Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut avoir bien du jugement pour sentir que nous n’еn аvοns рοint.» Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

Nayala : Le village de Koin célèbre l’excellence à l’école primaire

Accueil > Régions • • jeudi 2 août 2018 à 16h00min
Nayala : Le village de Koin célèbre l’excellence à l’école primaire

Le 27 juillet 2018 s’est tenue à KOIN, la 4ème édition de la journée d’excellence des écoles primaires A, B et C de Koin (commune de Toma, province du Nayala), organisée par l’Association DõõPã appelée JE2018-DõõPã.

Deux activités ont marqué cette journée d’excellence, édition 2018 de DõõPã (« la calebasse familiale » en langue san). Dans la matinée, sur le coup de 8 heures, se sont déroulés les travaux de trouaison pour le reboisement de 120 plants au sein des trois écoles du village. Dans l’après-midi, dans l’enceinte de l’école « B », s’est tenue la cérémonie de remise de prix aux élèves les plus méritants.

Cette cérémonie a été marquée par quatre allocutions. Monsieur Rigobert PARE, Conseiller municipal du village a loué l’initiative de DõõPã qui vise à promouvoir l’excellence à l’école primaire. Il a ensuite adressé ses encouragements au corps enseignant pour les résultats engrangés au cours de l’année scolaire 2017-2018. Le président du conseil villageois de développement (CVD) de Koin, Monsieur Félix Lawagon PARE, continuera avec des mots de remerciement et d’encouragement à l’endroit des initiateurs de cette activité, mais également à l’endroit des enseignants des trois écoles et des heureux récipiendaires.

Quant au représentant des enseignants, Monsieur Athanase KI, tout en louant cette activité de DõõPã, a souhaité que de telles initiatives se multiplient car cela les réconforte davantage dans leurs tâches.

Le Président de DõõPã, Monsieur Ali PARE, a tenu d’abord à situer le contexte de cette activité. Il a fait l’historique des activités réalisées par l’association qui fête ses 14 ans d’existence en 2018. Il a cité, entre autres, la mise en place d’une unité de production artisanale de savon en 2012 et qui a créé 15 emplois directs pour les femmes et les jeunes du village. Il a souligné que depuis l’année scolaire 2011-2012, DõõPã a résolument inscrit la question de l’éducation au rang des activités phares de son programme d’activités annuel. Elle a ainsi décidé d’offrir régulièrement des fournitures scolaires aux élèves du village. C’est pourquoi, en cette fin d’année scolaire 2017-2018, l’association, avec l’appui de ses partenaires a décidé de rééditer sa « Journée d’Excellence » en vue de récompenser les élèves les plus méritants des trois écoles A, B et C de Koin.

Avant de terminer ses propos, M. Paré a tenu à adresser ses remerciements à la population de Koin pour son soutien à cette initiative, aux membres et sympathisants de l’association qui, par leurs soutiens multiples et multiformes, œuvrent sans relâche pour le succès des actions. Il a particulièrement marqué sa reconnaissance à l’endroit de Dr Cyriaque PARE, Fondateur de Lefaso.net et de Monsieur Francis PARE, Directeur Général de la Fonction Publique, président d’honneur de DõõPã, tous présents à la cérémonie, pour leurs soutiens matériels et financiers à la réussite de cette activité.

Les prix composés de 435 cahiers, 48 annales, 12 sacs d’écoliers et de divers outils de travail d’une valeur de 262 425 FCFA, ont été décernés aux trois meilleurs élèves des classes de CP1 au CM2 des trois écoles A, B et C de Koin.

En rappel, l’Association DõõPã a été créée par récépissé n° 2004/00074/MATD/PKAD/HC du 23 septembre 2004. Organisation à but non lucratif, elle a pour objectif principal de permettre à ses membres, résidant partout ailleurs, de se retrouver régulièrement pour échanger et agir dans le sens du développement socioculturel et économique dudit village.

Un soutien venu de la Suisse

Cette journée de célébration de l’excellence dans les écoles de Koin a aussi été l’occasion de recevoir un gros soutien venu de la Suisse. Monsieur Alain Serge Paré, étudiant en droit à Lausanne (Suisse) est, en effet, revenu au village avec une enveloppe de deux millions quatre-vingt-cinq mille (2 085 000) francs CFA pour soutenir les projets associatifs du village, notamment la construction des bâtiments de l’école C du village et le projet de savonnerie artisanale.

Ce don, a expliqué Alain Serge Paré, est l’œuvre de l’Association suisse pour le logement des jeunes en formation (ALJF), une association qui apporte un appui humanitaire aux étudiants et à d’autres structures. Son plaidoyer auprès de cette association pour un appui aux initiatives de développement de son village d’origine a permis d’obtenir cet appui financier.

Dr. Cyriaque Paré, président de l’association Koinbienko pour le développement de Koin, qui a reçu cette enveloppe, a chaleureusement remercié Serge Alain Paré pour ce soutien, expression de son attachement à son village d’origine. Il lui a demandé de transmettre la reconnaissance de la population de Koin à ses amis de l’ALJF, tout en souhaitant que cette amitié se poursuive et que d’autres soutiens similaires se manifestent. Le président de l’association pour le développement de Koin en a profité pour rappeler les conditions dans lesquelles le projet de construction de l’école C du village a été lancé.

Il faut souligner en effet que c’est en 2012, lors de la célébration du cinquantenaire de la première école du village, que les populations, mobilisées au sein de l’association Koinbienko, ont décidé de lancer les travaux de construction d’une nouvelle école, la troisième du village, afin de répondre à la forte demande en infrastructures scolaires. Grâce à leurs cotisations, les trois premières classes de cette école ont vu le jour et même si elles ne sont pas encore totalement achevées, elles ont permis, depuis la rentrée 2016-2017, d’offrir un local décent aux élèves qui étaient sous paillottes. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Pour Lefaso.net
(Une correspondance particulière de Xavier Paré et Barthelémy Paré)

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Saïdou Maïga, maire de Falagountou : « L’insécurité doit nous amener à investir davantage »
Route Didyr-Toma : 12 mois de retard, 7 km de bitume sur 43 km
48 heures de la citoyenneté : Une série d’activités pour sensibiliser les jeunes de la région de l’Est
Boucle du Mouhoun : Un projet pour accroître l’accès à l’énergie
Paroisse de Toma : Le nouveau curé installé
Diocèse de Dédougou : Monseigneur Prosper KY rend visite aux chrétiens de Toma
Journée de l’excellence du Conseil régional de l’Est : Le nom du premier au Bac aurait été remplacé par un autre
Région de l’Est : Les acteurs de la justice sensibilisés à la lutte contre la corruption
Education : Les nouveaux directeurs régionaux de la Boucle du Mouhoun installés dans leurs fonctions
Région des Hauts-Bassins : Le pont de Banakeledaga emporté par les eaux quelques mois après sa construction
Rumeurs d’attributions frauduleuses de parcelles à Gaoua : La conséquence d’un manque de communication, selon le maire
Toma : 100 plants pour reverdir l’environnement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés