Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tout ce qui vaut la peine d’être fait mérite et exige d’être bien fait» Comte de Chesterfield

21e Conférence annuelle des services du Trésor (CAST) : Les acteurs en conclave pour relever les défis de la supervision des établissements publics

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • lundi 23 décembre 2019 à 16h30min
21e Conférence annuelle des services du Trésor (CAST) : Les acteurs en conclave pour relever les défis de la supervision des établissements publics

Ce 23 décembre 2019 à Ouagadougou se sont ouverts les travaux de la 21e Conférence annuelle des services du Trésor(CAST) sous le thème : « Le Trésor public et la supervision des établissements publics de l’État (EPE) : État des lieux et perspectives ». L’objectif de cette rencontre annuelle est de permettre aux participants de se pencher sur la question des pratiques en matière de supervision des établissements publics de l’État. Ce qui va leur permettre de proposer des solutions afin de renforcer le dispositif de supervision de ces établissements.

Relever les nombreux défis qui demeurent au ministère en charge de l’Économie, en particulier à la direction générale du Trésor et de la comptabilité publique(DGTCP) confrontée à plusieurs insuffisances liées à la supervision stratégique des établissements publics de l’État. C’est le but de la 21e Conférence annuelle des services du Trésor (CAST). Ainsi au cours des travaux, les participants vont passer en revue le bilan de l’exercice de la tutelle des établissements publics de l’État (EPE) afin de dégager des perspectives pour une meilleure supervision desdits établissements.

Face à cette problématique en matière de supervision, il apparaît légitime pour le Trésor Public de se pencher sur la question des origines des insuffisances afin d’apporter des solutions pour renforcer le dispositif de supervision des établissements publics de l’État. C’est dans cet esprit que s’inscrit le thème de la 21e CAST à savoir : « Le trésor public et la supervision des établissements publics de l’État (EPE) : Etat des lieux et perspectives ».

Ce thème revêt un grand intérêt pour l’administration du Trésor public au regard de son rôle de gardien et gestionnaire du portefeuille de l’État. À ce titre, les participants, issus pour la majorité de toutes les structures de la DGTCP, vont faire une halte en vue de mieux examiner le dispositif de suivi pour déceler les failles. Pour ce faire, ils se pencheront sur la recherche de solutions sur les deux thématiques.

Célestin Santére Sanon, directeur du Trésor Public

La première consiste pour les participants à s’interroger sur l’efficacité du cadre juridique, organisationnel de l’exercice de la tutelle financière des EPE et l’impact des actions entreprises par le département de l’Economie pour mieux accompagner les établissements dans leurs missions. « Il est question pour nous, à cette rencontre, de nous ’interroger sur les structures d’évaluation pour nous accorder sur un certain nombre difficultés sur lesquelles il faut trouver des correctifs pour avancer », a souligné Célestin Santére Sanon, directeur du Trésor public.

Clémence Yaka, ministre délégué chargé du Budget, représentante du ministre en charge de l’économie

Il s’agit pour eux de faire un diagnostic qui devrait permettre de mieux appréhender les difficultés qui grippent le suivi de la gestion des EPE. Quant à la seconde interrogation, les participants sont invités à approfondir davantage les réflexions en vue de dégager des perspectives pour une meilleure supervision avec pour objectif central de rendre plus performants lesdits établissements. « Cette rencontre est importante car elle va permettre aux services du Trésor de faire un bilan afin de mieux se projeter dans l’avenir pour une bonne supervision des EPE », a déclaré Clémence Yaka, ministre délégué chargé du Budget, représentant le ministre en charge de l’Economie.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 26 décembre 2019 à 12:03, par Boussou-Biiga En réponse à : 21e Conférence annuelle des services du Trésor (CAST) : Les acteurs en conclave pour relever les défis de la supervision des établissements publics

    A travers les ateliers, les colloques et les séminaires pêle-mêle à faible valeur ajouté sur la qualité des services publiques rendus vous accompagnez le gaspillage des ressources publiques. C’est la plus grosse honte de ce pays. 1- 2- 3 atelier ou je ne sais quel foire récréative delocalisé à Kdg, surtout en fin d’année pour soit disant consommer le budget. Vous n’avez pas honte ? Regarder la population de plus en plus vulnérables qui n’arrive même pas a profiter des services sociaux de bas (eau, nourritures, électricité, soins de qualité, enseignement). Vive la révolution qui vas dégraisser tous ces incompétents engraissés par l’argent public.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
BCEAO : Meyliet Koné reconduit au poste de gouverneur pour un mandat de six ans
Appel à candidature pour le recrutement externe d’agents judiciaires adjoints de l’Etat (AJAE)
Appel à candidature pour le recrutement interne d’agents judiciaires adjoints de l’Etat (AJAE)
Situation économique : La majorité des Burkinabè ne sont pas satisfaits, selon un sondage d’Afrobarometer
21e conférence des agents comptables des EPE : L’informatisation de la tenue comptable au cœur des échanges
Lutte contre la fraude fiscale : La direction générale des impôts forme des agents sur l’usage de la facture normalisée
Economie et finances : Plus de 839 milliards de francs CFA mobilisés au premier semestre 2020
Etablissements publics de l’Etat : La qualité des services sera au cœur de l’assemblée générale de 2021
Mutuelle des travailleurs du fisc : La 5e assemblée générale se penche sur le système du tiers-payant
Economie : Le ministre Harouna Kaboré veut développer une « industrie locale » autour de la BRAKINA
Economies africaines : Le COVID-19 a inversé les prévisions de forte croissance, selon la Banque africaine de développement
Climat des affaires : Le Burkina veut améliorer son score
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés