LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Burkina/Microfinance : Faso Crédit lance officiellement ses activités pour l’inclusion des populations à faibles revenus

Publié le mercredi 1er mai 2024 à 18h45min

PARTAGER :                          
Burkina/Microfinance : Faso Crédit lance officiellement ses activités pour l’inclusion des populations à faibles revenus

Filiale du prestigieux Groupe Planor Afrique, Faso Crédit a officiellement lancé ses activités le mardi 30 avril 2024, à Ouagadougou, avec l’inauguration de sa principale agence. La cérémonie a été présidée par le ministre de l’Économie, des Finances et de la Prospective, représenté par son secrétaire général, Abdoul Rachid Soulama. Cet évènement mémorable dans l’histoire financière du Burkina Faso a été le fruit de plusieurs mois de préparation, avec un engagement résolu de Faso Crédit à promouvoir l’inclusion financière, économique et sociale des populations à faibles revenus. Parmi les personnalités à ce rendez-vous, l’on note la présence du président du Groupe Planor Afrique, Appolinaire Compaoré.

Société anonyme au capital de un milliard de francs CFA, Faso Crédit est née avec l’ambition de s’imposer comme un acteur en première ligne en matière de microfinance en offrant des solutions de financement souples et adaptées aux réalités de ses cibles, en l’occurrence les populations à faibles revenus. Elle voit le jour grâce à la volonté de deux actionnaires institutionnels, tous issus du Groupe Planor Afrique qui opère dans divers domaines dont la banque, les télécommunications, les assurances, la grande distribution, le transport, les hydrocarbures.

Pour le président du conseil d’administration, Jean Damascène Nignan, le challenge permanent de Faso Crédit sera de construire une institution financièrement solide, donnant la priorité aux populations à faibles revenus en mettant à leur disposition une gamme de produits et services adaptés.

« Faso Crédit n’est pas simplement une institution de microfinance de plus, elle est un plus dans la microfinance », Jean Damascène Nignan, président du conseil d’administration de Faso Crédit

Faso Crédit exprime son soutien envers les autorités

Le Président directeur général du Groupe Planor, Apollinaire Compaoré a lui réitéré son soutien aux autorités du pays pour leurs efforts en faveur de la restauration de la paix et le retour des personnes déplacées internes dans leurs localités d’origine. Car pour lui, le dynamisme des affaires est largement tributaire de la stabilité sociale et de l’impulsion que lui donne les autorités.

« À Planor Afrique, nous nous réjouissons également de l’engagement noble affiché par le chef de l’État, d’asseoir la souveraineté de notre pays à travers sa vision et sa politique qui s’intéressent, entre autres, à un domaine comme l’économie », a déclaré Emmanuel Kabré, secrétaire général du Groupe Planor Afrique, porte-parole du Président directeur général.

« Les acteurs économiques burkinabè ont suffisamment de ressources et de la qualité pour réussir dans tous les secteurs d’activités », Emmanuel Kabré, porte-parole du Président directeur général du Groupe Planor Afrique

Un engagement à soutenir le développement économique

La vision de Faso Crédit en effet dépasse largement les simples transactions financières. En tant qu’acteur majeur de la microfinance au Burkina Faso, l’entreprise s’engage à soutenir le développement économique des populations les plus vulnérables, en leur offrant des services financiers abordables et des produits adaptés à leurs besoins. Cette approche inclusive vise à autonomiser les individus et les communautés, en leur donnant les moyens de créer et de développer leurs propres entreprises, tout en renforçant la résilience économique des régions rurales et urbaines du pays.

Depuis son ouverture commerciale en juin 2023, Faso Crédit a rapidement gagné la confiance et l’admiration des communautés locales en offrant des services financiers accessibles et adaptés à leurs besoins spécifiques. La cérémonie de lancement officiel des activités de cette institution de microfinance a été l’occasion pour les dirigeants de Faso Crédit, les représentants du Groupe Planor Afrique, ainsi que les dignitaires et les membres de la communauté, de célébrer ensemble cette étape significative.

« Nous accordons pour l’instant, des crédits allant de 15 000 000 à 50 000 000 de francs CFA en fonction de la demande », Badomba Ouattara, directeur général de Faso Crédit

Ainsi, la vision de Faso Crédit se décline à travers ses missions et valeurs que sont la proximité, la flexibilité, l’engagement et le suivi. La société a ouvert ses portes depuis le 20 juin 2023 dans la capitale burkinabè, à partir de sa toute première agence située au nord du marché de 10 Yaar, a noté Badomba Ouattara, le directeur général de Faso Crédit. Il souligne que l’ouverture de la nouvelle agence, constituant la seconde, vient renforcer l’offre de financement déjà existante, portant le nombre d’agences à deux depuis l’agrément de Faso Crédit.

Faso Crédit a, en effet, obtenu son agrément auprès du ministère en charge de l’Économie et des Finances en septembre 2022 après un long processus. Selon les données révélées par monsieur Ouattara lors de la cérémonie de lancement officiel des activités de Faso Crédit, l’impact financier de l’institution est déjà significatif.

« Les entreprises informelles souffrent d’un accès restreint à un ensemble d’outils productifs dont le financement », Salifou Nikièma, président du Bureau national de l’économie informelle

Un financement de l’économie de plus de 700 000 000 de FCFA

Avec un financement de l’économie s’élevant à une impressionnante somme de 704 509 208 de FCFA, Faso Crédit démontre son engagement à soutenir le tissu économique local et à stimuler la croissance des entreprises à travers le Burkina Faso.
Ces chiffres impressionnants ne font que souligner l’ampleur de l’engagement de Faso Crédit envers l’inclusion financière. En touchant plus de 1 250 clients, l’institution a réussi à étendre son influence à travers différentes couches de la société, offrant des solutions financières adaptées aux besoins variés de ses clients.

« Faso Crédit est le bienvenu et saura combler sans doute le reste de la demande non couverte », Abdoul Rachid, secrétaire général du ministère en charge de l’Économie

En outre, la ressource collectée, indique monsieur Ouattara, dépasse les 663 031 324 FCFA, ce qui témoigne non seulement de la confiance accordée à Faso Crédit par ses clients, mais aussi de la capacité de l’institution à mobiliser des ressources pour soutenir davantage des projets et entreprises locales.

Ces chiffres illustrent le rôle crucial que Faso Crédit joue dans le paysage financier du Burkina Faso, en offrant des services accessibles et des solutions innovantes pour répondre aux besoins spécifiques des populations à faibles revenus. Ils confirment également la vision de Faso Crédit en tant que moteur de développement économique et social, et soulignent l’importance de l’inclusion financière dans la construction d’un avenir plus prospère et équitable pour tous les Burkinabè.

La visite des locaux de la nouvelle agence Faso Crédit

En plus des discours, la cérémonie a été ponctuée par des prestations artistiques vibrantes, mettant en lumière la richesse culturelle et la diversité du Burkina Faso. Les invités ont également eu l’occasion de visiter l’agence principale de Faso Crédit, où ils ont pu découvrir les installations modernes et rencontrer le personnel dévoué qui œuvre quotidiennement pour servir les clients avec professionnalisme.
Alors que Faso Crédit s’engage dans cette nouvelle phase de son parcours, l’entreprise reste résolument attachée à ses valeurs fondamentales d’intégrité, de responsabilité sociale et d’innovation. Avec son agence principale désormais en plein cœur de Ouagadougou, Faso Crédit est bien positionné pour étendre son impact et continuer à changer des vies à travers le Burkina Faso.

Hamed Nanéma
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Le gouvernement veut maîtriser le taux d’inflation