LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur. Chacun en détient la clé” Jacques Salomé

Insurrection populaire d’octobre 2014 : S.O.S pour blessés sans emploi

LEFASO.NET

Publié le vendredi 30 octobre 2020 à 23h35min

PARTAGER :                          
Insurrection populaire d’octobre 2014 : S.O.S pour blessés sans emploi

Six ans après l’insurrection populaire qui a mis fin au régime de Blaise Compaoré, des blessés attendent toujours un peu plus du pouvoir en place. Reconnaissants pour la prise en charge sanitaire dont ils ont bénéficié à l’intérieur comme à l’extérieur du pays, ces blessés espèrent obtenir de la part du gouvernement des emplois décents. Nous avons rencontré deux d’entre eux. Il s’agit de Dao Alassane et de Kéré Patrice.

HERMAN FREDERIC BASSOLE
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Messages

  • Écoutez,arrêtez d’embêter le monde le fait de participer à une insurrection ne confère aucun droit vous n’êtes pas des anciens combattants.D’ailleurs une insurrection est une infraction à la loi dans un pays normal.
    En fin, faisons attention une autre féodalité est entrain de naître.

  • Participer à l’insurrection confèrerait-il le statut de pupille de la Nation ?
    Sont-ils au chômage parce qu’ils ont été blessés lors de l’insurrection ?

    C’est absurde de s’insurger contre une oligarchie familiale, pour sombrer ensuite dans le mouta mouta.

    La participation à l’insurrection n’est pas un passe droit.

    • Très bien dit. En plus de cela, il faut noter que certains gars qui se prennent pour des martyrs ont été des pilleurs blessés sur les sites.
      Les êtres humains sont pathétiques !

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique