou, rendu un hommage à l’ancien président ghanéen, Jerry John Rawlings, décédé le 12 novembre 2020.

En signant le livre de condoléances, Me Bénéwendé Stanislas Sankara reconnaît d’abord l’homme qu’il a vu, lorsqu’il était encore étudiant, aux côtés du président Thomas Sankara : Jerry John Rawlings. « Quand il s’était déplacé à l’Université, j’avoue que c’était un monde fabuleux. Nous étions ceux-là qui portaient, à l’époque, les pancartes où il était principalement écrit : Ghana-Burkina Faso, ‘’the same fight’’ (le même combat, ndlr). Jerry John Rawlings-Thomas Sankara, c’était le même combat », se remémore Bénéwendé Stanislas Sankara.

Me Sankara, remplissant le livre de doléances.

L’avocat retient également que l’illustre disparu a, entre autres, porté le rêve panafricain et qu’il est resté un homme exemplaire, qui a défendu des valeurs. Il a permis aujourd’hui à ce que le Burkina Faso réhabilite dans tous les sens, le président Thomas Sankara, confie-t-il. « Il est mort, mais il doit savoir que ses héritiers vont continuer son combat », surmonte M. Sankara.

Cet hommage, poursuit-il, est une invite à la jeunesse africaine, burkinabè en particulier, à considérer le président Jerry John Rawlings comme étant un modèle.
Selon l’avocat, et réagissant à une question, les valeurs qui ont fait le mérite de Jerry John Rawlings devront servir de repères dans la gouvernance. C’est en cela qu’il relève que dans le programme du président Roch Kaboré, y figure en bonne place, la question de la bonne gouvernance.

« Nous insistons, à l’UNIR/PS, pour dire qu’il faut une véritable rupture dans la gouvernance pour porter les valeurs sankaristes ; c’est-à-dire l’intégrité (travailler à ce qu’il n’y ait pas la corruption, travailler contre l’impunité, travailler à ce que la chose publique soit scrupuleusement respectée et sévir le cas échéant contre les manquements). Pour bâtir une société de dignité, une société de paix, une société qui va prospérer, il faut d’abord s’attaquer à ces maux-là et il faut avoir le courage politique de les affronter. C’est pour cela que nous soutenons l’action du président Roch Kaboré, en invitant, bien-sûr, dans cette nouvelle gouvernance qui s’annonce, à ce qu’on intègre le programme alternatif sankariste que l’UNIR/PS défend », a exprimé Bénéwendé Stanislas Sankara.

Selon le secrétaire général du Comité international mémorial Thomas Sankara, Luc Damiba, le livre de condoléances est ouvert, au Mémorial Thomas Sankara, à tous les Burkinabè et ce, jusqu’à l’enterrement du disparu.

O.L
Lefaso.net

L’ancien président du Ghana, Jerry John Rawlings, est décédé à l’âge de 73 ans
Né le 22 juin 1947 dans la capitale ghanéenne, Accra, Jerry Rawlings a marqué l’histoire politique du Ghana

Vos commentaires

  • Le 30 novembre 2020 à 22:04, par Vérité Indiscutable En réponse à : Me Bénéwendé Sankara : « Jerry Rawlings a permis à ce que le Burkina réhabilite dans tous les sens, Thomas Sankara »

    En quoi le régime Rock répond-il aux idéaux de Sankara ? Après 5ans d’exercice, il n’y a même pas de lueur sur l’affaire Sankara. Vous les soutenez pour quoi ? Pour bâtir des édifices avec le visage de Sankara ? Ce n’était pas ça la lutte de Sankara. Tant que le Champagne sera pour un petit nombre alors que la grande masse n’a pas d’eau potable, il n’y a rien qui corresponde à l’idéal de Sankara.
    Même si vous ne pouvez pas faire comme Sankara, il faut éviter de coller son nom au régime Rock, surtout en cette circonstance, en l’associant à Jerry Rawlings, c’est complètement deux mondes opposés.

    Répondre à ce message

  • Le 1er décembre 2020 à 15:05, par BOUBA En réponse à : Me Bénéwendé Sankara : « Jerry Rawlings a permis à ce que le Burkina réhabilite dans tous les sens, Thomas Sankara »

    Un combattant s’est éteint, un rassembleur du peuple africain s’est éteint, un homme qui avait une vision pour le peuple africain s’est éteint, sans avoir atteint l’objectif qu’il avait voulu ? En partie, car il a réalisé quelque chose de grand qu Ghana qui sert aujourd’hui ce pays, la discipline et le respect des textes, espéreront pour toujours même après sa mort. Nous concernant, aucun de nous ne veut vivre en réalité ce que le président SANKARA voulait pour nous, car cela demande un sacrifice personnel pour le bien de tous. Ce que personne n’est plus prêt à faire de nos jour, c’est la triste réalité. Si c’était le cas chacun à son niveau aurait apporté sa pierre à la construction de l’idéal du président SANKARA car c’est ce qu’il nous a appris, que chacun doit apporté sa pierre pour le développement du Burkina par nous même sans attendre quelque chose des autres. Mais on attend tout du gouvernement qui ne sais même pas comment s’en sortir de tout ce qui l’attend. Attendons toujours, peut être un jour. Respect pour cet homme le président RAWLINGS qui a su orienter son pays sur le développement personnel par soit, vous pouvez vous reposer en paix, car vous avez mener à terme votre combat, aux autres de mener les leurs.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Réconciliation nationale : « Ne pas profiter de sa position de force pour vouloir effacer certaines choses, car tôt ou tard, ça va vous rattraper », prévient Issiaka Ouédraogo du CISAG
Enseignement supérieur et recherche : La Banque mondiale mobilise plus de 11 milliards de FCFA pour améliorer les performances des universités et grandes écoles
Décès de l’abbé Rodrigue Sanon : L’évêque de Banfora invite à prier pour son repos
Lutte contre le paludisme : Les OSC appelées à s’engager
Diocèse de Banfora : L’abbé Rodrigue Sanon retrouvé mort
Église catholique du Burkina : Le cardinal Philippe Ouédraogo présente le « Document de Kampala »
Élevage : Une campagne de vaccination lancée au profit de trente mille gros et petits ruminants dans la province du Séno
Projet de Résilience et de Compétitivité Agricole (PReCA) : Du matériel roulant pour faciliter la mobilité des acteurs
Yagha (région du Sahel) : La section provinciale du MBDHP alerte sur la situation humanitaire difficile
Brigade de gendarmerie de Nongremaasom : Un réseau de braqueurs mis hors d’état de nuire
Commune de Ouagadougou : Joseph Ouédraogo remplace Nathanaël Ouédraogo comme 3e adjoint au maire
Réconciliation nationale : Les bénédictions des anciens de l’Appel de Manéga accompagnent Zéphirin Diabré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés