Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut avoir bien du jugement pour sentir que nous n’еn аvοns рοint.» Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

An 4 de l’insurrection populaire : Gaoua rend hommage aux martyrs

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Insurrection populaire • LEFASO.NET | Boubacar Tarnagda • mercredi 31 octobre 2018 à 22h30min
An 4 de l’insurrection populaire : Gaoua rend hommage aux martyrs

A Gaoua, la célébration de l’an 4 de l’insurrection populaire a été ponctuée, ce mercredi 31 octobre 2018, par une marche et une conférence organisées par les travailleurs, et une minute de silence observée par les autorités administratives et politiques au haut-commissariat du Poni.

Il y a quatre ans, le peuple burkinabè s’est insurgé contre le régime du président Blaise Compaoré, et cette révolte a abouti à une insurrection dont le bilan fut lourd et regrettable.

En ce jour anniversaire de la commémoration de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, les travailleurs des différentes couches sociales de Gaoua ont rendu hommage aux martyrs à travers une marche sur quelques artères de la ville, avant de se retrouver dans la cour des Ecoles centre A et B pour une conférence qui avait pour thème « Insurrection, quatre ans après, quel bilan ? », animée par Abdoul Rasmané Nombré, substitut du procureur près le Tribunal de grande instance de Gaoua.

Selon le président du Comité régional anti-corruption du Sud-Ouest, Aoué Gomgnibou, « quatre années après l’insurrection, le bilan n’est pas reluisant. L’insurrection a laissé tout le monde sur un goût d’inachevé, et c’était évident parce que (…) l’insurrection du Burkina a été étouffée en cours de route, d’où ces remous sociaux permanents ».

Pour la même cause, les autorités administratives et politiques se sont retrouvées au haut-commissariat du Poni. Avec à leur tête le gouverneur de la région du Sud-Ouest, Tagséba Nikiéma, elles ont observé une minute de silence à 10h, en mémoire des disparus.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Boubacar Tarnagda

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : L’insurrection populaire racontée par Dr Emile Paré
An 4 de l’insurrection : La ligue des jeunes du Burkina appelle à plus de civisme
An 4 de l’insurrection : Une coalition d’OSC de Bobo rend hommage aux martyrs
4e anniversaire de l’insurrection : A Dédougou, la population a brillé par son absence
An 4 de l’insurrection populaire : Une coalition d’OSC réclame justice pour les martyrs
An 4 de l’insurrection populaire : A Ouahigouya, la société civile se démarque de la commémoration
An 4 de l’insurrection populaire : Gaoua rend hommage aux martyrs
Insurrection d’octobre 2014 : « Une occasion ratée »,
selon l’organisation des peuples africains (OPA)
Burkina Faso : Les insurgés de la dernière heure ont conduit le pays dans l’impasse, selon l’UPC
An 4 de l’insurrection populaire : Le triomphe de la loi du plus fort
4ème anniversaire de l’insurrection populaire : Programme officiel
4e anniversaire de l’insurrection : Le gouvernement et les OSC font le point des acquis
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés