LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Ce n’est pas la montagne à gravir qui vous fera abandonner, c’est le caillou dans votre chaussure” Mohamed Ali

Mobilisation des recettes : La Direction Générale des Douanes réalise un taux de 100,38% au cours du premier trimestre 2024

Publié le lundi 29 avril 2024 à 13h00min

PARTAGER :                          
Mobilisation des recettes : La Direction Générale des Douanes réalise un taux de 100,38% au cours du premier trimestre 2024

Au premier trimestre de 2024, les recettes douanières ont été recouvrées à hauteur de 262,22 milliards de francs CFA, pour une prévision de 261,22 milliards de francs CFA, soit un taux de réalisation de 100,38%. Comparées aux recettes mobilisées à la même période en 2023 (243,15 milliards de francs CFA), la DGD enregistre une augmentation de 19,07 milliards de francs CFA soit un taux de progression de 7,84%.

Pour mémoire, au titre de l’exercice budgétaire 2024, conformément à la Loi de finances initiale (LFI), les prévisions de la DGD sont de 1 106,20 milliards de francs CFA. Cette prévision est en progression de 106,20 milliards de francs CFA (+10,62%) par rapport à celle de l’année 2023 (1000 milliards de francs CFA). Comparativement aux réalisations de l’année 2023 (1 023,27 milliards de francs CFA), l’objectif de 2024 est en progression de 82,93 milliards de francs CFA (+8,10%).

Sur des prévisions annuelles de 1 106,20 milliards, la DGD a réalisé, au premier trimestre, 262,22 milliards soit un taux de réalisation de 23,70 % par rapport à la cible annuelle. Pour le reste de l’année, l’objectif se chiffre à 844,98 milliards de francs CFA.

Pour relever ce défi, la DGD a instruit toutes les Unités de recouvrement (UR) de mettre en œuvre les différentes mesures et actions de contrôle, de recouvrement et à poursuivre la mise en œuvre des réformes pouvant améliorer la mobilisation des recettes. Il s’agit :

- de l’opérationnalisation de l’interfaçage entre SYDONIA et SYLVIE ;
- de la connexion des systèmes informatiques de la Direction générale des douanes, de la Direction générale du transport terrestre et maritime, de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso, du Centre de contrôle des véhicules automobiles, du Conseil burkinabè des chargeurs et le CDS de la Poste BF ;
- de l’informatisation intégrale des offices de douane ;
- de la poursuite de l’interconnexion des systèmes informatiques douaniers du Burkina Faso avec les pays voisins (Benin et le Ghana) ;
- du renforcement des systèmes d’escorte et du suivi satellitaire des marchandises en transit ;

- de la poursuite des mesures d’identification du principal obligé du régime de transit ainsi que la généralisation de la réalisation des garanties des opérations notamment en ce qui concerne les véhicules automobiles ;
- de l’opérationnalisation de la plateforme e-Douanes : cette plateforme permettra le payement des droits et taxes de douane par un procédé électronique (Paiement par les réseaux de la téléphonie mobile, paiement à distance par virement bancaire, paiement par carte bancaire), etc.

Concernant la lutte contre la fraude, en termes de bilan pour ce premier trimestre de l’année 2024, les unités de surveillance ont engrangé des résultats notables contribuant à la santé des populations et par ricochet à l’asséchement des sources de financement du terrorisme auquel notre pays fait face.

En résumé, les unités de surveillance ont pu saisir au total 359 colis et 3 376 plaquettes de 13 tonnes 679,46 Kilogrammes. Il s’agit essentiellement de produits prohibés : amphétamines, boissons alcoolisées en sachet, chanvre indien, cannabis, charbons activés, cyanure, cordeaux détonants, détonateurs, explosifs, médicaments contrefaisants, mercure, cigarettes, or, poulets de chair congelés, produits CITES (vautours, caméléons séchés) Tramadol, etc.
La valeur totale de ces produits prohibés de fraude saisis s’élève à environ 947 754 467 de francs CFA.

Ces résultats montrent que malgré la situation sécuritaire difficile, les agents des douanes du Burkina, sous le leadership du Directeur général, travaillent nuit et jour à accomplir efficacement leur mission de mobilisation de recettes et préserver la santé des populations.

La Douane : Honneur-Dévouement-Vigilance
SCRP-DGD

PARTAGER :                              

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Le gouvernement veut maîtriser le taux d’inflation