Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le plus grand obstacle à la découverte n’est pas l’ignorance, c’est l’illusion de la connaissance» Daniel J. Boorstin

Rentrée académique 2019-2020 à l’ISPP : Deux conventions pour diversifier les offres et régimes de formation

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Yvette Zongo • samedi 12 octobre 2019 à 00h00min
Rentrée académique 2019-2020 à l’ISPP : Deux conventions pour diversifier les offres et régimes de formation

Pour la rentrée académique 2019-2020, l’Institut supérieur privé polytechnique (ISPP) a signé, ce vendredi 11 octobre 2019 à son siège à Ouagadougou, deux conventions avec la représentation Afrique de Microsoft, Global Synergy, et l’Institut français de formation à la gestion et aux affaires (IFAG). Objectif, diversifier ses offres et régimes de formation, permettre une mobilité de ses étudiants et faciliter leur insertion professionnelle. La cérémonie a été placée sous la présidence du ministre en charge de l’Enseignement supérieur, représenté par le Pr Félix Valian.

« Le partenariat signé aujourd’hui entre l’Institut supérieur privé polytechnique (ISPP) et l’Institut français de formation à la gestion et aux affaires (IFAG) traduit la volonté des premiers responsables de ces institutions de mettre à la disposition de leurs étudiants des connaissances plurielles, leur permettant d’être des cadres compétents », a souligné le représentant du ministre en charge de l’Enseignement supérieur, Fréderic Valian, dans son allocution.

Un acte qui, selon lui, est louable car le développement conjoint de programmes de l’IFAG et de l’ISPP permettra aux étudiants et aux enseignants de découvrir les réalités des deux pays afin d’avoir des compétences nécessaires pour être plus complétifs sur le marché de l’emploi. Il a souhaité que ce partenariat soit durable et fécond.

Pour la directrice générale de l’ISPP, Sabine Yaméogo, le partenariat signé d’abord avec Global Synergy, qui est une représentation de Microsoft en Afrique, est une opportunité donnée aux étudiants d’avoir des formations de logiciel des programmes de Microsoft. Ce qui leur permet d’être outillés à la fin de leur formation par rapport à ces nouvelles technologies et d’être certifiés Microsoft. Outre cela, ils seront aussi des gens capables d’innover et capables de s’adapter partout où ils iront.

Sabine Yaméogo, Directrice générale de l’ISPP

Concernant le partenariat avec l’IFAG, dit-elle, il sera axé sur le partage d’expériences au niveau des cours et des stages d’immersion, ce qui permettra aux étudiants d’être directement opérationnels sur le terrain, parce que l’IFAG alterne théorie et pratique.

Pour le directeur général de l’IFAG, Dominique Lemaire, c’est un vrai partenariat pédagogique qui s’inscrit à long terme. L’objectif, explique-t-il, c’est de permettre d’abord aux étudiants inscrits à l’ISPP de pouvoir suivre tout le programme pédagogique de l’IFAG. Le deuxième objectif de ce partenariat, c’est d’offrir aux étudiants qui souhaiteraient poursuivre à l’IFAG de le faire, et vice-versa.

Michael Dougrou, Administrateur général de global synergy

L’Afrique est bien partie pour la digitalisation

Selon l’administrateur de Global Synergy, Michael Dougrou, la première chose que sa structure offrira à l’ISPP, c’est un parc de 130 ordinateurs et une formation qui va déboucher sur une certification du numérique et des professionnels de l’informatique à travers le canal de Microsoft. La seconde chose, c’est d’ouvrir des opportunités d’embauche aux étudiants qui seront formés.

Etudiants et enseignants mobilisés pour la cérémonie officielle de la rentrée académique 2019-2020

Il a rappelé que Global Synergy intervient dans quatre pays notamment la Côte d’Ivoire, le Togo, le Niger et le Burkina Faso, et la vision, c’est d’intervenir dans tous les 53 pays du continent. « Car en matière de digitalisation, l’Afrique est très bien partie et la base, c’est d’abord la formation et c’est ce que nous sommes en train de faire », a indiqué l’administrateur.

Dominique Lemaire, Directeur général de l’IFAG

Quant au parrain Idrissa Nassa, P-DG du Groupe Coris, il a lui aussi salué les premiers responsables de l’ISPP qui ne cessent d’accroître l’offre de formation pour offrir au monde du travail des hommes bien formés à même de relever les défis du moment. « Car il faut dire que nous sommes dans un monde qui se digitalise et ce partenariat permettra à ces jeunes d’être formés à ces outils modernes de gestion. Et nous, en tant que secteur privé, nous recherchons toujours des jeunes bien formés, ce qui nous offrira beaucoup d’opportunités d’emplois », a-t-il signifié.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Naïm Touré est accusé de tentatives de démoralisation des forces de défense et de sécurité
Burkina Faso : « Il faut que les Burkinabè acceptent de se pardonner », prêche Me Bénéwendé Stanislas Sankara
Burkina : Le pape François demande la protection des populations vulnérables
Programme budgétaire « Etat civil » : Un taux d’exécution des activités de 34,54% en 2018
Burkina : Naïm Touré interpellé dans le cadre d’une enquête en cours, selon la Police nationale
Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : Les populations invitées à attendre les orientations des forces de défense et de sécurité
Burkina Faso : L’activiste Naïm Touré enlevé à son domicile ?
La Poste Burkina Faso : Le syndicat interpelle le président du Faso sur la gestion de la société
Lutte contre la faim : Des techniques de production d’engrais bio, prônées par le Larlé Naaba Tigré, expliquées dans huit langues nationales
Modernisation de l’administration douanière : Sydonia World, la nouvelle plateforme de dédouanement
Rentrée scolaire en toute sécurité routière : « Que chaque membre du gouvernement pilote un club dans un lycée pour soutenir ce secteur », souhaite Vincent T. Dabilgou.
Promotion des produits locaux : Le Conseil régional du Centre se prépare à accueillir le forum international Burkina-Brésil-France
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés