Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le capital est seulement le fruit du travail et il n’aurait jamais pu exister si le travail n’avait tout d’abord existé.» Abraham Lincoln

Littérature : Léonie Ouangrawa jette les bases de la réflexion sur la commémoration de la journée internationale des femmes au Burkina Faso

Accueil > En librairie • LEFASO.NET • jeudi 5 mars 2020 à 20h31min
Littérature : Léonie Ouangrawa jette les bases de la réflexion sur la commémoration de la journée internationale des femmes au Burkina Faso

« La commémoration de la journée internationale des femmes (08 mars) au Burkina Faso : Qu’en est-il en réalité ? », tel est le titre du livre de Léonie Ouangrawa qui vient de faire son entrée dans la littérature burkinabè avec cet ouvrage dont la dédicace a eu lieu ce jeudi, 5 mars 2020 à Ouagadougou. Ladite cérémonie a été présidée par le contrôleur général d’Etat de l’autorité supérieur de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC), Luc M. Ibriga.

Ce premier ouvrage de Léonie Ouangrawa sur la commémoration de la journée internationale des femmes au Burkina Faso est un livre de 221 pages consacré à la réflexion sur la situation d’ensemble de la femme.

Une réflexion qui lui a permis de faire un bilan des acquis engrangés en matière de promotion des droits de la femme depuis l’institution de la commémoration de la journée internationale de la femme au Burkina Faso en 1983, d’identifier les difficultés ou les goulots d’étranglement qui font obstacles au développement de la femme et enfin formuler des recommandations à même d’améliorer les conditions de vie et de travail des femmes.

Le présidium de la cérémonie de la dédicace dudit livre

Ainsi, comme acquis engrangés dans le cadre de la commémoration de cette journée, il ressort de son analyse qu’il y a, entre autres, une large information aussi bien des femmes que des hommes sur l’existence et la célébration du 08 mars, une participation de plus en plus massive des femmes aux activités qu’elles organisent et une appropriation de la commémoration et un impact positif sur les conditions socio-économiques des femmes.

Parlant des insuffisances décelées dans la commémoration de la journée internationale de la femme au Burkina Faso, Léonie Ouangrawa a décelé l’insuffisance d’information et de sensibilisation sur le contenu et le sens de la journée ainsi que sur les thèmes retenus pour les commémorations annuelles de la journée internationale des femme, la méconnaissance de l’historique de ladite journée et de son sens, l’insuffisance d’implication des femmes et des hommes dans les activités commémoratives du 08 mars, etc.

Léonie Ouangrawa, auteure du livre ’’la commémoration de lma journée internationale des femmes (08 mars) au Burkina Faso

Pour ce qui est des recommandations faites pour améliorer les conditions de vie et de travail des femmes, l’auteure propose dans livre d’inviter toutes les femmes en particulier les coordinations féminines pour discuter préalablement de leurs préoccupations afin de trouver des solutions qui prennent réellement les réalités locales. Car c’est en faisant cela que le contenu de la commémoration de cette journée internationale de la femme pourra être amélioré afin d’avoir un impact positif sur les conditions de vie et de travail des femmes, souligne-t-elle.

Un outil d’appropriation et d’amélioration pour un développement intégral de la société

Pour le président de la cérémonie de dédicace, Luc Ibriga, à travers cet ouvrage, Léonie Ouangrawa, a fait œuvre utile en permettant aux burkinabè de disposer d’un document bilan de la pratique de la commémoration du 08 mars et met à leur disposition un outil d’appropriation et d’amélioration pour une meilleure atteinte des objectifs. C’est-à-dire, l’effectivité de l’égalité du genre, tout en félicitant l’auteure d’avoir posée les jalons d’une approche rationnelle de la pratique qui interpelle toute la société burkinabè à s’approprier cette exigence pour un développement intégral de la société.

Parents, amis et collègues venus pour soutenir Léonie Ouangrawa

Concernant l’auteure, il faut dire qu’elle a assumé les fonctions de chargé d’études au ministère en charge de la promotion de la femme de 2013-2019 et enseignante vacataire à l’école nationale de formation en travail social (INFTS). Elle est actuellement cheffe de service à la direction générale de la femme et du genre.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Harcèlement en milieu scolaire : Quand un enseignant résiste à « L »
Epopée de Naaba Wobgo : Le devoir de mémoire de Dr Lassina Simporé
Monde des affaires : Mathieu Hien propose un guide pour protéger la propriété intellectuelle
Sécurité : Le député Maxime Koné publie « Chronique sécuritaire 2019 au Burkina »
Littérature chrétienne : « Mon Dieu pourvoit à tous mes besoins », le nouvel ouvrage du pasteur Mamadou Karambiri
Ecole d’apprentissage des parents (EAP) : Pasteur Henri Yé propose un guide pour « former les responsables de demain »
Littérature : Le religieux philosophe Pierre Ouattara présente son nouveau livre sur l’éthique de la foi et la politique
Essai : Wendinminté Ouédraogo retrace le Burkina de 2009 à 2015
Lu pour vu : "Le Salaire du mensonge", de Aboudou Sawadogo,
Les Béatitudes, chemin de renaissance
Lu pour vous : « Etre une espérance » du Père François Kientega
UEMOA : Dr Vincent Zoma dédicace son livre sur le transport et l’intégration régionale
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés