LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Burkina : Plus de 393 000 personnes touchées par le Programme de résilience et de cohésion sociale au Sahel (PROGRESS)

Publié le jeudi 2 mai 2024 à 22h17min

PARTAGER :                          
Burkina : Plus de 393 000 personnes touchées par le Programme de résilience et de cohésion sociale au Sahel (PROGRESS)

Après quatre années de mise en œuvre, le Programme de résilience et de cohésion sociale au Sahel (PROGRESS) est à sa clôture. Ce jeudi 2 mai 2024, les premiers responsables ont organisé un atelier de clôture à Ouagadougou.

L’objectif général du PROGRESS est d’améliorer les conditions de vie, la résilience à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle et de renforcer la cohésion sociale des populations vulnérables dans les zones d’intervention.

Lancé en mai 2020, le PROGRESS a touché neuf communes des régions de l’Est et de la Boucle du Mouhoun. Il s’agit des communes de Kantchari, Diapaga, Botou, Lanfièra, Dii, Kassoum, Barani, Bomborokuy et Nouna.

Les secteurs d’intervention sont : la protection sociale ; santé nutrition ; SAME (Sécurité alimentaire et moyen d’existence) ; eau hygiène et assainissement ; la gouvernance ; et la cohésion sociale.

En quatre années, PROGRESS a touché 393 110 personnes au Burkina Faso, sur 162 432 cibles au départ, a indiqué le coordinateur consortium PROGRESS, Didier Hermann Bourgou.

Didier Hermann Bourgou, a mentionné que toutes les neuf communes ont été sous blocus à un moment donné ; mais que les activités ont continué à se réaliser grâce à plusieurs stratégies d’adaptation

« Une logique de redevabilité vis-à-vis des principaux bénéficiaires »
Ce programme a une approche particulière qui a marqué les auteurs. « Avec une stratégie de réponse basée sur une approche multisectorielle intégrée et holistique, ce programme est intervenu sur les questions de résilience aux crises alimentaire et nutritionnelle, l’accès aux communautés et au service de santé, l’amélioration de la gouvernance, et enfin de la cohésion sociale et du vivre-ensemble », a développé le directeur pays de Action contre la faim Burkina Faso, Thomas Owono Bissono.

Selon les organisateurs, ce café de presse est un canal essentiel de vulgarisation et d’information auprès de l’opinion publique sur les différents résultats engrangés durant la mise en œuvre du programme. « Il est également nécessaire d’indiquer que cette rencontre s’inscrit dans une logique de redevabilité vis-à-vis des principaux bénéficiaires, du bailleur, des autorités et de toutes les parties prenantes du PROGRESS », a justifié Thomas Owono Bissono.

Selon Thomas Owono Bissono, les résultats démontrent la capacité de résilience et de réadaptation des cinq organisations malgré les divers défis et contraintes

Augmenter la résilience

PROGRESS a été financé par l’Union européenne (UE) à hauteur de 10,2 millions d’Euros (plus de six milliards de francs CFA). Présent à cette activité de bilan, le chef d’équipe ‘’Emploi/Croissance’’ de la délégation de l’UE au Burkina Faso, Marc Duponcel, a affiché sa satisfaction. « Ce programme était très important pour augmenter cette résilience et faciliter la cohésion sociale », a-t-il indiqué.

« C’est un projet qui était très important pour nous », se réjouit Marc Duponcel

Le programme a été mis en œuvre par un consortium d’Organisations non gouvernementales (ONG). Il s’agit de Action contre la faim (lead du consortium), Terre des hommes, Search for common ground, Association Tin Tua et l’Association WUPAKUWE.

Le PROGRESS est un programme qui a débuté en mai 2020 pour 48 mois d’exécution, soit quatre ans. Il s’est déroulé dans les zones transfrontalières de trois pays de la sous-région, à savoir le Burkina Faso, le Mali et le Niger.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique