Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Pour progresser, il ne faut pas répéter l’histoire, mais en produire une nouvelle. Il faut ajouter à l’héritage que nous ont laissé nos ancêtres.» Mahatma Gandhi

Ecole d’apprentissage des parents (EAP) : Pasteur Henri Yé propose un guide pour « former les responsables de demain »

Accueil > En librairie • LEFASO.NET • lundi 10 août 2020 à 15h35min
Ecole d’apprentissage des parents (EAP) : Pasteur Henri Yé propose un guide pour « former les responsables de demain »

« L’école classique dispense aux apprenants la connaissance générale sans toutefois aborder les questions fondamentales de la vie, surtout pas la vie en famille ». Tel est le constat du pasteur Henri Yé. Dans un style simple, l’auteur invite les couples et aspirants au mariage à aller à l’Ecole d’apprentissage des parents (EAP). Que faut-il faire et ce qu’il faut éviter dans l’éducation de l’enfant ? Ce manuel se veut un cours pour « former les responsables de demain ».

Pour le pasteur Henri Yé, l’éducation d’un enfant est un métier, qui ne doit pas s’apprendre dans le tas. De son constat, les conjoints se marient et deviennent des parents sans aucune notion sur la parentalité, l’art d’éduquer son enfant. Ainsi, tout parent doit apprendre ce métier comme tout métier qu’on apprend et exerce dans la vie courante.

Comment aimer son enfant de zéro à deux ans, de deux à six ans, et jusqu’à l’âge adulte ? Comment se comporter vis-à-vis de son enfant quand il devient préadolescent, puis adolescent ? Comment traverser la crise d’originalité juvénile avec son adolescent ? Que faut-il faire et ce qu’il faut éviter dans l’éducation de l’enfant ? « Ecole d’apprentissage des parents (EAP) : Former les responsables de demain » est un manuel de 180 pages qui jette les bases de la réflexion et apporte des réponses à certaines questions.

« L’auteur reconnaît qu’en la matière, il n’est ni un expert, ni un aguerri dans la parentalité. Il s’agit à priori d’avoir un début à tout. Il faut reconnaître après tout que même la science que nous étudions aujourd’hui à l’école a progressé au fur et à mesure que la lumière se faisait dans les domaines concernés », peut-on lire dans les lignes.

Pasteur Henri Yé fait dix recommandations dans ce manuel

Tout commence à la maison

Il est écrit dans la Bible dans le livre des Proverbes, chapitre 22, verset 6 : « Instruis l’enfant selon la voie qu’il doit suivre ; et quand il sera vieux, il ne s’en détournera pas ». S’appuyant sur ce verset biblique, le président de la Fédération des églises et missions évangéliques (FEME), Henri Yé, rappelle l’importance de l’apprentissage à la maison.

Le savoir-vivre commence à la maison. C’est pourquoi, l’auteur invite les parents à apprendre à leurs mômes à développer certains réflexes tels que : « S’il vous plaît, désolé, pardon, j’ai eu tort, merci, être honnête, être ponctuel, ne pas insulter, etc. ».

Dès le petit cercle familial, l’enfant doit apprendre « ne pas parler la bouche pleine, ne pas prendre ce qui ne lui appartient pas, ne pas jeter de déchets sur le sol, terminer son repas, prendre soin de ses affaires, etc. ».

Enfants face aux technologies

L’affection des parents est également abordée dans cet ouvrage. Les géniteurs doivent faire, entre autres, des jeux de compétition où les enfants gagnent afin d’apprécier la victoire du gagnant. Ceci permettra à l’enfant de ne pas être prisonnier de ses propres parents. « La carence partielle ou totale du lien affectif parental (de l’un ou l’autre) a des effets plus ou moins grave sur l’équilibre psychologique de l’enfant. Cela jouera tôt ou tard sur la personnalité de l’enfant devenu adulte », prévient l’auteur.

L’ouvrage est destiné aux parents et futurs parents

Ce manuel étale le rôle des parents dans la consommation des Nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC), car elles ont une influence importante sur les enfants. « En principe, les parents devraient prendre le temps de faire comprendre aux enfants la relativité des faits, des circonstances et des évènements de la vie avant de leur permettre de rentrer dans le monde des médias et des réseaux sociaux », estime Henri Yé.

Avec un texte aéré et des images, l’auteur propose une démarche méthodologique. Le manuel donne de conseils pratiques aux parents sur divers sujets. Les 180 pages du livre sont reparties en trois grandes parties et huit ateliers de travail. L’ouvrage est disponible à la FEME et à l’Eglise évangélique baptiste du Bon Berger (EEBBB) de Ouagadougou.

Pasteur Henri Yé a enseigné plus de 30 ans à l’Institut du développement rural (IDR) à l’Université de Ouagadougou. Il est le pasteur principal à de l’EEBBB de Ouagadougou.

Cryspin Masneang Laoundiki
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Littérature financière : « La banque en Afrique, ce que vous n’apprenez pas à l’école », un ouvrage qui lève le voile sur la banque
Littérature : « La réconciliation nationale en trompe-l’œil au Burkina », le nouvel ouvrage du colonel Lona Charles Ouattara
Littérature : « Yelbeedo ou les racines du mal », le nouveau roman de Constant Nana
"Mon corps et l’amour" : L’abbé Kizito NIKIEMA fait réfléchir sur la sexualité
Burkina/Littérature religieuse : Partir du corps humain dans la Bible pour édifier l’homme, des pièges de la mort
Commission épiscopale de la pastorale de la santé : Un livre pour alerter sur les dangers des méthodes contraceptives artificielles
Terrorisme au Sahel : Nabons Laafi Diallo propose « un regard à partir du Burkina Faso »
Littérature religieuse au Burkina : Père Basile Paré exhorte les chrétiens à faire un dépassement « du San Gôlô au Christ Vainqueur »
Réconciliation nationale et économique : Les leçons et perspectives de l’ancien député Amadou Traoré
Littérature : Delwende Nabayaogo écrit pour "Rendre notre nation forte et prospère"
Littérature/Burkina : Mariam Ouédraogo veut transmettre les valeurs traditionnelles à travers le conte
Littérature : Sabari Christian Dao invite à préserver le patrimoine culturel immatériel du Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés